Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

5 combats mythiques qui ont marqué l'histoire de la boxe
Partenaire09/12/2014 à 17:30
Temps de lecture: 4 min

Le 8 mars 1971, la terre a tremblé sous les coups de Mohamed Ali et de Joe Frazier au Madison Square Garden, à New York.

Le 8 mars 1971, la terre a tremblé sous les coups de Mohamed Ali et de Joe Frazier au Madison Square Garden, à New York.

Quand on pense aux légendes de la boxe, on pense immanquablement à Mohamed Ali. Lui n'a pas eu besoin de truquer ses combats, contrairement à Mickey Rourke, actuellement victime d'allégations au sujet du combat qui l'a vu récemment remonter sur le ring. Mais The Greatest n'a pas écrit seul l'histoire de la boxe. Entre Mike Tyson, repris de justice notoire, qui croque l'oreille d'Evander Holyfield le 9 novembre 1996, donnant probablement l'exemple à un autre vampire des terrains, Luis Suarez, et les plus beaux combats de tous les temps, voici cinq dates clé qui ont marqué l'histoire de ce sport.

Las Vegas, le 15 avril 1984

Souvent considéré comme l'un des plus beaux combats de l'histoire, la rencontre entre "Marvelous" Marvin Hangler et Thomas Hearns, le 15 avril 1984 au Caesars Palace de Las Vegas, est restée gravée dans les mémoires. Les paris étaient très serrés, et nul ne savait vraiment qui des deux champions allait sortir vainqueur. Les deux pugilistes ultra-rapides se sont affrontés pendant trois rounds, avant que le combat ne s'achève sur un KO asséné par Hangler, considéré comme l'un des plus beaux de tous les temps.

New York, le 16 juin 1983

La palme des coups bas revient certainement au Portoricain Luis Resto. Le 16 juin 1983, au Madison Square Garden à New York, il a scellé le destin tragique de Billy Collins, Jr. , alors âgé de 21 ans, qui s'est effondré sous ses coups. Resto avait au préalable retiré une partie de la mousse réglementaire de ses gants et avait enveloppé ses mains de plâtre pour augmenter l'impact de ses attaques, sous l'oeil "bienveillant" de son entraîneur et complice, Panama Lewis. Ainsi roué de coups, le jeune espoir de la boxe anglaise est grièvement blessé et un de ses yeux lourdement touché est rendu impotent suite à cette rencontre d'une extrême violence. Le 6 mars 1984, Collins se donne la mort dans un accident de voiture laissant derrière lui femme et enfant.

Reno (Nevada), 4 juin 1910

Aux Etats-Unis plus qu'ailleurs, l'histoire de la boxe est intrinsèquement liée à celle de la ségrégation et au racisme en général. C'est la raison pour laquelle, on parle du "Combat du siècle" quand on fait référence à celui qui a opposé deux légendes. Un Blanc du nom de James J. Jeffries, ancien champion invaincu alors retraité depuis six ans et Jack Johnson, le premier Noir champion du monde dans la catégorie poids lourds. Le 4 juin 1910, à Reno dans le Nevada, Jeffries et ses admirateurs sont convaincus qu'il va l'emporter face à Johnson, à grand renfort d'arguments racistes et de slogans pas plus glorieux. Mais Johnson met Jeffries au tapis, provoquant alors malgré lui des émeutes dans tout le pays. Une belle victoire pour la boxe, mais une plus belle victoire encore pour la communauté afro-américaine.

Las Vegas, 11 juin 1982

Soixante-douze ans plus tard, lorsque Larry Holmes, un Afro-Américain, vient à bout du favori George Cooney, par KO technique au cours du 13e round, c'est un nouveau pan de l'histoire de la boxe qui s'écrit. Ça se passe une fois de plus au Caesars Palace de Las Vegas, le 11 juin 1982, devant 32 000 spectateurs. Holmes remet alors brillamment en cause les pratiques de l'époque et en particulier l'inégalité des chances dont disposent alors les Noirs et les Blancs pour accéder au plus haut niveau de ce sport. Par la suite, les deux pugilistes sont devenus bons amis, renforçant d'autant plus le symbole.

New York, le 8 mars 1971

Le deuxième "Combat du siècle", ou tout simplement "The Fight" aux Etats-Unis, oppose la légende Mohamed Ali à Joe Frazier le 8 mars 1971. La rencontre est rythmée par des coups précis distribués à une cadence acharnée par les deux sportifs. On n'a pas le temps de s'ennuyer une seule seconde, jusqu'à ce que Frazier mette Ali au tapis d'un crochet du gauche. Ali n'a pas gagné ce jour-là, mais il nous a offert un grand combat et le reste de son palmarès force le respect. En tout cas, la frénésie dont les deux boxeurs ont fait preuve n'est pas sans rappeler celle que l'on a pu observer lors de la première rencontre incroyable d'une trilogie entre Arturo Gatti et Micky Ward, qui s'est soldée par une victoire de Ward par décision unanime, le 18 mai 2002 à Uncasville dans le Connecticut.

Mais au rayon des combats mythiques, il n'y a malheureusement pas que des prouesses sportives et de beaux gestes fair-play. Discipline musclée par essence, la boxe a vu quelques-uns de ses athlètes s'illustrer par leur malhonnêteté, leur violence gratuite ou tout simplement leurs tricheries.

Il faut croire que ce n'était pas l'heure du retour en grâce pour Mickey Rourke. Après vingt ans d'absence, la star de "Neuf Semaines et Demie" s'est décidée à remonter sur le ring le 28 novembre dernier à Moscou. Face à lui un jeune boxeur du nom d'Elliot Seymour qu'il vainc par KO en deux rounds, à la surprise générale, dans un échange incroyablement mou. Finalement, on a découvert que le jeune homme de 33 son cadet aurait été payé pour perdre. En même temps, ce KO paraissait un peu dur à avaler. . . Il faut dire que Mickey Rourke jouait gros ce soir-là dans l'arène, avec un million de dollars à la clé. Celui qui s'est vu décerner une pluie de récompenses pour son rôle dans "The Wrestler" avait intérêt à ne pas se coucher sous les yeux de Vladimir Poutine. Certains vont jusqu'à prétendre que Seymour était à la rue lorsqu'on lui a fait cette offre douteuse. Mais cela reste à prouver.

Et si vous voulez poursuivre dans l'univers de la boxe, n'hésitez pas à vous intéresser aux performances de Sugar Ray Robinson, Joe Lewis, Marcel Cerdan, le grand maître de la défense Floyd Mayweather et bien d'autres encore qui ont façonné l'histoire de ce sport.

Les Risques en Bourse

Fermer