Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ayrton Senna : portrait d'un destin brisé de l'automobile
Partenaire01/05/2014 à 10:00
Temps de lecture: 3 min

Brillant, charismatique et doté d'un grand talent, Ayrton Senna reste le destin brisé le plus célèbre du sport mécanique.

Brillant, charismatique et doté d'un grand talent, Ayrton Senna reste le destin brisé le plus célèbre du sport mécanique.

L'année 2014 célèbre un triste anniversaire, celui de la perte d'un coureur automobile hors-norme que la mort a transformé en mythe. Ayrton Senna se tuait en course il y a 20 ans, le 1er mai 1994, à l'âge de 34 ans, sur le circuit d'Imola en Italie. Portrait d'une icône du sport automobile.

Avant Michael Schumacher et Sébastien Vettel, un pilote a marqué l'histoire de la F1 par son incroyable talent. 41 victoires en grand prix et 3 titres de champion du monde de Formule 1 en 17 ans de carrière, le plus iconique des Brésiliens n'a eu de cesse de repousser les limites du sport mécanique et de tout donner pour la vitesse. Le coureur a perdu le contrôle de sa Williams-Renault dans la courbe de Tamburello, à plus de 200 km/h et a arrêté sa course dans un mur de béton. Au delà de ce tragique accident, le destin du prodige Senna reste ancré dans l'histoire de la course automobile.

La révélation d'un prodige

Né le 21 mars 1960 à São Paulo, Ayrton Senna a été initié au pilotage dès son plus jeune âge. Il a disputé ses premières compétitions en Amérique du Sud en 1977. En 1981, c'est vers le Royaume-Uni qu'il s'est envolé pour poursuivre sa carrière. Âgé de seulement 23 ans, ce petit prodige est déjà doué d'un style très agressif et d'une rapidité sans faille.

C'est chez Lotus, dès 1985, que le coureur a confirmé son énorme potentiel. Il a remporté le Grand Prix du Portugal et a réalisé sept pole positions lors de cette saison. Il a terminé le championnat du monde à la quatrième place, devancé de peu par Alain Prost, avec qui il aura entretenu une rivalité sans faille tout au long de sa carrière. La consécration est venue avec l'arrivée du Brésilien chez McLaren, en 1988. Alain Prost était alors devenu son nouvel équipier, ce qui n'aura de cesse de nourrir l'esprit de compétition qui opposait les deux pilotes. En une saison, Senna a décroché 13 pole positions, établissant ainsi un nouveau record du monde et faisant oublier les neuf pole positions de Ronnie Peterson en 1973, de Niki Lauda en 1974 et 1975 et de Nelson Piquet en 1984. Il a également remporté cette année-là son premier titre de champion du monde.

Un homme de rivalités

1988 à 1990 ont été des années marquantes dans la guerre à couteaux tirés qui a opposé Prost et Senna. Coéquipiers dans les paddocks et concurrents sur la piste, les deux hommes n'ont eu de cesse de se toiser jusqu'à ce que le Français parte chez Ferrari en 1990. Plusieurs accrochages marquants, dont deux à Suzuka, auront fait d'Ayrton Senna l'un des pilotes les plus controversés de son temps.

En 1994, Alain Prost ayant pris sa retraite, Senna était pressenti comme grand favori du championnat cette année-là. L'issue sera finalement tragique. Le troisième Grand Prix de la saison, celui de Saint-Marin, disputé sur le tracé d'Imola a eu lieu le 29, 30 avril et 1e mai 1994. Avant l'accident mortel de Senna, deux événements avaient d'ores et déjà fait de ce rendez-vous un Grand Prix maudit. Le premier a été l'accident de Rubens Barrichello, qui s'en est sorti avec seulement quelques blessures. Le second a été la mort du pilote Roland Ratzenberger, au volant de sa Simtek-Ford. La veille de son ultime tour de piste, le Brésilien avait confié ne pas vouloir disputer cette course. Il a finalement pris le départ le lendemain, empreint à une tension certaine. Ses coéquipiers ont confié qu'il semblait ailleurs, visiblement préoccupé et anxieux par ce qui allait se jouer. Alors qu'il était en pole position, Ayrton Senna a perdu le contrôle de sa monoplace et a foncé dans un mur de béton. Cet accident, d'une rare violence, reste le plus marquant de toute l'histoire de la Formule 1.

Le choc a été tel que trois jours de deuil national ont été décrétés au Brésil et le défunt prodige a reçu des funérailles de chef d'état. Il possédait une aura incroyable et était pour de nombreux Brésiliens un représentant de très haut rang. Le 1er mai 2014, à Imola, où les F1 ne courent plus depuis 2006, un buste d'Ayrton sera dévoilé, donnant le top départ de quatre jours de commémorations sur l'autodrome italien.

Les Risques en Bourse

Fermer