Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Christophe Dominici: un rugbyman tourmenté
Le Particulier pour BoursoraMag26/11/2020 à 12:28
Temps de lecture: 2 min

Christophe Dominici, légendaire ailier du stade de Stade Français. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Christophe Dominici, légendaire ailier du stade de Stade Français. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Le deuil plane dans le milieu de l'ovalie. Christophe Dominici, célèbre ailiers du Stade Français est décédé le 24 novembre 2020. La piste du suicide est évoquée. Le joueur souffrait depuis longtemps de phases dépressives, malgré un parcours jalonné de grandes victoires.

Parti trop tôt

Il est né dans le cœur des Français un certain 31 octobre 1999 à Twickenham, à Londres, lors d'un match contre la Nouvelle-Zélande. Ce soir-là, les amateurs de rugby découvrent en demi-finale de Coupe du Monde un petit blond peroxydé de 1m73 pour 81 kilos. Il mène la vie dure aux All Blacks en deux actions et contribue à la victoire de l'équipe de France 43-31.

Christophe Dominici, vient de se faire une place dans la mémoire collective des Français. Un visage que ces derniers aujourd'hui ne reverront plus. Ce mardi 24 novembre 2020, le corps de l'ex-légende du XV de France a été retrouvé sans vie, dans le parc de Saint Cloud. Agé de 48 ans, il se serait donné la mort en sautant d'un immeuble d'une dizaine d'étages, selon des sources judiciaires.

Sauvé par le rugby

Un acte radical, qui nous rappelle que Dominici était un écorché vif. Né le 20 mai 1972 à Toulon, le jeune Christophe se consacre un temps au football. A tel point qu'on lui propose même d'entrer en centre de formation, ce qu'il refuse. La passion pour le rugby est déjà bien ancrée. Mais entre temps un drame, qui le traumatisera jusqu'à ses derniers jours, survient. A l'âge de 14 ans, sa grande sœur de dix ans son ainée meurt dans un accident de voiture. La blessure est immense pour le jeune homme.

Il s'en fera l'écho dans une autobiographie publiée en 2007 nommée Bleu à l'âme. Christophe Dominici décroche alors. Il multiplie les mauvaises fréquentations, accumule les bagarres et les délits et finit souvent au commissariat. C'est l'ovalie qui le détournera du mauvais chemin. Car si sa peine est immense, il semble la canaliser en partie dans le rugby à travers un entraînement intensif. 4 séances par semaine et deux rencontres de rugby par week-end.

Les années parisiennes

En 1991, il rejoint le club de Solliès-Pont, puis La Valette en seconde division avant d'accéder au haut niveau avec le RC Toulon. C'est là qu'il passera du poste de trois-quarts centre à celui d'ailier. Viens ensuite la période du Stade Français en 1997, sous la direction de Bernard Laporte, le club de cœur de Dominici qui y restera 11 ans. Il obtient le titre de champion de France dès la première année et réitère l'exploit avec son équipe en 2000, 2003, 2004 et 2007.

Le XV de France lui ouvre ses portes en 1999 et le joueur propulse régulièrement l'équipe nationale en final des Coupes d'Europe et du Monde, jusqu'en 2007, où il prendra sa retraite. Une carrière exemplaire, faite de hauts... mais aussi de bas. En 2000 déjà, l'ailier déclare forfait la vieille du match France-Australie pour dépression nerveuse à la suite du départ de sa femme.

Une retraite de courte durée

Christophe Dominici fait partie des rares sportifs à avoir réussi leur reconversion. Il se lance dans la viticulture et fonde une entreprise, Monte Bacco, dont le chiffre d'affaires en 2019 atteint les 12 millions d'euros. Son écurie fonctionne. Il loupe de peu le projet de reprendre l'équipe de Béziers. Le coup de trop, diront certains. La dépression aura eu raison du colosse, et depuis ce 24 novembre 2020, le monde de l'ovalie est en pleure.

Les Risques en Bourse

Fermer