Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment la défense de l'Inter est-elle devenue si friable ?
So Foot25/11/2020 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Comment la défense de l'Inter est-elle devenue si friable ?

Comment la défense de l'Inter est-elle devenue si friable ?

Dernière de son groupe de C1 avant d'affronter le Real ce mercredi soir, la formation nerazzurra est dans la quasi-obligation de s'imposer face aux Madrilènes, pour garder espoir de se qualifier pour les huitièmes de finale de la C1. Encore faudra-t-il qu'Antonio Conte parvienne à rafistoler sa défense, qui enchaîne les prestations désastreuses depuis le début de la saison.

On ne sait pas si Antonio Conte est friand du comique de répétition. Ce qui est certain, en revanche, c'est que ses joueurs continuent de lui raconter la même mauvaise blague, semaine après semaine. Chaotique, imprévisible, désordonnée : l'Inter est l'équipe transalpine qui provoque les variations de rythme cardiaque les plus brutales cette saison, chez ses tifosi et son illustre entraîneur. Une nouvelle illustration du phénomène ? Ce match de Serie A face au Torino, dimanche dernier, remporté par les Lombards 4 buts à 2. Un score en trompe-l'œil : catastrophique défensivement et collectivement pendant une heure de jeu, l'Inter n'aura su se rattraper aux branches qu'en exaltant l'orgueil, la résilience et le talent de ses individualités. Un scénario qu'on aurait pu qualifier d'anecdotique, s'il ne rythmait pas avec une régularité inquiétante la saison des Nerazzurri.

L'Inter ouverte à un départ de Christian Eriksen

Les récents matchs nuls des gars de Conte face à Parme et Mönchengladbach (2-2 à chaque fois), ou leur revers 3-2 face au Real début novembre, ont également attesté de la fébrilité récurrente de la formation lombarde. À l'heure de défier à nouveau la Maison-Blanche - un match qui conditionnera grandement leur avenir en Ligue des champions -, les Interisti peuvent légitimement se poser une question : comment la meilleure défense de Serie A du dernier exercice a-t-elle pu aussi rapidement se casser la tronche, en encaissant déjà 18 pions en 11 matchs, toutes compétitions confondues ?

Crise systémique


Premier suspect sur le banc des accusés : le 3-5-2 d'Antonio Conte. Non pas que le système favori du Mister soit devenu ringard. Néanmoins, sans la possibilité d'adopter une formation Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer