Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment l'OM peut éviter une 13e défaite de suite en C1 ?
So Foot25/11/2020 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Comment l'OM peut éviter une 13e défaite de suite en C1 ?

Comment l'OM peut éviter une 13e défaite de suite en C1 ?

En battant le Real Betis le 5 décembre 2005, Anderlecht mettait fin à douze défaites de suite en C1, soit la pire série de l'histoire de la compétition. Mais ça, c'était avant que l'OM ne perde à Porto lors du match aller, égalant le record des Mauves. Pour éviter de les dépasser, mais aussi relativiser, les Marseillais seraient bien inspirés d'écouter Franky Vercauteren, Walter Baseggio et Laurent Delorge.

Le casting :



Laurent Delorge, passé par La Gantoise, Coventry, Lierse, ADO Den Haag, l'Ajax et Roda, il a joué une saison à Anderlecht lors de la saison 2005-2006.
Walter Baseggio, arrivé à Anderlecht à 8 ans, il a joué avec les Mauves entre 1996 et 2005, avant un retour en 2007.
Franky Vercauteren, vainqueur de la Coupe UEFA en 1983 avec Anderlecht, il a été entraîneur adjoint des Mauves entre 1998 et 2005, puis coach principal entre 2005 et 2007.




Quels souvenirs gardez-vous de cette rencontre à Séville ?
Laurent Delorge : Ça fait un bout de temps... Mais je m'en souviens, car c'est le seul match où j'ai été titulaire en Ligue des champions avec Anderlecht. On savait avant qu'on n'avait plus rien à jouer, donc on avait envie de prouver des choses.
Walter Baseggio : Je me rappelle également très bien ce match-là, j'avais fait la passe décisive pour Vincent (Kompany). D'ailleurs, comme on avait un match important le week-end qui suivait, Franky avait titularisé des joueurs différents, mais on avait fait un très bon match. Attention, ce n'était pas un soulagement, on n'y pensait même pas, aux douze défaites, avant ce match contre le Betis.
Franky Vercauteren : Je dois dire qu'en général, on garde souvent en mémoire les bonnes choses ou les catastrophes. (Rires.) Ce n'est pas un match qui m'a particulièrement marqué dans ce sens-là. Les erreurs, les défaites ou les matchs avant, peut-être que oui, mais alors englobés dans un ensemble.

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer