Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

2014, l'année des objets connectés ?
Partenaire19/12/2014 à 17:30
Temps de lecture: 2 min

L'Apple Watch a alimenté l'actualité tout au long de l'année, tout comme les centaines d'objets connectés dévoilés lors de ces douze derniers mois. Et si seulement 5% des internautes français en possèdaient au troisième trimestre 2014, cette proportion risque de gonfler avec l'arrivée de Noël.

L'Apple Watch a alimenté l'actualité tout au long de l'année, tout comme les centaines d'objets connectés dévoilés lors de ces douze derniers mois. Et si seulement 5% des internautes français en possèdaient au troisième trimestre 2014, cette proportion risque de gonfler avec l'arrivée de Noël.

Qu'il s'agisse de bouchons auditifs, de semelles, de soutien-gorges, ou des classiques montres et télévisions, les objets connectés ont littéralement fleuri cette année. Il suffit de faire le bilan des différents salons dédiés à l'univers de la high-tech, comme le CES de Las Vegas ou l' IFA de Berlin, pour se rendre compte de l'explosion de ces nouveaux produits. D'ailleurs, une étude du cabinet Forrester, publiée le 8 décembre, révèle que 45% des Américains et 32% des Européens envisagent de craquer pour un tel objet intelligent. Retour sur l'un des phénomènes les plus marquants de ces douze derniers mois.

La montre qui cache la forêt

Outre les téléviseurs, reliés à Internet depuis un moment déjà, ce sont les montres connectées qui apparaissent comme les meilleures ambassadrices des objets intelligents. En effet, les plus grandes marques du secteur se sont toutes lancées dans cette bataille sans merci depuis la fin de l'année 2013, à l'image de Motorola, LG, Samsung, et très bientôt Apple. Désormais, on voit même des marques horlogères suisses de prestige s'intéresser au phénomène. Tag Heuer, par exemple, est actuellement en train de travailler à la mise au point d'un garde-temps connecté, doté d'un mouvement mécanique, destiné à concurrencer l'Apple Watch sur le segment des modèles de luxe.

D'ailleurs, la popularité de la montre connectée par rapport aux autres types d'objets branchés au web se vérifie en observant les zones du corps où l'on envisage le plus de porter un objet intelligent. Toujours d'après l'étude réalisée par le cabinet Forrester sur le sujet, le poignet est grandement préféré aux autres parties de notre anatomie, avec 42% d'Américains et 36% d'Européens qui se verraient bien avec une montre ou un bracelet connecté dans un futur proche. Viennent ensuite dans l'ordre : les vêtements, les chaussures, les lunettes, les écouteurs ou oreillettes, les bijoux. . .

En réalité, les montres ne constituent qu'une infime partie de ce qui nous attend en matière d'objets connectés. Bientôt, il sera possible de contrôler une grande partie des fonctionnalités de sa maison à partir d'un simple Smartphone relié à Internet, grâce à la domotique, ou de disposer d'une voiture intelligente comme la toute nouvelle Volvo XC90, qui peut par exemple mandater des secours de manière autonome en cas d'accident. Et comment ne pas fantasmer sur le bonnet connecté d'Archos et ses écouteurs intégrés, ou même le concept hallucinant de valise intelligente développé par Delsey ? Mais au-delà de ces quelques exemples, sachez qu'il existe une infinité d'applications pour les objets connectés, dont certaines sont plutôt étonnantes, et la plupart restent encore à trouver !

Finalement, l'année 2014 apparaît plutôt comme une année charnière dans la démocratisation des objets connectés. La majorité des gens connaissent désormais le concept, mais c'est en 2015 qu'il va véritablement exploser. Dans la foulée de la commercialisation très attendue de l'Apple Watch, prévue d'ici juin prochain, le monde entier risque de se convertir à ces nouvelles technologies. C'est notre vie privée qui va encore en prendre un coup, mais il sera très difficile d'échapper à ce raz-de-marée annoncé. Vous êtes prévenus !

Les Risques en Bourse

Fermer