Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ces jeux vidéo cultes adaptés au cinéma
Partenaire14/04/2015 à 17:30
Temps de lecture: 2 min

Pour la première fois en 2001, Angelina Jolie donne vie au fantasme virtuel de nombreux gamers avec 'Lara Croft : Tomb Raider' de Simon West. C'est aussi le meilleur démarrage de tous les temps pour un film adapté d'un jeu vidéo.

Pour la première fois en 2001, Angelina Jolie donne vie au fantasme virtuel de nombreux gamers avec 'Lara Croft : Tomb Raider' de Simon West. C'est aussi le meilleur démarrage de tous les temps pour un film adapté d'un jeu vidéo.

L'an dernier, on a évoqué l'éventualité d'une adaptation de Tetris au cinéma, mais également celle du jeu qui a réalisé un véritable hold-up inattendu sur les smartphones : Angry Birds. Si ces films venaient à être produits, ils s'ajouteraient à la longue liste des adaptations de jeux vidéo sur grand écran. Et d'autres devraient suivre rapidement, à commencer par Metal Gear Solid, dont Sony Pictures a annoncé le mois dernier que la réalisation serait confiée à Jay Basu, alors que la sortie du cinquième jeu vidéo, très attendu, de la saga est prévue pour la fin du mois d'avril.

Un marché juteux

Les jeux vidéo sont une manne de records en tout genre, des plus censurés aux plus vendus de tous les temps. Pas étonnant que les studios de cinéma se soient intéressés à la possibilité d'en adapter certains, et il faut admettre que quelques noms emblématiques du gaming font très largement recette dans les salles obscures. On peut ainsi parler du succès retentissant de "Lara Croft : Tomb Raider", avec la sublime Angelina Jolie dans le rôle-titre, mais aussi du carton au box-office de "Prince of Persia : les sables du temps". Malheureusement pour ces longs-métrages qui empruntent à l'univers du jeu vidéo, la critique n'est que rarement unanime, du moins dans le bon sens. Toujours est-il que l'on peut compter sur de bons gros fiascos comme "Street Fighter : l'ultime combat", avec la participation de l'inénarrable Jean-Claude Van Damme, pour créer un consensus négatif. Dommage quand on connaît le potentiel du jeu sur lequel est basé essentiellement le scénario du film, en l'occurrence "Street Fighter II: The World Warrior" !

Si c'est grâce au "Cinquième élément" de Luc Besson que la belle Mila Jovovich s'est fait un nom dans le 7e art, après une brillante carrière de mannequin, son rôle dans les cinq volets (bientôt 6 !) de la saga "Resident Evil" ne sont pas étrangers à sa notoriété. Elle y campe une jeune femme amnésique, Alice Abernathy, forcée de se battre contre des zombies sanguinaires, et même dans l'adversité, l'ex top d'origine ukrainienne sait rester séduisante. Pour continuer dans le registre des morts-vivants, on pourrait citer le cas de "Silent Hill", plutôt réussi mais peut-être pas à la hauteur du jeu, à en juger par les critiques acerbes de certains fans de la première heure. En effet, le moins que l'on puisse dire avec ces adaptations, c'est qu'elles ont le don de ne pas satisfaire les gamers. Sur les forums spécialisés, les commentaires vont bon train quant à la qualité souvent jugée médiocre (au mieux), pour la plupart de ces longs-métrages. Mais ils parviennent tout de même à faire des millions d'heureux ainsi que des recettes confortables au box-office, en règle générale.

Même si les joueurs sont réticents à l'idée de voir adapter leurs jeux préférés, on est moins regardants qu'eux. Du coup, on ne compte pas se priver d'aller voir les versions cinématographiques d' " Assassin's Creed ", de " Watch Dogs " ou encore de "Tom Clancy's Splinter Cell", annoncées par l'écurie Ubisoft !

Les Risques en Bourse

Fermer