Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bien choisir son vin rosé
Partenaire24/07/2014 à 17:30
Temps de lecture: 2 min

Cet été, vous dégusterez, avec modération bien sûr, le rosé qui vous convient le mieux. Santé !

Cet été, vous dégusterez, avec modération bien sûr, le rosé qui vous convient le mieux. Santé !

Pendant que certains ont décidé de s'adonner cet été à des sports extrêmes, d'autres préfèrent le farniente face à de superbes paysages. Mais que vous soyez partis faire une randonnée ou que vous ayez opté pour un hôtel paradisiaque les pieds dans l'eau, les vacances d'été sont toujours propices aux apéros entre amis qui s'éternisent. Soleil rime avec rosé frais, mais encore faut-il savoir le choisir, pour avoir la certitude de passer une bonne soirée ! Voici ce qu'il faut retenir pour être certains de pencher vers celui qui vous conviendra le mieux.
Dès que vous mettez un pied chez votre caviste, au supermarché ou même au restaurant, le choix des rosés est vaste. Et pour cause, c'est la boisson alcoolisée officielle d'un été réussi (à consommer avec modération, bien sûr). Il en existe issu de la plupart des régions de France, difficile donc de trancher !

Un rosé, oui. . . Mais quelle couleur ?

Avant toute chose, faites fi des idées reçues ! Non, le rosé n'est pas un sous-vin, mélange entre les cépages blancs et rouges, mais bien un vin à part entière. Mieux, des historiens auraient affirmé qu'il a été le premier produit ! Maintenant que vous êtes conscients que vous allez boire un vin historique, observez la couleur des différentes bouteilles qui se profilent devant vous. Du rose pâle, en passant par le grenat, il existe une palette extrêmement large de coloris. Il est donc bon de savoir que ceux très clairs sont des rosés de pressurage dont le goût est très léger, et leur teneur en tanin est quasiment nulle. Il accompagnera à merveille une viande blanche, un poisson grillé ou encore une salade composée. Un rosé foncé aura tout de suite beaucoup plus d'arômes, sera plus présent en bouche et certains pourront quasiment s'apparenter à un vin rouge. Il sera parfait pour accompagner de la charcuterie par exemple.

Autres critères

La seule règle immuable lorsque vous vous apprêtez à tremper vos lèvres dans un verre de rosé, est qu'il soit dégusté frais, entre 8 et 10 degrés maximum. La raison est toute simple : c'est là qu'il laissera le mieux exprimer la délicatesse de ses saveurs. L'autre règle à respecter concerne l'âge de votre vin. Il est vrai que pour certains vins rouges, plus ils datent, plus ils libèrent des goûts pointus. Mais pour le rosé, n'optez pas pour un vin de plus de trois ans. En effet, il doit être consommé jeune, c'est là qu'il libérera le mieux son arôme fruité. Enfin, votre choix se fera évidemment en fonction de son appellation et de son cépage. Bien entendu, la Provence est une région incontournable lorsque l'on évoque le vin rosé. Mais la France regorge de régions productrices. Les amateurs de rosé doux et fruité opteront plutôt pour les vins de Vallée de la Loire, comme le Cabernet Sauvignon ou le Merlot. Ils seront très appréciés pour l'apéritif. Enfin, pour ceux qui en préfèrent des plus corsés, les régions du Languedoc Roussillon et les rosés du Béarn seront les plus appropriés. Ils seront parfaits dégustés avec une viande grillée au barbecue.
Dernier conseil : méfiez-vous des remises trop importantes. En effet, si les tarifs affichés sont "soldés" de plus de -20%, il s'agira probablement de vin peu qualitatifs, voire de déstockage. Bonne dégustation. . . avec modération bien sûr !

Les Risques en Bourse

Fermer