Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Ce qu'il faut retenir des matchs de Coupe de France du samedi 27 novembre
information fournie par So Foot28/11/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Ce qu'il faut retenir des matchs de Coupe de France du samedi 27 novembre

Ce qu'il faut retenir des matchs de Coupe de France du samedi 27 novembre

Comme chaque année, le huitième tour de la Coupe de France a réservé quelques belles surprises. Avec au programme un carton du Paris FC, des gardiens héroïques, un anniversaire et des mauvais joueurs.

  • La surprise du jour : l'AS Cannes
    Au milieu des années 90, cette victoire de l'AS Cannes face à Rodez n'aurait rien d'une surprise. Il faut dire qu'à l'époque les Dragons squattaient la première division française et disputaient des matchs de Coupe de l'UEFA, tandis que les Aveyronnais, eux, oscillaient entre le National 2 et le National 1. Mais tout a bien changé puisque désormais les Cannois sont descendus en National 3, quand Rodez a retrouvé la Ligue 2. Et si l'AS Cannes n'est pas le plus petit club de la journée à s'être qualifié pour les 32 es de finale - puisqu'il y a eu une R2 et deux R1 -, personne n'a fait mieux que cette victoire contre une formation avec trois divisions d'écart. Un succès qui porte grandement la marque du portier Florian Verplanck qui a stoppé deux tentatives lors de la séance de tirs au but victorieuse. Deux semaines après avoir réussi le même exploit face au Puy Foot au tour précédent. C'est lui que la France aurait dû mettre dans les cages face à la Suisse lors du dernier Euro.

  • Le héros du jour : Yann Le Meur
    Depuis que la FFF a eu cette superbe idée de retirer les prolongations en Coupe de France, les séances de tirs au but sont légions. Et ce samedi n'a pas fait exception à la règle avec pas moins de 12 séances sur les 28 rencontres du jour. Et au jeu des gardiens de but, personne n'arrive à la cheville de Yann Le Meur, portier de l'Entente Feignies Aulnoye (N3) qui a stoppé trois tentatives des joueurs de l'Amiens AC (N3) pour offrir la qualification aux siens (1-1, 3-1 TAB). À moins que ce soit finalement lui qui aurait dû être dans les cages des Bleus finalement.

  • Le gros sans