Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Claude Puel, Vert trop solitaire
information fournie par So Foot06/12/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Claude Puel, Vert trop solitaire

Claude Puel, Vert trop solitaire

Pour la deuxième fois en vingt ans de carrière, Claude Puel s'apprête à être limogé en cours de saison. Une issue devenue inévitable pour le technicien de 60 ans, dans l'impasse à Saint-Étienne, où il n'a jamais pu poser sa patte malgré la confiance des dirigeants.<br />

Qu'on voit les Verts à moitié pleins, ou à moitié vides, on ne peut s'empêcher d'avoir un goût de gâchis en bouche à l'annonce du départ de Claude Puel. Après un peu plus de deux ans dans le Forez, le Cévenol s'apprête à faire ses cartons. La nouvelle est tombée dimanche après-midi, quelques heures après une nouvelle claque venue glacer le Chaudron (0-5 contre Rennes). À 19h47, un tweet laconique a indiqué la sortie au technicien de 60 balais. La fin d'une aventure de deux ans entre Puel et les Verts, marquée par une finale de Coupe de France, mais surtout par une incompréhension constante entre le technicien et le peuple vert.

Ce dimanche, le Président exécutif de l'AS Saint-Étienne a pris la décision de retirer à Monsieur Claude Puel, et ce jusqu'à nouvel ordre, la gestion de l'équipe professionnelle. pic.twitter.com/wquxzHs5hn

— AS Saint-Étienne (@ASSEofficiel) December 5, 2021

Une finale, et puis c'est tout ?

À l'instant T, le passage du Castrais de naissance dans le Chaudron a tout de l'échec puisqu'il laisse le club à une indigne vingtième place. Une situation pire que celle dans laquelle il était arrivé en octobre 2019, volant au secours d'un Ghislain Printant dépassé par les événements. Deux jours avaient suffi à Puel pour faire oublier son passé d'ex-Lyonnais en remportant justement le derby contre Lyon, grâce à un but tardif de Robert Berić. Une autre époque. En cinq mois, Puel avait redressé la barre et sauvé les Verts, avant que la Covid ne stoppe la saison. Mieux : il avait réussi à ramener l'AS Saint-Étienne en finale de Coupe de France. Mais dans un stade de France à huis clos après le premier confinement, il n'y avait pas eu de miracle face au PSG pour Puel et ses troupes, rapidement privés du capitaine Perrin.

On pensait alors Puel bien parti pour faire à Saint-Étienne ce qu'il avait déjà réussi à Lille ou Nice : mais non, les Verts ne sont jamais revenus au premier plan sous ses ordres. Sa première saison pleine dans le Forez aura été plus stable (11 e ) mais l'exercice en cours lui a… Lire la suite de l'article sur SoFoot.com