1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Produits de Bourse

Produits de Bourse : 1165N Explications | page 2

M4483466
02 sept. 200900:56

Salut à vous,

Alors voilà je viens également de me faire "arna...quer" en investissant dans le certificat 1165N (Open End Quanto sur le gaz naturel). J'ai investi les yeux fermés dans ce certificat car le comportement du 1170N (Open End Quanto sur le pétrole) m'avait totalement satisfait (la plus value que j'avais alors obtenu correspondait à peu de chose près à l'augmentation du cours du pétrole). A mon grand regret je me suis vite aperçu que le comportement de l'open end 1165N me faisait perdre des sommes considérables. Après avoir repris les formules mathématiques données par ABN AMRO je suis en mesure de donner l'explication à tous ceux d'entre vous qui se retrouvent dans le même cas que moi.

L'explication est très simple et cela vient de l'effet du Rollover Ratio sur une courbe des futures (en abscisse les maturités et en ordonnées les prix) les dont l'écart d'un mois à l'autre est trop important. Comme vous pouvez le constater (aller voir sur echos bourse) le cours du futur sur le gaz est à 3.02$ pour octobre 09 et 4.03$ pour novembre. Le trader d'ABN Amro qui se charge de faire ce qui est marqué explicitement dans le contrat a un certain nombre de jours pour basculer d'un futur à un autre car avec le temps qui passe le futur octobre va disparaître et il doit se mettre à un moment sur le futur de novembre. Le problème ici est que l'écart entre les prix des futurs d'un mois à l'autre est important. Du coup si vous possédez 100 futurs à 3.02$ et que vous décidez de basculer sur le mois suivant alors vous ne serez plus en mesure d'acheter un futur à 4.03$ mais vous achèterez (100*3.02)/4.03 = 75 nouveaux futurs (avec une maturité plus loin). Et si la courbe des futurs reste inchangée durant un mois, vous vous retrouvez avec 75 futurs dont la valeur n'est plus que de 3.02$ et donc vous avez 226$ ce qui représente une perte de 25% par rapport à votre capital initial (100*3.02=302$).
En conclusion de ce paragraphe, ce que l'on peut dire c'est qu'à courbe des futurs inchangé (même prix du futur à un mois et même prix du futur à 2 mois) le prix de l'open-end se déprécie de 25% (hors frais) par mois.

Mais maintenant me direz vous, comment on gagne avec ce produit ? En fait avant que je me penche de près sur ce produit, je me disais même que je ne courrais pas un risque important à miser sur ce produit. Le prix du futur du gaz à un mois étant faible et l'anticipation des marchés à quelques mois pour le prix du gaz étant élevée (janvier 2010 à 5.14$), il me suffirait d'attendre un peu pour avoir une espérance des gains futurs de +71%(=5.14/3.02-1). Je pensais à ce titre que cet investissement serait donc assez lucratif avec des risques assez limité. Le problème c'est que ce serait un peu trop facile. Il suffirait que le cours suive ce qui est anticipé par les marchés pour que je me fasse +71% ! C'était effectivement trop beau. Pour gagner ici il faut que le gaz monte plus fort que ce qui est actuellement anticipé par le marché. Pour retrouver l'argent que j'investis maintenant au mois suivant il faut que les cours montent de 33% par mois (1.33*0.75=1) soit 4.01$ dans 1 mois et 5.33$ dans deux mois ! Comme vous pouvez le constater il s'agit même ici d'anticiper (si on investit dans ce produit) une hausse plus forte que ce qui est anticipé par le marché actuellement à savoir 4.8$ (11% d'écart). De plus il s'agit ici d'avoir un excellent timing car un mois sans hausse et vous verrez une dépréciation de votre actif de 25% et pour récupérer la mise il faudra alors que l'évolution du prix du gaz soit beaucoup plus importantes que ce qu'anticipe le marché.

En conclusion comme vous pouvez le constater la particularité de la courbe des futurs sur le gaz fait que l'open-end 1165N n'est plus capable de répliquer les variations du gaz (décroissance exponentielle de 25% par mois). L'open end sur le gaz ne satisfait donc plus les caractéristiques qui sont données sur la page de présentation de RBS. Je vais donc me renseigner auprès de l'AMF si un recours est possible car il y a un trop grand décalage entre la description de ce que doit être un open-end et la réalité lorsque l'on se retrouve dans ce cas de figure précis. Même si je sais que mes chances de retrouver mon argent est nulle, je vais faire un maximum pour que l'AMF oblige le vendeur de ce type de produit de préciser ce type de risque car il n'est pas mentionnée sur la termsheet et change la description générale de l'open-end (Je peux lire sur la page de RBS "Certificat Open End: pour reproduire fidèlement les performances sans date de maturité" hors ici comme je vous l'ai montré à performance nulle du sous-jacent, nous avons une performance de -25% par mois (hors frais)).

