Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Auto : les sportives japonaises de légende
Partenaire06/06/2016 à 15:30
Temps de lecture: 2 min

Dans les années 1960, Toyota veut démontrer que le Japon est capable de concevoir des sportives à la hauteur des modèles européens. Le constructeur nippon se lance alors dans la conception de la 2000GT, notamment inspirée par la Jaguar Type E. Elle est considérée comme la première supercar japonaise de l'histoire.

Dans les années 1960, Toyota veut démontrer que le Japon est capable de concevoir des sportives à la hauteur des modèles européens. Le constructeur nippon se lance alors dans la conception de la 2000GT, notamment inspirée par la Jaguar Type E. Elle est considérée comme la première supercar japonaise de l'histoire.

Même s'ils sont plutôt réputés pour leurs véhicules affichant d'excellents rapports qualité-prix, les constructeurs japonais ont maintes fois prouvé qu'ils étaient capables de concevoir des voitures aux performances sensationnelles. On leur doit même certaines des sportives les plus séduisantes de l'histoire de l'automobile, comme la Toyota 2000GT ou la Honda NSX. Nous en avons sélectionné cinq parmi les innombrables légendes imaginées au pays du soleil levant.

La Subaru Impreza, star des rallyes

Au début des années 1960, les constructeurs japonais se contentaient de fabriquer des automobiles robustes et économiques. Mais l'arrivée de la Toyota 2000GT en 1967 va changer la donne. Il s'agit tout simplement de la première GT intégralement conçue au Japon. Pour la mettre au point, le constructeur nippon s'est inspiré de classiques de l'automobile, comme la Jaguar Type E ou la Lotus Elan. Et malgré le manque d'expérience de Toyota en la matière, le résultat s'avère remarquable. Non seulement la 2000GT est souvent présentée comme la plus belle voiture japonaise de tous les temps, mais elle est aussi considérée comme la toute première supercar "made in Japan".

La Honda NSX et la Subaru Impreza ont quant à elles marqué les années 1990. La première a été développée avec l'aide de la légende brésilienne de la Formule 1, le regretté Ayrton Senna. À l'époque, l'objectif de la marque est ambitieux : le constructeur nippon souhaite rivaliser avec Porsche et Ferrari. Au final, elle n'a pas vraiment réussi à concurrencer les cadors européens sur le Vieux Continent, mais elle est parvenue à séduire les clients japonais et américains. Aujourd'hui, elle s'apprête à renaître sous la forme d' une seconde génération, dévoilée au salon de Détroit l'an dernier, et dont les premières livraisons sont prévues dans le courant de l'année. La seconde, la Subaru Impreza, s'est surtout fait connaître grâce à ses nombreuses victoires en rallye. Grâce à elle, la marque a remporté trois titres constructeurs de suite en WRC, entre 1995 et 1997, et trois titres de pilote en 1995 (Colin McRae), 2001 (Richard Burns) et 2003 (Petter Solberg). Depuis, elle est devenue incontournable.

Comme la plupart des sportives japonaises, la Nissan Skyline ne ressemble pas vraiment à un bolide surpuissant. Et pourtant, dans sa version R34 GT-R produite entre 1999 et 2002, elle détient de nombreux records sur piste. Encore plus récente, la Lexus LFA est la première supercar imaginée par la branche haut de gamme de Toyota. Capable d'atteindre les 325 km/h, et d'abattre le 0 à 100 km/h en seulement 3, 7 secondes, elle n'a été fabriquée qu'à 500 exemplaires. Elle a notamment été adoubée par l'ancien présentateur vedette de l'émission Top Gear, Jeremy Clarkson. "Je ne changerai pas d'avis à propos de cette voiture. Je continue de croire que c'est la meilleure que je n'ai jamais conduite", a-t-il déclaré en février 2013.

Les Risques en Bourse

Fermer