Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bob Dylan, l'infatigable
Partenaire15/11/2013 à 16:00
Temps de lecture: 2 min

Après plus de 50 ans de carrière, Bob Dylan n'a pas dit son dernier mot.

Après plus de 50 ans de carrière, Bob Dylan n'a pas dit son dernier mot.

Ne lui parlez pas de retraite. Après plus de 50 ans de carrière, 33 albums enregistrés en studio, près de 100 millions de disques vendus et des milliers de concerts, Bob Dylan vient de sortir l'intégrale de ses albums mais n'a pas l'intention de raccrocher.

Une intégrale et une médaille

La sortie de "The Complete Album Collection, vol. 1", coffret réunissant pour la première fois toute son oeuvre ou presque (soit 47 disques) n'est pas un testament. A 72 ans, Bob Dylan a passé cette année la barre des 2 500 concerts depuis le début de son "Never Ending Tour", tournée sans fin entamée en juin 1988 et qui l'a mené à travers le monde au rythme d'une centaine de concerts par an.

Pas mal pour un vétéran. Récemment à Paris où il a enchaîné trois dates au Grand Rex les 12, 13 et 14 novembre, il a été décoré Chevalier de la Légion d'honneur par Aurélie Filippetti. Un hommage précédé d'une polémique lorsque la ministre de la Culture avait proposé son nom, la faute à ses engagements antimilitaristes et sa consommation de cannabis dans le passé, qui ne collaient pas vraiment avec l'institution. . .

Un parcours atypique

De son vrai nom Robert Allen Zimmerman, le chanteur- guitariste né en 1941 et rendu célèbre par ses "protest-songs" contre la guerre au Vietnam a changé depuis les années 1960. Entre 2002 et 2012, chacun de ses concerts fut d'ailleurs l'occasion de le rappeler. Avant son entrée sur scène, l'un des membres de son staff l'introduisait habituellement par ces quelques phrases :

"Mesdames et messieurs, veuillez accueillir le poète du rock'n'roll. Le porte-parole de la contre-culture des années 1960. L'homme qui a contraint le folk et le rock à un mariage forcé. Qui a bâti les fondations des années 1970 avant de disparaître dans le brouillard des drogues. Qui a su renaître de ses cendres en trouvant Jésus. Qui a été qualifié de has-been à la fin des années 1980 puis est soudainement passé à la vitesse supérieure en créant la meilleure musique de sa carrière à la fin des années 1990".

Un discours qui résume bien les différentes vies de Bob Dylan, même s'il a toujours refusé l'étiquette de "mythe" ou de "porte-parole" que les médias et le public ont voulu lui accoler, n'hésitant pas à se les mettre à dos par son comportement sur scène ou ses choix musicaux déroutants. "Like a Rolling Stone" a pourtant été sacrée meilleure chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stone en 2011.

Une influence incontestable

Icône du folk au sens large, sa discographie est marquée par de nombreuses incursions vers la country, le blues, le gospel et évidemment le rock'n'roll, auquel il s'est "converti" dans les années 1970. Pourtant, Bob Dylan n'a pas seulement marqué l'histoire de la musique et influencé des musiciens aussi prestigieux que John Lennon, Paul McCartney, Neil Young, Bruce Springsteen, David Bowie, Patti Smith ou encore Tom Waits.

Il a aussi été consacré par le cinéma, dans le documentaire "No Direction Home" de Martin Scorsese ou encore en recevant l'Oscar de la meilleure chanson originale pour "Things Have Changed" (au générique du film "Wonder Boys"). Et la littérature : pressenti plusieurs fois pour obtenir le prix Nobel – il était même considéré comme le favori des bookmakers en 2011 -, ses textes sont aujourd'hui enseignés dans plusieurs universités américaines.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer