Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet

: GREENSPAN : conundrum résolu....

Profil supprimé
14 déc. 200714:12

14/12/07
Les vraies racines de la crise, selon Alan Greenspan

La source des problèmes ne se situe pas à Wall Street, mais beaucoup plus à l'Est, selon Alan Greenspan, auteur d'une tribune dans le Wall Street Journal. La chute du mur de Berlin et du communisme a permis à une grande partie du tiers-monde de sortir de la crise économique. Le gain de compétitivité de l'Asie et ses faibles coûts de production ont réduit les attentes inflationnistes et pesé sur les taux d'intérêt à long terme. En outre, la propension à épargner a fortement excédé celle à investir. Ce dernier point est la première explication au déclin des taux à long terme. Les actifs financiers ont fortement réagi à la hausse. La valeur mondiale des actions a doublé, à 50000 milliards de dollars. Mais ce ne sont pas les taux des fonds fédéraux à 1% qui ont créé la bulle immobilière, selon l'ex-président de la Réserve fédérale. D'ailleurs les hypothèques à taux variable n'ont pas joué un grand rôle aux Etats-Unis dans la hausse de l'immobilier. C'est l'attente de futures hausses des prix qui a poussé la demande. Pour Alan Greenspan, d'une part les taux courts sont maintenant découplés des prix des actifs et, d'autre part, les banques centrales ont perdu le contrôle sur les taux d'intérêt à long terme. Ce sont les forces globales du marché et la diminution des barrières aux échanges qui exercent le plus d'impact. La fin de la crise hypothécaire ne surviendra qu'au moment où le stock de maisons invendues aura été éliminé....

---------------------------------------------------------------
Greenspan voit la probabilité d’une récession américaine augmenter
source CNBC

L’ancien président de la Réserve fédérale américaine, Alan Greenspan, estime désormais que le risque de voir l’économie américaine tomber en récession est de 50 % contre une estimation préalable de 30 %, rapporte la chaîne d’information financière de source anonyme. Pour Alan Greenspan, l’économie américaine devrait se montrer vulnérable lors des deux prochains trimestres......


Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • Profil supprimé
    14 décembre 200715:25

    qui poussent les taux inexorablement a la baisse
    le paradoxe de gibson fait ensuite le reste

    Signaler un abus

  • M4078853
    14 décembre 200715:27

    HS... mais il est bien son bouquin...
    Bon weekend

    Signaler un abus

  • M8194601
    14 décembre 200719:35

    .. (et de ses lecteurs) !

    C'est lui qui a créé les conditons d'une inflation mondialisée en écrasant les taux directeurs FED quand il en était aux commandes.

    Bref, pour Greenspan : " L'inflation mondiale, c'est pas moi, c'est les autres ! "

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4909.51 +0.41%
3.425 +30.93%
13.706 +3.07%
33.24 +1.36%
1.17405 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer