Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Christian Eriksen doit-il vraiment rejouer au football ?
information fournie par So Foot05/08/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Christian Eriksen doit-il vraiment rejouer au football ?

Christian Eriksen doit-il vraiment rejouer au football ?

Selon la presse italienne, Christian Eriksen pourrait faire son retour sur le terrains de foot au plus haut niveau quelques semaines après son arrêt cardiaque intervenu durant l'Euro. À condition que le milieu danois ôte son défibrillateur, appareil de sécurité pourtant particulièrement utile, et que les tests observés par l'Inter soient concluants. Mais est-ce bien raisonnable ? Nombre de cardiologues, qui certes n'ont pas accès au dossier, en doutent.

En plein marché des transferts, l'information est encore plus surprenante et moins sourcée qu'une rumeur mercato. Elle vient du Corriere delle Sport, qui balance donc un dangereux pavé dans la mare scientifique : quelques semaines après son arrêt cardiaque intervenu au début de l'Euro, Christian Eriksen serait de retour à l'Inter pour y réaliser des tests afin de revenir sur les terrains de football et poursuivre sa carrière comme si de rien n'était. Un come-back prévu sans supplément défibrillateur, qui plus est. Pourtant, l'Inter confirme la nouvelle dans un communiqué : " Christian Eriksen suivra un programme de récupération proposé par des médecins danois à Copenhague, qui coordonneront tout le suivi clinique, en tenant toujours informé le personnel médical du club." Mais alors, est-ce vraiment raisonnable d'imaginer le Danois évoluer de nouveau au plus haut niveau ?



"Cette histoire est assez folle, avec cette mort subite récupérée..., entame le Dr Guillaume Domain, cardiologue français en cours de spécialisation en électrophysiologie au Canada, dont il a désormais pris l'accent. Je ne suis pas au courant des investigations et s'ils ont trouvé ou non des anomalies congénitales, mais toujours est-il qu'il y a toujours la pose d'un défibrillateur en anticipation car le risque de refaire un arrêt cardiaque est évidemment plus fort. Maintenant, si le bilan cardiaque est rassurant, ça ne me choque pas qu'il obtienne le droit de reprendre même si on parle d'un cas très rare. En revanche, qu'on enlève son défibrillateur, c'est plus problématique..." Et c'est bien là que le bât blesse : si jamais l'ancien de Tottenham rejoue en Serie A, ce sera sans sa nouvelle machine.

L'Italie a (presque) tout compris...


Car voilà : en Italie, le règlement interdit à tout footballeur professionnel de taper le ballon accompagné d'un défibrillateur, synonyme de risque cardiaque. Lire la suite de l'article sur SoFoot.com