Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

3 bonnes raisons de se mettre au surf
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag05/07/2021 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Le surf fait son entrée aux Jeux Olympiques mais c'est aussi un sport de plus en plus tendance crédit photo : Shutterstock

Le surf fait son entrée aux Jeux Olympiques mais c'est aussi un sport de plus en plus tendance crédit photo : Shutterstock

Qui n'a pas rêvé de se tenir debout sur un surf pour défier une vague de 20 mètres de haut ? Cette performance restera peut-être dans le domaine de l'imaginaire. Vous pouvez toutefois la jouer plus modeste et prendre beaucoup de plaisir. Il y a bien d'autres raisons de débuter le surf.

Se mettre au surf pour avoir la «cool attitude» des stars

Attendre la vague et savoir la saisir est devenu, au-delà du sport, une philosophie de vie. Cet état d'esprit fait fureur sur les réseaux sociaux. Cameron Diaz ou Rihanna s'affichent en maillot hawaïen et prennent régulièrement la pose sur une planche. Lizarazu semble avoir troqué le ballon de foot contre la board.

Quand à Lady Gaga, Chris Martin ou Gisele Bundchen, ils ne jurent que par la «cool attitude» et tout ce qui va avec. Tatouages, bronzage doré, crème solaire fluo et bracelets en coquillages, le surf est devenu tendance. Le surf est devenu plus qu'un sport, c'est devenu une philosophie à part entière comme le yoga. Pour tous les fans, monter sur une planche c'est apprendre la patience et l'endurance. Car comme souvent dans la vie, avant de pouvoir prendre la vague, il faut ramer, tomber et savoir se relever.

Se mettre au surf pour obtenir un corps en béton et un moral d'acier

Les surfeurs professionnels ont des corps de dieux et de déesses grecques. La rame et le mouvement de pompe pour se redresser musclent les bras, développent les épaules et les muscles du dos. La recherche permanente d'équilibre façonne des abdos en béton, une taille de guêpe et des jambes musclées. Ramer pour atteindre le large, se redresser vivement, sortir de l'eau après une chute, et garder l'équilibre sont des activités très physique permettant de brûler un maximum de calories sans s'en rendre compte.

Toutefois, le surf est aussi la solution pour évacuer le stress et secréter de bonnes endorphines. Le contact de l'eau et du soleil ont des effets bénéfiques sur le moral. Sans compter qu'après une après-midi de surf, il y a de fortes chances pour que vous dormiez comme un bébé et que vous vous réveilliez avec une seule envie, recommencer! Pratiqué régulièrement, le surf garantira une meilleure endurance, une silhouette de rêve, une amélioration de l'agilité et une belle posture. Moralement, vous apprendrez à affronter vos peurs, à ne jamais abandonner et à repousser vos limites pour réussir à enfin prendre une belle vague. Le surf renforce la confiance en soi, lutte contre l'anxiété et donne des leçons de vie que l'on peut utiliser au quotidien.

Se mettre au surf pour découvrir de nouvelles sensations

C'est certain, vous n'allez pas du premier coup glisser sur une vague jusqu'au rivage. Le surf est un sport nécessitant courage et obstination. Vous vous souviendrez toujours des premières sensations de glisse. Tous les surfeurs le disent, se laisser porter par une mousse est un moment de bonheur à nul autre pareil. C'est connaître l'harmonie totale avec l'océan et se sentir devenir léger et quasi surhumain. Ceux qui persistent et apprennent à surfer sur la partie de la vague qui n'a pas encore déferlé vivent un moment de plaisir intense. Cette année le surf fait son entrée aux Jeux Olympiques. Sur la plage de Tsugasak, à environ 100 kilomètres du nouveau stade olympique national de Tokyo, la discipline fera ses débuts olympiques. Et à regarder les champions venus d'Australie, des États-Unis et même de France, vous ressentirez aussi des sensations inédites et peut-être l'envie de tenter l'aventure à votre échelle.

Petit lexique du surfeur

Entre surfeurs, il est cool de se saluer d'un «Aloha». Il s'agit du mot hawaïen pour dire bonjour. Ensuite il faut «passer la barre», c'est à dire franchir les vagues pour rejoindre le large. Pour cela, beaucoup pratiquent la technique du «canard». Elle permet de passer rapidement sous l'écume de la vague. «The Line up» est la zone au large où on attend les vagues. Les surfeurs détestent le «Onshore»: un vent du large qui dégrade les conditions de surf. Un sportif expérimenté exécutera un «Air reverse», une manœuvre aérienne grâce à laquelle, le surfeur effectue une rotation complète dans les airs et réussi à reprendre le sens du déferlement sur la vague. La «session» est le temps passé à l'eau dans la même journée, on parle «d'une session de surf» et le «spot» est l'endroit où l'on pratique. «Take off» c'est entrer dans la vague, en se mettant debout pour débuter son évolution. «The tube» est la figure numéro un du surfeur qui se fait recouvrir par la vague et évolue dans la poche formée avant d'en ressortir. Enfin, subir un «Wipe out» c'est avoir chuté violemment sur une vague.

A lire aussi:

Du surf toute l'année grâce à la vague de surf indoor

Messieurs, 6 bonnes raisons de vous mettre au Yoga