Pour ceux qui le souhaite vous pouvez me mettre votre adresse email pour que l'on essaie de se regrouper pour agir ensemble auprès de l'AMF.

A+

Scott

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

199 réponses

  • 84633860
    02 septembre 200918:18

    et dans le cas ou le cours du mois est quasiment le meme que les futurs a 3 mois ou si il est superieur aux futurs comme quand le gaz a touche son pic
    comment doit reagir le certif
    ton raisonnement tient car pour l'instant il y a un gros differentiel entre le cours du mois est les futurs mais cela n'a pas a vocation a rester comme cela une eternite
    plus on va entrer dans la bonne saison et plus le cours du mois va se rapprocher des futurs a 3 mois
    et on aura le phenomene inverse de fev a aout

    Signaler un abus

  • M4461030
    02 septembre 200918:25

    merci de ces explication clair et tu as toutes les chances de retrouver ton argent si tu attaque ABN Amro par contre cela prendra du temps...Mais pourrais amener uà une conciliation rapide (un chèque payer par ABN amro) pour ne pas ébruité de troip que les produits et les annonces faites sur leur sites sont mensongers....tu devrais d'ailleurs les contacter pour parler à un responsable. j'ai eu la chance d'investir sur ce produit en faisant du gain mais je comprends très bien les mensualité d'un moi sur l'autre les spread dans les commodités étant important d'un future au mois suivant.
    bonne chance

    Signaler un abus

  • cabis
    02 septembre 200920:06

    Signaler un abus

  • gera.pen
    02 septembre 200920:07

    j ai achete le1171n est ce le meme

    calcul que le 1165n,???????????,

    Signaler un abus

  • M4483466
    02 septembre 200921:04

    Dans le cas ou le prix du futur a deux mois est le même que celui du prix à un mois (courbe des future plate) alors il n'y a pas d'effet de dépréciation dans le temps (cf les calculs).
    Dans le cas ou la courbe des futures est inversées l'effet de Rollover à courbes des futures inchangées dans le temps va dans le sens d'une appréciation du produit. Ce cas de figure est possible mais beaucoup plus rare. Une courbe des futurs dite "normale" est une courbe croissante et non décroissante. Mais il est vraie que ce cas de figure peut arriver notamment quand les cours sont très hauts. Mais il faut alors prendre le risque d'investir lorsque les cours sont très hauts. Je n'ai pas accès à l'historique des courbes de futurs donc je n'ai pas accès aux périodes ou cette courbe est inversée. Mais une chose est sûre c'est que c'est période d'inversion de courbes sont courtes et rares. Donc ces périodes si elles se sont effectivement produites pour le gaz ne peuvent compenser les périodes dites normales ou la courbe des futurs montre un différentiel important entre le futur à maturité un mois et celui de maturité deux mois.

    Les produits open-end reproduisent fidèlement l'évolution du sous-jacent uniquement lorsque la courbe des futurs est flat. Lorsque que la courbe est celle comme on a sur le gaz, l'open-end devient un produit hautement spéculatif. La description générique des open-end ne mentionne malheureusement pas ce genre de risque et n'indique seulement que les pertes ou gains seront proportionnelles à l'évolution du sous-jacent.

    Le caractère plus ou moins spéculatif du produit vient du fait qu'en investissant dans un open-end c'est comme si vous investissiez dans un futur à court terme (1 mois) et en vous rapprochant de l'échéance du futur vous reprenez ce qu'il vous reste pour le reporter sur un nouveau futur à échéance d'un mois (c'est ce qu'est censé faire la banque pour répliquer le produit). Hors en ce tablant sur le futurs à court terme le placement devient hautement spéculatif si la croissance de la courbe des futurs à court terme est trop importante. Pour que ce risque disparaisse il aurait fallu que la réplication se fasse en utilisant la partie de la courbe des futur qui est moins croissante c'est à dire en utilisant des futurs à maturité plus longues exemple je prends un futur de maturité 12 mois et au bout d'un mois je revend mon futur qui est devenu un futur à 11 mois d'échéance pour racheter un futur avec une maturité de 12 mois. Ici dans tous les cas l'effet de Rollover serait alors quasi négligeable.

    Signaler un abus

  • M4483466
    02 septembre 200921:05

    Le calcul est le même pour ton open end.

    Mais ne panique pas car si pour le blé la courbe est quasi plate à court terme, l'effet de rollover a l'origine du phénomène de dépréciation est nulle ou en tout cas négligeable.

