Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Amsterdam va bannir les véhicules thermiques de ses rues
Webedia10/06/2019 à 07:00
Temps de lecture: 1 min

Amsterdam va bannir les véhicules thermiques de ses rues (Crédits photo : Adobe Stock)

Amsterdam va bannir les véhicules thermiques de ses rues (Crédits photo : Adobe Stock)

Pour lutter contre la pollution de l'air, qui dépasse aujourd'hui les seuils autorisés par l'Union Européenne, Amsterdam a choisi une solution radicale : faire la guerre aux véhicules à essence et diesel. D'ici 2030, seuls les engins électriques ou fonctionnant à l'hydrogène pourront circuler dans la capitale néerlandaise.

Des aides pour les habitants

Pour permettre aux habitants d'anticiper ce bouleversement, la municipalité d'Amsterdam a prévu un plan en plusieurs étapes :

  • Dès 2020, tous les véhicules construits avant 2005 seront interdits dans les rues de la ville.
  • À partir de 2022, ce sera au tour des bus émettant des gaz à effet de serre.
  • En 2025, l'interdiction sera étendue aux bateaux de plaisance et aux deux-roues.

Pour se mettre aux normes, les habitants de la ville bénéficieront de nouvelles subventions, afin de faciliter l'achat de voitures « propres ». Le conseil municipal d'Amsterdam a également prévu d'installer gratuitement des stations de recharge chez les futurs acheteurs de véhicules électriques. Une mesure indispensable pour rendre le projet viable. Actuellement, la ville compte environ 3 000 bornes de recharge... bien loin des 16 000 à 23 000 nécessaires pour répondre aux besoins des automobilistes.

Un mouvement global

Amsterdam n'est pas la seule métropole à mettre en place ce type d'interdiction. À Paris par exemple, les véhicules diesel seront bannis d'ici 2024, et ceux à essence à partir de 2030. Londres, quant à elle, a opté pour une taxe visant les engins les plus polluants, tandis que Madrid les a déjà éjectés du centre-ville. Pas de doute, les jours des moteurs thermiques sont comptés...

Les Risques en Bourse

Fermer