Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bien choisir un imperméable
Partenaire08/11/2014 à 13:00
Temps de lecture: 4 min

De gauche à droite : Parka boutonnée, Barbour, 669 euros; Trench coat Heritage long, Burberry, 1495 euros; Coupe-vent, Jack & Jones, 49,95 euros.

De gauche à droite : Parka boutonnée, Barbour, 669 euros; Trench coat Heritage long, Burberry, 1495 euros; Coupe-vent, Jack & Jones, 49,95 euros.

En cette période de temps maussade, vous n'avez qu'une seule idée : vous mettre au sec et rester au chaud. Ce n'est pas le tout de savoir comment nouer son écharpe et protéger sa peau du froid, il serait maintenant temps de penser à mettre ses vêtements à l'abri des intempéries. Et pour cela, rien ne vaut un bon vieux imperméable pour vous protéger élégamment de la pluie. Oui, mais lequel choisir ? Entre le traditionnel coupe-vent, l'iconique trench-coat et l'authentique Barbour, difficile de se prononcer. Pas de panique, aujourd'hui on vous donne les clefs pour vous aider à sélectionner l'imperméable adapté à votre style et à votre morphologie. Sortez les carnets et les crayons, c'est le moment de prendre des notes !

Les règles de base

Avant de choisir votre manteau, il y a quelques règles à connaître et à ne pas perdre de vue au moment de l'achat. Premièrement, pour vérifier qu'un pardessus est bien à votre taille, regardez si vos épaules remplissent le vêtement : il ne doit y avoir aucun surplus de tissu, ni au niveau des épaules, ni sous les bras. Pensez à essayer le vêtement avec une veste ou un gros pull, auquel cas vous vous retrouverez avec un manteau trop étroit l'hiver venu. En ce qui concerne la longueur, les manches doivent arriver au maximum à la moitié de la paume de votre main, et la longueur du manteau ne doit pas dépasser vos genoux.

Une fois ces règles assimilées, vous pouvez commencer à partir à la recherche de l'imperméable de vos rêves !

Pour les sportifs

Vous êtes plutôt du genre à passer vos weekends à l'extérieur, grimper sur votre vélo, à jouer au golf ou bien à courir ? Ne cherchez plus, le coupe-vent est fait pour vous. Très polyvalent, il s'adapte à tous les changements de météo et de température tout en vous offrant une grande liberté dans vos mouvements. Le textile et la composition du coupe-vent doivent permettre l'évacuation de la transpiration, ceci grâce à des tissus techniques mais aussi grâce à des ouvertures intelligemment dimensionnées et positionnées. Ainsi, si vous êtes un amateur de course à pied ou de VTT, tournez-vous plutôt vers un coupe-vent qui s'ouvre par l'arrière ou bien sur le côté, pour éviter que le vent n'atteigne le thorax.

On ne va pas se mentir, côté stylistique, on a vu mieux que le coupe-vent. Il faut garder à l'esprit que c'est un vêtement technique et pratique réservé au sport, et non une pièce que vous pouvez porter par dessus un costume pour aller au travail, à moins que vous soyez prof de sport ! Misez donc plutôt sur des couleurs et une coupe sobres, beaucoup plus passe-partout.

Pour les branchés

Si vous souhaitez rester élégant et stylé même en cas de grosse averse, optez pour un trench-coat. Indémodable, il fait partie des basiques de la garde-robe masculine et s'annonce comme l'un des manteaux phares de la saison. Prudence toutefois avant de vous jeter dessus : le trench est une pièce difficile à maîtriser qui ne va pas forcément à toutes les morphologies. En effet, ce type de manteau long sied en général aux personnes de grande taille et sveltes. Pour ceux qui ne correspondraient pas au profil, pas de panique, le trench se décline dans différentes longueurs. Les petits gabarits peuvent donc se rabattre sur un modèle trois-quarts qui arrive au niveau des cuisses, plus adapté à leur silhouette. Pour ceux qui auraient un peu d'embonpoint, le trench se révèle être un véritable allié. Rien de mieux qu'un manteau ceinturé pour camoufler un petit ventre !

En ce qui concerne la matière, misez sur des tissus les plus naturels possible comme le coton ou la laine (au moins 80%). Réservez la première pour la demi-saison et la deuxième pour l'automne-hiver. Contrairement aux matières synthétiques, elles permettent de garder la chaleur tout en laissant circuler l'air, limitant ainsi la transpiration.

Côté couleurs, optez de préférence pour des tons neutres comme le bleu marine, le gris, le beige ou le camel. Contrairement aux idées reçues, le noir est à éviter : c'est un peu sinistre, et pas vraiment seyant. Pour assortir la couleur de votre trench au reste de votre tenue, on vous conseille d'adopter la technique du dégradé du plus foncé au plus clair, pour donner de la profondeur à votre look. Pour vous donner un exemple concret, l'association d'un trench marine, avec un pull gris et une chemise bleu clair est une combinaison qui fonctionne très bien.

Pour les plus conservateurs

Il revient en force cette saison et s'affranchit de son caractère "old-school". De couleur verte, marron ou bleue en toile de coton huilée et son col en velours côtelé, il a marqué une génération entière. J'ai nommé : le Barbour. Ce manteau, adopté par toute l'aristocratie britannique, est une véritable référence en matière de résistance. Et pour cause ! Parfaitement adapté à la météo anglaise, il vous permet de braver les pires tempêtes grâce à sa matière imperméable et fluide, inspirée des pêcheurs qui, autrefois, s'enduisaient de graisse de poisson pour se protéger du froid. C'est pour dire ! Avec sa coupe plutôt courte qui arrive à la taille, le Barbour convient à toutes les morphologies.

C'est au niveau du style que le manteau peut poser problème. En effet, pour éviter le total look "chasse et pêche", le reste de la tenue doit être parfaitement étudié. Les chemises en tartan et les jeans bruts indigo sont donc à proscrire, à moins de vouloir rivaliser avec les pires tenues des défilés ! Vous pouvez casser le côté austère du manteau en l'associant à des pièces plus dynamiques, comme des pulls chinés ou des chemises colorées. Les pantalons chinos de couleur représentent également une belle option, à condition de tempérer le haut et de choisir des pulls ou des t-shirts unis et sobres. Attention cependant à ne pas tomber dans un style trop décontracté en choisissant un t-shirt graphique ou un sweat à capuche : ces pièces urbaines et trop modernes risquent de jurer par rapport à l'aspect rustique de la veste. En somme, le reste de votre tenue doit être sobre et épurée mais doit rester dynamique grâce à un jeu de matière, ou de couleurs. Pas forcément évident à réaliser, surtout si vous êtes un novice en matière de mode.

L'important est d'essayer, sans avoir peur de se mouiller !

Les Risques en Bourse

Fermer