Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Acheter un bateau : un rêve pas si inaccessible
Le Particulier pour BoursoraMag03/05/2020 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Acheter un bateau : un rêve pas si inaccessible (Crédits photo : Shutterstock)

Acheter un bateau : un rêve pas si inaccessible (Crédits photo : Shutterstock)

S'ils sont des biens de luxe par excellence, les bateaux ne sont pas tous hors de prix. Il est possible de devenir propriétaire de son propre navire pour moins de 20 000 euros. Avant d'acheter, il faut tenir compte des frais annexes liés à l'entretien de votre embarcation.

Imaginez. Vous prenez la mer, seul ou avec votre petite tribu sur votre propre vaisseau, fendant l'océan vers un horizon lointain. Ce rêve s'il peut paraître impossible est pourtant à la portée de bon nombre d'entre nous.

Car hormis les navires de luxe, comme l'Eclipse, ce super yacht avec jardin privatif, détenu par le milliardaire russe Roman Abramovitch et estimé à 900 millions d'euros en 2013, les prix de départ pour un petit navire sont relativement abordables.

Prix des bateaux : des occasions à petit prix

Un bateau à moteur neuf de 5,50 mètres avec deux couchettes se négocie autour des 28 000 euros. Un voilier de 6,50 mètres avec 4 couchettes peut être acheté pour seulement 19 000 euros, et si vous vous tournez vers le secteur de l'occasion, les décotes sur les prix vont de 20 % à 30 %.

Dans la gamme au-dessus, on retrouve les bateaux de croisières Antares, long de 9 mètres, proposés à plus de 73 000 euros. Le voilier Jeanneau Sun Odyssey 319 de 9 mètres de long vaut, lui, plus de 88 000 euros, quand ceux de la gamme Océanis, de 16 mètres, s'achètent à près de 440 000 euros.

Viennent ensuite les yachts de plusieurs dizaines de mètres de long. Ils se chiffrent en million d'euros. Pour ce prix, l'embarcation comporte généralement 6 cabines dont deux pouvant servir à l'équipage ainsi que 3 salles de bain.

Acheter à crédit : une option à envisager

L'idéal pour financer cet achat plaisir par excellence est encore de s'appuyer sur le crédit. Sachez que si vous résidez sur votre embarcation, il est possible de vous appuyer sur le crédit immobilier et ses taux extrêmement bas pour réaliser ce rêve. Beaucoup d'établissements bancaires proposent même des prêts bateaux, de l'ordre de 1 500 à 300 000 euros, avec ou sans apport, pour une durée d'emprunt inférieure à 15 ans.

Investir dans un bateau : de nombreux frais annexes

Avant de vous lancer dans l'achat de votre navire, tenez compte des nombreux frais annexes liés à la possession de ce type de bien, comme l'assurance. Si elle n'est pas obligatoire, elle peut représenter un coup annuel équivalent à 1 % à 2 % du prix du bateau selon sa taille.

Idem pour la location d'un anneau afin de stationner le navire (de 2000 à 9600 euros à l'année) voire les frais de gardiennage pour les embarcations de moins de 6 mètres. Ajoutez l'entretien général du bateau, les frais de carburant (130 euros la balade en mer), ceux liés au moteur (150 euros), ou encore l'antifouling pour empêcher les micro-organismes de se fixer sur la coque du bateau (300 euros).

Autre coût important, celui du permis bateau. Le prix dépend du type de permis passé (côtier, plaisance, eaux intérieures...) et va de 440 euros pour un permis côtier à plus de 1 000 euros pour une permis plaisance grandes eaux intérieures.

Le prix de ces dépenses croît en fonction de la taille du bateau. Les professionnels de la navigation estiment par exemple qu'un super yacht de luxe, de 55 mètres de long, nécessite un coût d'entretien annuel de l'ordre 4,75 millions de dollars.

Les Risques en Bourse

Fermer