Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Avec Fabinho en 6, la meilleure défense, c'est le milieu
So Foot06/04/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Avec Fabinho en 6, la meilleure défense, c'est le milieu

Avec Fabinho en 6, la meilleure défense, c'est le milieu

Liverpool vient d'enchaîner trois victoires, sans prendre de but, pour la première fois de la saison. Les Reds semblent avoir mis derrière eux leurs tourments, pile au moment où Fabinho a retrouvé son poste de numéro 6. Tout sauf une coïncidence. Ce qui laisse augurer une fin de saison palpitante, et un sacré combat ce soir au stade Alfredo Di Stéfano, contre un Real Madrid invaincu depuis onze rencontres.

Une éclaircie, enfin, dans le ciel de Liverpool, beaucoup plus chargé que d'habitude ces derniers temps. Les cumulonimbus s'étaient faits particulièrement nombreux au-dessus de Kirkby, qui abrite le tout nouveau centre d'entraînement des Reds. La faute à des résultats cataclysmiques et une série noire de six défaites en sept journées de championnat entre février et mars. Jürgen Klopp a toutefois retrouvé un début de stabilité et un semblant de sourire aux lèvres en l'espace d'un mois. Ce regain d'optimisme porte un nom : Fabinho.

Le Brésilien ne revient pas d'une absence longue durée, mais sa présence a manqué. Les graves blessures de Virgil van Dijk et Joe Gomez l'ont rapidement contraint à reculer pour occuper l'axe central de la défense. En bon pompier de service, l'ancien Monégasque est allé au charbon sans hésiter, évitant à la maison de prendre feu à maintes reprises, à l'image de ses sauvetages contre Midtjylland et l'Ajax. Liverpool n'a encaissé que 12 buts lors des 15 matchs de Premier League joués par Fabinho en défense. Honorable bilan, qui ne reflète cependant pas à quel point les Reds se trouvèrent fort dépourvus, sans son abattage au milieu de terrain, quand l'hiver fut venu.


Une question d'équilibre


Son absence dans l'entrejeu a fini par se faire sentir, et les performances de Liverpool à sérieusement en pâtir. Tout particulièrement offensivement, durant la période hivernale, puisque le champion d'Angleterre n'a marqué que deux fois lors de ses sept derniers matchs de championnat avec Fabinho dans le back four (contre West Brom, Newcastle, Southampton, Manchester United, Burnley, Manchester City et Chelsea). Pour la première fois depuis le mois d'octobre, Fabulous Fab a débuté au milieu de terrain le 10 mars contre Leipzig. Un retour qui a coïncidé avec celui d'une équipe plus tranchante, plus pressante, et surtout plus confiante.

Le positionnement en numéro six de l'international auriverde, Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer