Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Alisson, le happy ending d'une saison catastrophe
So Foot17/05/2021 à 12:00
Temps de lecture: 2 min

Alisson, le happy ending d'une saison catastrophe

Alisson, le happy ending d'une saison catastrophe

Non, ça n'arrive pas que sur FIFA. Alisson a offert la victoire à Liverpool dans le temps additionnel en marquant sur la pelouse de West Bromwich ce dimanche (1-2). Ce but venu de nulle part arrive au milieu d'une saison noire pour le gardien brésilien, qui a connu bien des déboires personnels et sportifs. Un coup de tête salvateur pour le club de la Mersey comme pour son portier, au sourire enfin retrouvé une fois les larmes essuyées.

Une bonne bouffée d'oxygène. Pour Liverpool, qui revient à un point de Chelsea et se replace en excellente position dans la course au top 4. Pour Alisson, aussi, qui vit sa saison la plus difficile depuis son arrivée en Angleterre. En quête d'une qualification pour la prochaine Ligue des champions, les Reds ont la tête sous l'eau à quelques instants du coup de sifflet final. Face à une équipe de West Bromwich déjà reléguée, la machine est embourbée, incapable de convertir ses innombrables occasions. Jusqu'à la 95e minute, au moment où Trent Alexander-Arnold s'installe au poteau de corner. Une configuration, décidément, où il se passe toujours quelque chose... Pas de Divock Origi cette fois à la réception, mais Alisson, monté pour l'occasion. Improbable, mais le gardien place une tête imparable dans les filets de Sam Johnstone. Liverpool respire enfin. AB1 aussi.


Prince Ali, oui c'est bien lui


Voir Liverpool arracher la victoire dans le temps additionnel n'a plus rien d'étonnant. C'est arrivé à 38 reprises en Premier League, c'est-à-dire 13 fois plus que pour n'importe quel autre club. Mais ce 16 mai 2021 laissera une trace particulière dans les annales. Parce que pour la première fois en 129 ans d'existence, un gardien du LFC s'est mué en buteur. Habitué à faire des miracles dans sa propre surface, Alisson est entré dans l'histoire en dépassant ses fonctions aux Hawthorns. Il est devenu le sixième gardien à inscrire un but en Premier League, rejoignant Peter Schmeichel (2001), Brad Friedel (2004), Paul Robinson (2007), Tim Howard (2012) et Asmir Begovi? (2013). À la différence que l'international auriverde, contrairement à ses prédécesseurs, a marqué de la tête. Et quelle tête !

Jürgen Klopp n'en revenait toujours pas au moment de répondre aux questions des médias : "C'était incroyable. Wow. On l'a déjà vu 10 fois dans le vestiaire. C'est absolument incroyable. Si Olivier Giroud marque Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer