Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Avec ses oreillettes, Nagelsmann veut tuer le foot
information fournie par So Foot21/09/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Avec ses oreillettes, Nagelsmann veut tuer le foot

Avec ses oreillettes, Nagelsmann veut tuer le foot

Après la Coupe du monde tous les deux ans défendue par Arsène Wenger, c'est au tour de Julian Nagelsmann de s'inviter au bal des idées de merde pour le ballon rond du futur. La contribution de l'entraîneur du Bayern Munich ? Équiper les joueurs d'une oreillette. Oui, oui : comme dans le vélo. Nein, danke.

Red Bull donne des ailes, mais apparemment cela donne aussi de drôles d'idées. Après la dernière sortie de Julian Nagelsmann, désormais sur le banc du Bayern Munich après deux saisons au RB Leipzig, on peut au moins se poser la question. Et pour cause : dans des propos rapportés par TZ, l'entraîneur génial de 34 ans a soumis sa dernière chimère. Spoiler, ce n'est pas la meilleure. Le projet ? Équiper les joueurs - ou au moins un d'entre eux - d'une oreillette afin de pouvoir communiquer plus facilement avec le staff technique comme au football américain, où le quarterback et un joueur défensif possèdent une oreillette dans le casque. "Le football reste encore traditionnel. Le foot américain est incroyablement avancé d'un point de vue technologique en matière de communication avec les joueurs. Le quarterback peut écouter son entraîneur sur le terrain, développait le coach bavarois. C'est quelque chose dont on a absolument besoin. Idéalement avec un micro afin que le joueur puisse aussi parler avec les entraîneurs."

On n'est pas fait pour s'entendre


C'est en discutant avec Andy Reid, entraîneur des Kansas City Chiefs (vainqueur du Super Bowl 2020 après 21 ans sans rien gagner) que Julian Nagelsmann a eu cette révélation. "Un stade est extrêmement bruyant, il n'y a pas de temps mort, seulement la mi-temps pour parler de tactique avec les joueurs", regrette Nagelsmann, repensant certainement au calme de la Red Bull Arena. Et le Bavarois de conclure : "Il faut dire qu'on le veut ! On veut équiper nos maillots pour que les joueurs et les entraîneurs puissent communiquer." Parle pour toi, Juju. Tout le monde n'est pas de cet avis et, d'ailleurs, le règlement de la FIFA interdit (pour le moment) cette pratique. Déjà, difficile d'imaginer comment un footballeur pourrait porter un tel dispositif sans être gêné, ne portant pas de casque comme son cousin d'Amérique. Et puis comment déterminer quel joueur serait muni du micro ? Le capitaine ? Et s'il s'agit du gardien, doit-on ensuite le doter d'un mégaphone ? En dehors de ces considérations, le recours à l'oreillette Lire la suite de l'article sur SoFoot.com