Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Alphonse Areola, Londres et basta !
information fournie par So Foot31/07/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Alphonse Areola, Londres et basta !

Alphonse Areola, Londres et basta !

Les années passent, et Alphonse Areola n'a jamais paru aussi loin du Paris Saint-Germain. Prêté pour la sixième fois en moins de dix ans après une saison à Fulham, le nouveau gardien de West Ham reste donc à Londres et semble désormais avoir oublié l'idée de briller avec son club formateur. Qui, de toute façon, ne lui a jamais vraiment fait confiance et s'appuie sur d'autres noms pour protéger ses buts.

Qu'il est loin, l'époque où Alphonse Areola jouissait d'un statut de titulaire au Paris Saint-Germain en 2016 et déclarait sa flamme au Parc des Princes... Qu'elle paraît désormais irréelle, cette interview donnée à l'AFP en 2018 dans laquelle le gardien se demandait "pourquoi partir" puisqu'il était "à la maison". Même son apparition sur le plateau du Canal Football Club, en novembre 2020, semble aujourd'hui d'un autre temps. "M'imposer à Paris ? Je suis parti, je reviens, je repars... Pour moi, c'est pour pouvoir mieux m'exprimer, espérait-il. Tant que je suis sous contrat, ce n'est pas fini. Je suis là." Des propos pas vraiment convaincants. Car en cette fin de mois de juillet 2021, le portier a encore été cédé. Un sixième prêt, qui l'éloigne encore davantage de son club formateur avec qui il a signé son premier contrat professionnel il y a bientôt dix ans.

Alphonse Areola est prêté un an à @WestHam, avec option d'achat.Le Paris Saint-Germain souhaite beaucoup de réussite à Alphonse dans les défis qui l'attendent au sein du club londonien.

-- Paris Saint-Germain (@PSG_inside) July 29, 2021

Cette fois, c'est à West Ham que le Français a été cédé pour un an et où il aura pour concurrence ?ukasz Fabia?ski. Après Lens, Bastia, Villarreal, le Real Madrid et enfin Fulham, le dernier rempart reste donc à Londres qu'il apprécie. À ce rythme, l'international pourrait d'ailleurs suivre le même chemin que certains de ses compatriotes exilés et qui n'ont pas trouvé chaussure à leur pied (ou gant à leur main) au sein de l'Hexagone : un élément réputé pour ses qualités et son goût du football l'étranger, mais pas vraiment Lire la suite de l'article sur SoFoot.com