Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

6 trucs pour éviter le gaspillage alimentaire
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag07/05/2020 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

6 trucs pour éviter le gaspillage alimentaire (Crédits photo : Shutterstock)

6 trucs pour éviter le gaspillage alimentaire (Crédits photo : Shutterstock)

Voici 6 conseils anti gaspi pour mettre fin au gaspillage dans vos assiettes et réduire vos frais. En cette période de crise, il n’y a pas de petites économies. Selon l’Ademe, 30 kg de nourriture (par an et par personne) sont jetés en France, soit l’équivalent de 400 euros perdus. Et dans cette masse d’aliments non consommés, 7 kg n’ont même pas été déballés. Fruits et légumes sont les premières victimes de ce gâchis.

1. Faites vos courses le ventre plein

Le temps des courses, c’est la porte d’entrée pour limiter le gaspillage alimentaire. Si vous faites vos emplettes le ventre creux, vous risquez davantage d’avoir envie d’acheter plus qu’il ne vous faut. Mieux vaut réfléchir à ce dont vous avez vraiment besoin et à combien de personnes vont manger pour mieux contrôler les quantités.Scrutez les dates de péremption

2. Scrutez les dates de péremption

Prenez également le temps de consulter les dates de péremption des produits que vous achetez : si des œufs sont presque périmés, allez-vous tous les manger ? D’une manière générale, prenez garde en particulier aux produits frais et d’origine animale. Ils demeurent les denrées les plus fragiles.

3. Adoptez les bons gestes pour bien conserver vos produits

Si les produits ne sont pas bien conservés, leur durée de vie risque de se réduire très fortement. Évitez par exemple de mettre les oignons, fruits exotiques, ou encore pommes de terre au frigo. Ils n’apprécieront pas les températures basses. Veillez aussi à ce que le frigo ne soit pas trop rempli, afin de permettre à l’air de mieux circuler entre chaque produit. Pensez aussi à bien emballer, dans des boîtes hermétiques, les aliments déjà entamés.

Faites le point dans vos placards : si la DLC (Date Limite de Consommation) est à surveiller de près, la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) ne signifie pas que l’aliment est bon à jeter. Une conserve non abîmée, un paquet de gâteaux ou même un yaourt peuvent être consommés bien après le dépassement de la date. Fiez-vous à votre odorat et à votre goût.

4. Réemployez vos restes

Il n’est pas toujours agréable de consommer les restes d’un plat. Plutôt que de les jeter, apprenez à les réemployer pour créer de nouvelles recettes et prendre plaisir à les déguster.

Transformez une fin de poêlée de légumes en purée, soupe ou gratin. Si vous avez un peu de pain dur mixé, vous pouvez préparer un délicieux crumble salé.

Vos restes de pâtes et de riz deviendront, avec quelques crudités, de belles salades à apporter le midi pour déjeuner au travail. Blancs d’œufs peuvent se transformer en meringues ou financiers, plutôt que de finir au fond de l’évier. Et les yaourts en passe d’être périmés, en gâteaux.

5. Réutilisez tout et ne jetez rien

Pourquoi jeter les épluchures et fanes de vos légumes qui sont d’excellentes sources de vitamines ? N’hésitez pas à garder les fanes de vos carottes pour les transformer en pesto, ou le vert du poireau, souvent mis à la poubelle, pour faire une quiche ou une soupe. Les épluchures de pommes de terre ou de pommes pourront devenir des chips une fois lavées et cuites au four.

Des herbes aromatiques flétries, et leurs tiges, peuvent être séchées et mixées avec du sel pour créer des sels aromatisés, ou avec du beurre, à rouler ensuite dans du film alimentaire, pour lui donner une jolie forme. Un geste anti-gaspi et élégant si vous recevez.

6. Connectez-vous aux applis anti-gaspi idéales pour les petits budgets

Elles sont de plus en plus nombreuses. Les plus connues demeurent sans conteste « Too Good to Go » et « Phenix ». Le principe est le même sur ces deux applications : vous commandez un panier chez un commerçant ou restaurant de votre choix. Vous payez via l’appli. Ne reste plus qu’à aller chercher la commande, à l’heure indiquée.

On vous remet alors les restes et invendus du jour en grande quantité. Pour 4 euros dépensés chez un supermarché, « Too Good to Go » promet des denrées d’une valeur de minimum 12 euros, parfois plus. Vous ne choisissez pas, mais vous contribuez à sauver des aliments invendus qui sans vous partiraient à la poubelle.