Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

C'est quoi ce projet de Superligue en Afrique ?
information fournie par So Foot18/09/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

C'est quoi ce projet de Superligue en Afrique ?

C'est quoi ce projet de Superligue en Afrique ?

Certains clubs européens en ont rêvé, avant de remballer leur projet. La Confédération africaine de football (CAF) planche sérieusement sur la création d'une Superligue, une idée lancée par Gianni Infantino et reprise par Patrice Motsepe, le président de l'instance. Sur le continent, le projet divise.

L'Europe a de nouveau trois compétitions de clubs depuis cette saison, puisque la Ligue Europa Conférence est venue s'ajouter à la Ligue des champions et la Ligue Europa. Cela avait été la règle jusqu'en 1998-1999, lorsque la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe avait été supprimée par l'UEFA, qui la jugeait trop désuète et pas assez médiatique. L'Afrique pourrait, dans un avenir plus ou moins proche, proposer à son vaste public un inédit triptyque Superligue – Ligue des champions – Coupe de la CAF. L'idée de créer une Superligue n'est plus une chimère. "Elle est même bien avancée, puisqu'un des vice-présidents de la CAF, le Mauritanien Ahmed Ould Yahya, a été chargé en juillet par l'Assemblée générale de la CAF de travailler sur ce projet, ricane ce dirigeant d'une fédération ouest-africaine. Autant vous dire que les chances de voir ce dossier aboutir sont très grandes."

Infantino et les 2,5 milliards d'euros

L'Afrique pourrait réussir là où plusieurs grands clubs européens, dont le Real Madrid, le FC Barcelone, Manchester United, Liverpool ou la Juventus, désireux de créer une Superligue avant de se ramasser lamentablement, avaient échoué. L'idée avait été lancée par Gianni Infantino en novembre 2019 à Lubumbashi, à l'occasion du 80e anniversaire du TP Mazembe (RD Congo). "L'idée serait de réunir les vingt meilleurs clubs africains, capables d'engendrer des revenus à hauteur de 2,5 milliards d'euros sur cinq ans", avait résumé le président de la FIFA, lequel y avait fait allusion trois mois plus tard au Maroc, à l'occasion d'un séminaire CAF-FIFA. La crise sanitaire, les problèmes internes de la CAF et l'élection pour succéder au Malgache Ahmad Ahmad avaient fait passer cette suggestion au second plan. Patrice Motsepe, le nouveau boss du football africain depuis le mois de mars dernier, l'a replacée au centre des débats, pas plus tard que le 20 juin dernier. Le Sud-Africain s'était fendu d'un communiqué de presse, révélant que "des discussions (sur ce projet de Superligue) avaient été entamées", avec le souci de rendre "le football africain autosuffisant Lire la suite de l'article sur SoFoot.com