Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Cinq choses à savoir sur les Jeux Olympiques de Tokyo 2021
information fournie par Boursorama28/07/2021 à 09:57
Temps de lecture: 3 min

Résultats, classements, faits insolites... ce que nous savons des J.O 2021 !

Résultats, classements, faits insolites... ce que nous savons des J.O 2021 !

Prévus initialement en 2020 et reportés à cause du covid-19, les Jeux Olympiques de Tokyo ont donc commencé début juillet avec la célèbre cérémonie d'ouverture et sa mythique vasque olympique allumée par la joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka. Le tout dans le nouveau stade olympique, étrangement vide. Dans cette édition 2021 et malgré les conditions sanitaires obligeant le déroulement des épreuves à huis clos, 11.000 sportifs olympiques et 4.400 sportifs paralympiques participent aux compétitions durant lesquelles 33 sports seront représentés. Tour d'horizon du plus grand événement sportif mondial.

Une édition pas comme les autres  

Face à un covid-19 persistant au Japon et une augmentation massive du nombre de contaminations, le gouvernement Japonais et le CIO (comité international olympique) ont finalement décidé de fermer l'entrée au public pour la majorité des épreuves. Une décision qui a logiquement suscité des controverses entre la colère des uns souhaitant un nouveau décalage de l'événement et la déception des autres qui rêvaient d'assister aux épreuves et devront se contenter de le suivre sur petit écran. 

D'ailleurs, la pandémie reste présente dans tous les esprits alors que trois sportifs ont été radiés des jeux pour cause de contamination : la taekwondoïste chilienne Fernanda Aguirre, la skate-boardeuse néerlandaise Candy Jacobs ou encore Pavel Sirucek, le pongiste tchèque.  

Une cérémonie d'ouverture dans un stade olympique quasiment vide, des gradins désertés, des bannières « J.O 2020 » et une déception collective face à des mesures sanitaires strictes. Il flotte décidément une atmosphère curieuse sur cette compétition. A titre comparatif, les Jeux Olympiques de 2016 qui se tenaient à Rio de Janeiro au Brésil, ont compté au total 2 millions de visiteurs. Malgré les conditions exceptionnelles, 3,93 millions de téléspectateurs ont pu suivre l'ouverture de la cérémonie diffusée sur France 2. Les audiences globales attendues sont, quant à elles, plutôt décevantes…  

Les jeux les plus chers... et les plus déficitaires 

Tous les quatre ans, les experts ressortent leur calculette pour constater que les JO sont sans conteste l'événement sportif le plus coûteux dans le monde. Pour cette édition 2021, le budget global s'élève à 15 milliards de dollars incluant une importante augmentation des frais de 2,1 milliards due au report des jeux. Pour rappel, le budget initialement prévu était de... 7 milliards de dollars et ces Jeux Olympiques 2021 décrochent la médaille d'or de l'édition la plus onéreuse. Sans compter que le remboursement intégral des billets à environ 65 dollars l'unité et l'adieu aux recettes touristiques prévues avec les 600.000 spectateurs étrangers attendus initialement feront aussi de ces JO « les Jeux plus déficitaires », selon le journal Ouest France.   

Des médailles recyclées 

Pour cette édition 2021, l'ensemble des organisateurs et du comité d'organisation ont décidé que les médailles distribuées seront 100% recyclées. Pour ce faire, pas moins de 6 millions de smartphones usagés et d'autres appareils électroniques ont été utilisés afin d'extraire des composants électroniques les métaux nécessaires à la confection des médailles. 

Les Pays en tête  

Mercredi 28 juillet, la France se place à la 9ème position du classement global, derrière l'Allemagne et devant les Pays-Bas. Et c'est en sports de combat et en aviron que nos athlètes tricolores ont raflé les titres : une médaille d'or a été remportée par l'épéiste Romain Cannone en épreuve individuelle, c'est en épreuve de judo que Clarisse Agbegnenou décroche également l'or et plus récemment Hugo Boucheron et Matthieu Androdias en aviron. Viennent ensuite 2 médailles d'argent remportées par les deux Judokates Amandine Buchard et Sarah Léonie Cysique. Pour finir 3 médailles de bronze remportées par Manon Brunet en épreuve individuelle de sabre, Luka Mkheidze en judo et Althéa Laurin en taekwondo. Du côté du podium, la Chine mène désormais la compétition avec 12 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 9 médailles de bronze, battant de peu le Japon, puis les Etats-Unis. Un podium qui risque logiquement d'évoluer avec les épreuves de la semaine !