Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Benoît Payan : "Si McCourt ne tient pas ses promesses, il finira avec du goudron et des plumes"
So Foot03/03/2021 à 16:45
Temps de lecture: 2 min

Benoît Payan : "Si McCourt ne tient pas ses promesses, il finira avec du goudron et des plumes"

Benoît Payan : "Si McCourt ne tient pas ses promesses, il finira avec du goudron et des plumes"

La crise à l'Olympique de Marseille a mobilisé tous les acteurs de la ville. Maire de Marseille depuis le 15 décembre 2020, Benoît Payan est monté en première ligne pour soutenir les groupes de supporters et demander des explications à Frank McCourt, propriétaire américain du club. À quatre mois des élections départementales et régionales, il faut croire que le foot est devenu une question éminemment politique. Depuis son bureau face au bassin du Vieux-Port, l'élu marseillais nous livre ses impressions et annonce son intention de marquer à la culotte le milliardaire de Boston pour qu'il tienne ses engagements.

Avez-vous été rassuré par la visite de Frank McCourt à Marseille ?
Oui, j'ai été rassuré. C'était vraiment le moment pour qu'il vienne et qu'il prenne des décisions pour éteindre l'incendie. En tant qu'actionnaire et en tant que propriétaire de l'OM, il fallait arrêter l'hémorragie et l'incendie allumé quelques semaines plus tôt. Le feu couvait depuis trop longtemps déjà. Il a nommé Pablo Longoria à la tête du club, il a annulé les mises en demeure adressées aux groupes de supporters, je crois que c'était le minimum pour faire redescendre la pression et que les gens puissent se retrouver autour d'une table. Maintenant, il lui appartient, puisqu'il a réaffirmé sa volonté d'être propriétaire de l'OM, de mettre les moyens pour redéfinir un projet sportif. Il doit le faire avec son staff et avec les supporters.

"Avec la nomination de Pablo Longoria à la tête du club et de Jorge Sampaoli à la tête de l'équipe, il n'y a plus de revolver sur la table, la situation est apaisée."

Vous avez l'impression que les Marseillais sont soulagés par ce dénouement ?
Les Marseillais sont comme Saint-Thomas, ils ne croient que ce qu'ils voient. Avec la nomination de Pablo Longoria à la tête du club et de Jorge Sampaoli à la tête de l'équipe, il n'y a plus de revolver sur la table, la situation est apaisée. Maintenant, la balle est dans le camp de McCourt pour continuer à avancer des solutions.



Vous vous félicitez de l'arrivée de Jorge Sampaoli ?
Il a la grinta et il a un caractère éruptif et volcanique qui peut correspondre à notre ville. On va lui laisser le temps de s'acclimater et on va vite voir ses possibilités, mais je pense qu'il a Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer