Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Cameroun - Angleterre, 1990 : la nuit des Lions !
information fournie par So Foot19/07/2021 à 06:43
Temps de lecture: 2 min

Cameroun - Angleterre, 1990 : la nuit des Lions !

Cameroun - Angleterre, 1990 : la nuit des Lions !

Les Three Lions anglais et les Lions indomptables camerounais nous ont probablement offert le plus beau match de la Coupe du monde 1990 en Italie. Parvenu en quarts du Mondial, le Cameroun inspiré par le grand Roger Milla avait réalisé le plus bel exploit jusqu'alors du football africain.

Cameroun - Angleterre (2-3 a.p) - Quart de finale de la Coupe du monde - 1er juillet 1990
Buteurs : Platt (25e), Kundé (61e SP), Ekéké (65e), Lineker (83e SP et 105e SP)


"Ce fut très dur. On doit accorder aux Camerounais tout le crédit qu'ils méritent. Ils sont arrivés très sous-estimés à cette Coupe du monde et ils ont fait sensation. Le football africain est très fort et je pense qu'on devrait les applaudir". Encore essoufflé, fourbu, en sueur, Gary Lineker rend hommage aux Lions indomptables dont il porte le maillot comme une marque de sincère sportivité. Dans les entrailles du San Paolo, il répond au micro de la BBC aux côtés de Bobby Robson, éprouvé lui aussi. Le vieux sélectionneur anglais opine de la tête à l'écoute du laïus laudateur de son double buteur de la soirée. Une soirée grandiose, enfin !, au cours de ce Mondial italien décevant, plombé par le cynisme et le jeu dur...

L'Angleterre bousculée !


Quand les deux équipes pénètrent à 21 heures dans la moiteur napolitaine de juillet au Stadio San Paolo, rebaptisé depuis Stadio Diego Maradona, c'est d'abord l'histoire que convoque le Cameroun. C'est la première nation africaine parvenue en quarts de finale de Coupe du monde. Il en va de même pour l'Angleterre, candidate, elle, à une demi-finale qu'elle n'a plus atteinte depuis... 1966 et son unique sacre mondial ! Emmenés par une attaque redoutable (Gascoigne, Lineker, Waddle, Barnes), les Three Lions partent presque favoris. "Presque", parce que le Cameroun ne fait plus rire. Après son succès surprise face à l'Argentine de Maradona en début de tournoi (1-0), il a assuré la qualif en battant la Roumanie (2-1), lâché le match pour du beurre face à l'URSS (0-4), puis il a éliminé la Colombie en huitièmes (2-1 AP)... L'élan camerounais se poursuit sous les yeux de 55 000 spectateurs éblouis. Les Lions anglais sont bousculés par les Lions africains, et au bout d'un quart d'heure, Shilton leur sauve même la crinière en repoussant une tentative à bout portant de François Omam-Biyik ! Lire la suite de l'article sur SoFoot.com