Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment faire du sport quand il fait très chaud ?
Partenaire30/06/2015 à 11:30
Temps de lecture: 3 min

À l'image des participants de l'ultramarathon de Badwater, qui se déroule en plein mois de juillet dans la Vallée de la mort aux États-Unis, par des températures pouvant atteindre les 50°C à l'ombre, faire du sport quand il fait très chaud n'est pas impossible... À condition d'y être bien préparé.

À l'image des participants de l'ultramarathon de Badwater, qui se déroule en plein mois de juillet dans la Vallée de la mort aux États-Unis, par des températures pouvant atteindre les 50°C à l'ombre, faire du sport quand il fait très chaud n'est pas impossible... À condition d'y être bien préparé.

Une vague de chaleur spectaculaire s'apprête à envahir la France, avec des températures qui pourraient dépasser la barre des 40 degrés dans le Sud-Ouest du pays. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser abattre et rester affalé toute la journée dans son canapé.

Pour les accros au sport qui s'inquiètent déjà de ne pas pouvoir chausser leurs baskets le temps de cet épisode caniculaire, comme pour tous ceux qui voudraient perdre quelques kilos avant les vacances d'été, sachez qu'il reste possible de s'entraîner en cas de grosse chaleur. Mais pas n'importe comment, car cela présente des risques ! C'est pourquoi nous vous avons concocté ces quelques conseils à ne pas prendre à la légère.

Au bon endroit, au bon moment

Avant de vous lancer dans votre footing quotidien ou de partir en randonnée, jetez un coup d'oeil à la météo du jour, afin d'éviter les mauvaises surprises côté température. Le plus souvent, en cas de forte chaleur, il est conseillé de pratiquer le matin ou le soir, quand le mercure est à son minimum. Les sports aquatiques, eux, peuvent être pratiqués toute la journée à condition de bien se badigeonner de crème solaire waterproof, afin d'éviter de méchantes brûlures. Gare également au risque d'hydrocution : mouillez-vous bien la nuque avant de plonger la tête la première dans la piscine. Globalement, essayez de vous activer à l'ombre, en forêt ou en intérieur, afin d'éviter tous les désagréments liés au soleil.

De l'eau comme s'il en pleuvait

Pour éviter le coup de chaleur, qui survient lorsque la température corporelle dépasse les 40°C, il faut boire abondamment. Et surtout, il ne faut pas attendre d'avoir soif pour s'hydrater, car cela signifie qu'il est déjà trop tard. Il est conseillé de commencer à boire avant même de démarrer l'effort, et de continuer à s'hydrater pendant et après l'exercice. Pour bien retenir le liquide ingurgité avant et pendant l'effort physique, il est indiqué de boire par petites gorgées et de manger salé avant l'effort (le sodium retient l'eau). Quant au type de boisson à privilégier, l'eau et les boissons sportives contenant des électrolytes (de type Gatorade ou Powerade) constituent les meilleures alliées du sportif. Une bonne hydratation permet également de récupérer plus vite après l'effort, et d' atténuer au maximum les courbatures.

Une tenue adaptée à la chaleur

Quand la température grimpe, il faut adapter sa tenue aux conditions climatiques. Exit les vêtements près du corps, mieux vaut privilégier des habits amples. La couleur aussi est importante : il est conseillé d'opter pour des couleurs claires, car elles retiennent moins la chaleur que les pièces aux teintes sombres. Le choix de la matière non plus ne se fait pas à la légère, et les plus indiquées sont le coton et les fibres synthétiques. Elles ont l'avantage d'évacuer la transpiration vers l'extérieur, et ainsi de limiter le réchauffement du corps, donc d'éviter les pertes d'énergie inutiles. Quant aux chaussettes, il existe des paires anti-transpiration cousues avec du fil d'argent. Mais sinon, le talc fait très bien l'affaire.

Ajuster son effort en fonction de la température

Ne comptez pas obtenir des performances stratosphériques lorsque vous vous exercez sous une chaleur écrasante. On vous conseille même de ne pas essayer de vous dépasser, car une baisse de régime est tout à fait normale lorsque la température monte. Laissez votre corps s'acclimater à la chaleur au fil des séances, en augmentant progressivement l'intensité des efforts. Et surtout, faites attention aux signaux d'alerte de votre corps. Les crampes trahissent un manque d'hydratation, provoquant fatigue et nausées. Et en cas de syncope ou d'insolation, il est fortement indiqué d'arrêter l'effort, au risque de mettre gravement sa santé en danger.

Vous voilà désormais paré pour affronter la canicule. Et surtout, pour protéger vos yeux, pensez bien à prendre vos lunettes de soleil !

Les Risques en Bourse

Fermer