Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ce qu'il faut retenir de Parme-Atalanta
So Foot29/07/2020 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Ce qu'il faut retenir de Parme-Atalanta

Ce qu'il faut retenir de Parme-Atalanta

Pour son dernier déplacement de la saison en Serie A, une Atalanta aux deux visages s'est imposée à Parme (2-1) pour le compte de la 37e journée du championnat. L'occasion était donc belle pour continuer à décrypter le jeu du futur adversaire du PSG en Ligue des Champions, le 12 août prochain.

Un premier acte manqué

L'Atalanta est passée à côté de ses quarante cinq premières minutes, et de Patrice Ferri à Gian Piero Gasperini, tout le monde l'a remarqué. Le coach italien le reconnaissait par ailleurs volontiers après la rencontre au micro de Sky Sports : "Nous avons fait beaucoup d'erreurs, nous n'avons jamais su être dangereux en attaque. Je pense que c'était la pire première mi-temps de la saison." Sévère mais juste, tant ses joueurs ont accumulé les fautes techniques et, surtout, ont semblé sans solution et sans jus pour aller inquiéter le but de Luigi Sepe. Inhabituel pour les suiveurs assidus de la Serie A, visiblement suffisant pour d'autres pour se faire une idée fausse et définitive de ce que vaut réellement l'Atalanta.

#ParmaAtalanta C'est nul. Trop nul pour être vrai...En comparaison, PSG-Saint Etienne, c'était un feu d'artifice, c'est dire...

-- Dominique Grimault (@dominicgrimault) July 28, 2020

Il est vrai qu'au stade Ennio Tardini ce mardi soir, il n'y avait pas cette intensité habituelle, ces passes verticales qui cassent des lignes, ces mouvements de Papu Gómez qui créent des décalages. Durant ce premier acte, du moins. À la place, il y avait la mobilité de Gervinho et surtout celle de Dejan Kulusevski, 20 ans et auteur de son dixième but en Serie A face à la Dea, qui ont fait mal à l'arrière-garde bergamasque. Après avoir trouvé le poteau suite à un rush côté droit au quart d'heure de jeu, c'est plein axe - avec un peu de réussite - que l'international suédois a trouvé la faille. Une défense moins bien protégée qu'à l'accoutumée, et logiquement en difficulté sur les un Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer