Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Adidas : des sneakers fabriquées à partir de déchets marins
Partenaire19/12/2015 à 09:00
Temps de lecture: 2 min

Des filets de pêche abandonnés pour les semelles et des déchets plastiques récupérés dans l'océan pour la partie haute des chaussures : en marge de la COP21, adidas a dévoilé un prototype de basket prometteur pour la sauvegarde de la planète. Il est entièrement conçu à partir de déchets marins recyclés.

Des filets de pêche abandonnés pour les semelles et des déchets plastiques récupérés dans l'océan pour la partie haute des chaussures : en marge de la COP21, adidas a dévoilé un prototype de basket prometteur pour la sauvegarde de la planète. Il est entièrement conçu à partir de déchets marins recyclés.

Écologie oblige, certaines marques de prêt-à-porter ont imaginé des solutions pour fabriquer des vêtements plus respectueux de l'environnement. Parmi elles, on peut citer la société française Veja, qui fabrique des baskets éthiques et éco-responsables, ou Outerknown, la griffe lancée par Kelly Slater l'été dernier, qui recycle des déchets marins comme des filets de pêche usagés afin de créer des maillots de bains et des veste en nylon. Désormais, c'est l'équipementier sportif allemand adidas qui se propose de créer des sneakers à partir de déchets récupérés dans les océans.

Adidas et l'association Parley for the Oceans ont profité de la COP21, qui se tenait à Paris du 30 novembre au 11 décembre, pour présenter un prototype de basket écolo et futuriste. La semelle de cette chaussure a été réalisée grâce à la technique de l'impression 3D, à partir de matériaux récupérés dans les océans. Le reste de la chaussure provient quant à lui de déchets plastiques recyclés.

Un projet qui s'inscrit dans la nouvelle ligne éthique d'adidas

En juillet dernier, adidas et la plateforme Parley for the Oceans présentaient une chaussure en partie réalisée à partir de déchets recyclés récupérés au fond de la mer. En marge de la COP21, les deux partenaires à l'ONU ont dévoilé un prototype de basket qui va encore plus loin. Non seulement le haut de la chaussure provient de matériaux repêchés dans les océans, mais la semelle aussi. Cette dernière est fabriquée à partir de filets de pêche abandonnés réduits en poudre, grâce à la technique de l'impression 3D.


L'enjeu de ces sneakers du futur est de démontrer que l'industrie est capable de revoir ses processus de fabrication pour préserver la planète. La collaboration entre adidas et Parley for the Oceans prouve que les marques peuvent se montrer responsables. D'ailleurs, adidas ne se limite pas à imaginer des baskets écolos. La marque commence en effet à appliquer la stratégie AIR prônée par Parley (pour "Avoid, Intercept & Redesign", soit "Éviter, Intercepter & Redessiner" en français).

Ainsi, d'ici la fin du premier trimestre 2016, l'équipementier allemand ne proposera plus de sacs en plastique dans ses magasins. Dans le cadre de la deuxième phase de ce plan, la marque a décidé de sensibiliser une partie de ses salariés sur l'état des océans, pour qu'ils prennent conscience de l'urgence et deviennent des ambassadeurs de Parley. Pour la partie "Redessiner", adidas souhaite développer la technique de l'impression 3D, qui devrait permettre de concevoir de manière industrielle des produits fabriqués à partir de matériaux recyclés. C'est Mélanie Laurent qui doit être contente !

Les Risques en Bourse

Fermer