Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Amener la Coupe du Tarn sur la tombe de Maradona serait le Graal"
So Foot27/01/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

"Amener la Coupe du Tarn sur la tombe de Maradona serait le Graal"

"Amener la Coupe du Tarn sur la tombe de Maradona serait le Graal"

Vainqueurs de la Coupe du Tarn en 2019 avec leur équipe de Cambounet-sur-le-Sor, quatre joueurs se sont lancé l'incroyable défi d'amener le trophée sur les cinq continents. Aujourd'hui, la coupe est au sommet du Kilimandjaro. Pierre Trantoul et Mathieu Chabbert racontent cette aventure complètement dingue.

Qui a eu l'idée de lancer ce défi ?
Pierre Trantoul : Tout le monde a mis son grain de sel. Avant de disputer les demi-finales contre Saïx-Sémalens, on s'était dit : "Si on remporte ce tournoi, on fait une cagnotte en ligne pour faire le tour des cinq continents avec la coupe." On a choisi le Machu Picchu (Pérou), le Kilimandjaro (Tanzanie), la grande muraille de Chine et la faire plonger sur la barrière de corail (Australie).
Mathieu Chabbert : La crise sanitaire est venue perturber notre programme. Impossible d'aller en Australie étant donné la situation. Entre-temps, la nouvelle du décès de Diego Maradona est tombée. En tant que fan de foot, c'était évident pour nous d'ajouter cette étape. Amener la coupe sur la tombe de Maradona serait le Graal.



Comment vous êtes-vous organisés ?
MC : On finance tout par nos propres moyens. En parallèle, on lance des appels aux dons et on cherche des sponsors. Le Castres Olympique s'est d'ailleurs joint à l'aventure. On a tout mis dans ce défi. On essaie de faire un voyage tous les neuf à dix mois, car nous avons quand même un travail et une famille à côté.
PT : Au fil des voyages, nous avons pu voir le nombre de soutiens se multiplier de jour en jour. C'est complètement dingue ! Il y a deux ans, on était en D1. Notre objectif est de montrer que même un petit club comme Cambounet, qui atteint à peine 100 licenciés, peut faire un truc de fou avec peu de moyens.
MC : On va bien devoir couper à un moment donné, car les finances en ont pris un coup !

"Nous n'avions aucune expérience, on est partis un peu à l'arrache. La météo était catastrophique, il faisait froid, on n'avait pas de feu et on a frôlé l'hypothermie. Quand on se couchait, on devait dormir dans un duvet mouillé."

Vous êtes actuellement en Tanzanie, troisième étape de votre road-trip. Comment s'est passée l'ascension Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer