Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bien choisir son vélo électrique
Le Particulier pour Boursoramag05/04/2020 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

Bien choisir son vélo électrique (Crédits photo : Shutterstock)

Bien choisir son vélo électrique (Crédits photo : Shutterstock)

Il vous tarde de sortir du confinement pour reprendre une pleine activité physique ? Et si vous réfléchissiez à l'achat d'un vélo électrique pour redémarrer d'un bon pied cet été ? Avec un prix moyen entre 1 500 et 2 500 euros, le vélo électrique est un achat à méditer. Et il a le vent en poupe. Depuis 2010, les ventes de vélos à assistances électriques (VAE) ont littéralement explosé. En 2018, 338 000 vélos ont trouvé preneurs (+21% par rapport à 2017). Voici quelques conseils pour vous y retrouver parmi l'offre foisonnante de ce marché bien particulier.

Le vélo électrique, idéal pour reprendre une activité après le confinement

Le vélo électrique a bien des avantages. Il permet, grâce à une batterie, de grimper les côtes plus facilement, de démarrer sans effort, bref de rouler avec plaisir, sans trop forcer. Il est idéal pour reprendre une activité physique douce, après un arrêt prolongé, ou même des pépins de santé.

Vélo à assistances électriques : combien ça coûte ?

Les premiers prix démarrent autour de 700 euros, notamment chez Décathlon. L'Elops 500 coûte ainsi 699 euros. Côté GoSport, Biwbik propose un vélo électrique (le Sunray200) à 649 euros, ou le Scrapper e-eco à 599 euros. Toutefois à ce prix, les équipements sont très basiques.

Avec un budget de 800-900 à 1 500 euros, les offres deviennent plus intéressantes, avec de meilleures finitions et une durée de vie allongée. Et si l'on dépasse ce budget, il est possible de s'offrir de beaux équipements, notamment des VTT électriques particulièrement performants. Ensuite, au-delà de 3 à 4 000 euros, les matériaux s'affinent et l'on monte dans le haut de gamme.

Un vélo électrique pour quel usage ?

Souhaitez-vous réaliser de simples balades, un trajet quotidien pour aller au travail, ou une activité plus physique et sportive ? Quelle sera votre fréquence d'utilisation ? Occasionnelle ? Très intensive ? En fonction de vos besoins, le modèle à conseiller ne sera pas forcément le même. Par exemple, pour des promenades en ville, rien ne sert de se procurer un VTT électrique. Vélo hollandais ou VTC électriques (vélo tout chemin) feront largement l'affaire.

La batterie, l'élément fondamental du vélo électrique

On achète un vélo électrique pour sa batterie. Il existe quatre types de batteries, au prix croissant. Les batteries en plomb, les moins chères, sont plus lourdes et offrent moins d'autonomie (on les trouve sur les VAE les moins onéreux). Les Ni-Mh sont les batteries les plus légères, mais elles ont toujours une tendance à se décharger rapidement. Les Li-lon sont les batteries les plus utilisées pour les vélos à assistance électriques aujourd'hui. Elles sont légères et ont une durée de vie deux fois supérieure aux Ni-Mh. Les batteries LiPo, plus chères, offrent toutefois de belles performances, une légèreté accrue et davantage de cycles de recharge.

Pouvez-vous enlever et replacer facilement la batterie ? Vous allez répéter ce geste au quotidien, d'où son importance. Si la batterie n'est pas amovible (cela arrive sur certaines gammes), assurez-vous que vous pourrez la recharger sans trop de difficultés.

D'autres critères de choix pour acheter un VAE

Un VAE pèse souvent entre 17 et 25 kg. Bien entendu, les équipements les plus légers et maniables seront également les plus chers. À vous de voir quelle enveloppe vous êtes prêt ou non à mettre, pour ce critère. De nombreux autres critères sont à étudier : les freins, pouvant être à patins ou à disques, le cadre, souvent en acier ou en aluminium (ou en carbone, mais cela coûte plus cher), le moteur (allumé ou éteint, ou progressif, là encore plus onéreux), le système de vitesses... Une chose est certaine : pour un achat durable, mieux vaut éviter d'acheter les premiers prix.

 A lire aussi Moto : l'électrique, pourquoi pas ?

Les Risques en Bourse

Fermer