Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Choupo, le roi sans couronne
So Foot14/04/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Choupo, le roi sans couronne

Choupo, le roi sans couronne

Buteur miraculeux contre l'Atalanta en août 2020, Eric-Maxim Choupo-Mouting, bien qu'éliminé avec le Bayern Munich malgré deux buts sur la double confrontation, a sans doute laissé une empreinte plus grande que son simple pion lors du Final 8 au sein du PSG.

Le sport adore les "What if". Et si Kylian Mbappé avait mieux négocié sa frappe face à Manuel Neuer en finale de Ligue des champions ? Et si Presnel Kimpembe n'avait pas été sanctionné d'une main dans la surface contre Manchester United ? Et si l'arbitrage de Barcelone-PSG de 2017 n'avait pas été aussi à charge ? Et si Laurent Blanc n'avait pas sorti son 3-5-2 contre City ? Et si Eric-Maxim Choupo-Moting n'avait pas été décisif contre Bergame ?

Car tout s'est joué en moins de 15 minutes, ce 12 août 2020. Le PSG est mené 1-0 par la Dea lors du Final 8. Eric-Maxim Choupo-Moting, homme adoré du vestiaire parisien, mais joueur souvent moqué par ailleurs, entre en jeu à la place d'un Mauro Icardi transparent. En moins d'un quart d'heure, le Camerounais va être au départ de l'égalisation de Marquinhos avant de marquer le but de la qualification à la 93e minute. Le PSG se hisse en demi-finales de Ligue des champions en renversant un match comme rarement. Il y avait un peu de PSG-Twente ou de Chelsea-PSG dans cette fin de match folle. Moins d'un an plus tard, le PSG est de nouveau dans le dernier carré de la C1, mais en empruntant un chemin bien plus glorieux sur le papier : Barcelone sur deux matchs et le Bayern Munich, aussi sur deux matchs, mais surtout tenant du titre. C'est d'ailleurs la première fois depuis 1996 et l'élimination de Parme que les Parisiens éliminent le tenant du titre d'une compétition européenne.

Le plafond psychologique


Dans l'ADN du PSG, quelle place psychologique occupe ce but salvateur de Choupo-Moting dans la touffeur de Lisbonne ? C'est difficile de le mesurer, mais force est de constater que ce scénario incroyable a posé les bases de quelque chose. Depuis, le PSG a appris à souffrir en C1, surtout quand il est au bord du précipice. Ce fut le cas à Old Trafford, contre le Barça et face à Munich. Des matchs qui auraient tous pu basculer du mauvais côté. Il y a peu, ce PSG-là n'aurait jamais réussi à surmonter sa peur, ses démons, face à un scénario qui semblait écrit d'avance. Des matchs qui jusqu'ici se terminaient souvent dans la tristesse, sur un tibia de Demba Ba, un but Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer