Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Athlétisme : un nouveau record de médailles pour la France
information fournie par Partenaire18/08/2014 à 11:30
Temps de lecture: 2 min

Renaud Lavillenie, qui a récemment battu le record historique de Sergueï Bubka en saut à la perche, a confirmé la semaine dernière en remportant son troisième titre européen consécutif.

Renaud Lavillenie, qui a récemment battu le record historique de Sergueï Bubka en saut à la perche, a confirmé la semaine dernière en remportant son troisième titre européen consécutif.

L'année 2013 a été marquée par une pluie de records sur la planète sport, et le cru 2014 s'annonce tout aussi exceptionnel. Mais cette fois, il ne s'agit pas de football, ni de tennis, mais d'athlétisme. Emmenée par ses leaders, comme Renaud Lavillenie, Eloyse Lesueur ou Mahiedine Mekhissi, l'équipe de France s'est illustrée la semaine dernière en faisant tomber son record de médailles aux Championnats d'Europe à Zurich. Avec 23 breloques, les Bleus finissent à égalité avec les Britanniques, mais ces derniers prennent la première place du classement grâce à leurs 12 médailles d'or. Avec neuf titres, la France peut se satisfaire de sa belle seconde place.

Une parité quasi parfaite

En 2010, aux Championnats d'Europe de Barcelone, les Bleus avaient fixé un record de 18 médailles, dont huit en or. Mais cette année, il a volé en éclats. La France a battu à la fois son record de récompenses, mais également celui de titres remportés. Au rayon des satisfactions, on peut également noter que 90% des athlètes français engagés ont franchi le premier tour, et que plus de la moitié d'entre eux ont réussi à se hisser jusqu'en finale (33 sur 64).

Renaud Lavillenie, champion olympique en titre, a tenu son rang en remportant sa troisième couronne consécutive au saut à la perche. Le Français écrase sa discipline et se rapproche petit à petit des plus grandes légendes de l'histoire de l'athlétisme. Parmi les autres titres, Yohann Diniz a brillé sur le 50 km marche. À 35 ans, il a lui aussi remporté sa troisième médaille d'or européenne. Il en a même profité pour battre le record du monde de la discipline, en 3h 32min 33sec. Mahiédine Mekhissi, quant à lui, aurait pu s'adjuger un doublé historique, mais il a dû se contenter du 1500 m. Son titre sur 3000 m steeple lui a été retiré pour avoir enlevé son maillot avant la fin de la course. Heureusement, il revient à un autre Français, Yoann Kowal. Chez les hommes, Benjamin Compoaré en triple saut ferme le compteur des médailles d'or.

La parité entre les hommes et les femmes fait également partie des points positifs pour cette équipe de France d'athlétisme. En effet, les femmes ont remporté 11 récompenses, et les hommes 12. Les filles ont ramené quatre titres de Zurich. Eloyse Lesueur a dominé le saut en longueur, Christelle Daunay le marathon, Antoinette Nana Djimou l'heptatlon et le relais féminin le 4x400 m (Floria Guei, Muriel Hurtis, Marie Gayot et Agnès Raharolahy).

Cette moisson de médailles est encourageante pour les Tricolores, mais il faudra maintenant confirmer cette bonne performance aux Mondiaux de Pékin l'année prochaine, et aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. Pas si simple. . .