    Signaler un abus

  • gera.pen
    02 septembre 200921:37

    merci beaucoup je ne voyais pas ces certificats aussi risqués !!

    Signaler un abus

  • mo_paris
    03 septembre 200902:34

    J'estime que ce n'est pas à l'investisseur particulier de payer l'écart entre 2 échéances différentes de contrats à terme sur une matière première... Dans la situation actuelle, la probabilité de gain est très faible.
    Bref, c'est de l'ar naque...

    Signaler un abus

  • fdktlse
    03 septembre 200902:59

    Démonstration implacable ! Merci d'avoir dévoilé cette arnaque mathématique. Faisant partie des victimes, je m'associe naturellement à votre requête auprès de l'A.M.F. (bien qu'à mon avis complice passive dans cette affaire...). Mon adresse électronique: fdk31tlse@free.fr

    Question: quel est le meilleur support pour investir directement sur le gaz ?

    Signaler un abus

  • fdailly
    03 septembre 200907:26

    Mon mail: physionomiste66@gmail.com

    Signaler un abus

  • d.trisco
    03 septembre 200907:47

    Le pb est surtout de comprendre ce qu'on achete!

    Signaler un abus

  • M304333
    03 septembre 200907:48

    j_khayat@hotmail.com

    Signaler un abus

  • fdailly
    03 septembre 200908:12

    Vis à vis de l'enquête, mieux vaut conserver ses titres ou pas merci; car là, le capital fond comme neige au soleil alors que le gaz retombe lui tout simplement sur ses plus bas.

    Constat, la dernière fois que le gaz était à 2.7 comme maintenant, le 1165N valait environ 0.62...


    UNE HONTE

    Signaler un abus

  • jtaver
    03 septembre 200910:18

    bonjour
    suite à tous ces échanges as tu pris contact avec l'émetteur ou vas tu le faire ?

    Signaler un abus

  • Gofer
    03 septembre 200910:34

    Ce que je trouve incorrect dans ton analyse, c'est quand tu dis : si tu achètes le produit et si la courbe des futurs reste inchangée, tu perds : c'est de l'arnaque.

    Dans le cas d'une courbe des futurs croissante, ce que tu appelles situation inchangée correspond en fait à une forte baisse du cours du future. Or c'est bien sur l'évolution du cours du future que tu investis, s'il baisse ton certif baisse, rien de plus logique.

    C'est plutôt notre première compréhension du produit qui est illogique : le spot est à 3$ aujourd'hui, s'il monte à 5$ en janvier, on gagnerait +66% alors que c'est ce que le marché anticipe dès aujourd'hui : trop facile ! Donc impossible !

    Je reconnais cependant que ton explication aide à mieux comprendre dans quoi on investit et je t'en remercie ! Je me demandais parfois si on ne pouvait pas gagner de l'argent rien qu'en achetant du pétrole l'été et en le revendant l'hiver. La réponse est clairement non (à moins de le stocker physiquement).

    Dans le cas du gaz naturel, une courbe des futurs "normale" est-elle forcément croissante ? Le prix du gaz ne suit-il pas une saisonnalité (production plus ou moins constante mais demande très élevée en hiver ) ? J'ai trouvé dans cette édition de l'Edito Matières Premières de l'année dernière la saisonnalité sur 10 ans.
    http://www.edito-matieres-premieres.fr/0521/energies/gaz/henry-hub-gaz-stock-ike .html Elle semble très nette. A en croire ce graphique (j'ai quand-même du mal à croire que février soit le moment ou le prix est généralement le plus bas) il est peu probable que le future mars 2010 se maintienne à 5$, deux fois plus qu'aujourd'hui.

    A mon sens, la mauvaise performance du certif tient au fait que les investisseurs dans les futures ont mal anticipé le prix futur du gaz (comme tu l'écris toi même : "le prix du gaz chute alors que la courbe est croissante").

    Maintenant il est possible que la courbe des futurs sur le gaz naturel soit toujours croissante (elle l'est clairement sur les 12 prochains mois http://fr.advfn.com/matieres-premieres/prix_gaz.html), parce que les acheteurs sont prêts à payer pour se protéger d'une variation des prix. Si cela est vrai, les futurs perdent donc constamment de la valeur et il faut fuir ce produit ! Auquel cas l'émetteur est un arnaqueur par ommission.

    Une dernière réflexion me vient à l'esprit : existe-il un produit inverse qui permettrait de tirer profit de la baisse des cours des futures, avec lequel nous pourrions arnaquer l'émetteur ?!

    Signaler un abus

  • 84633860
    03 septembre 200910:45

    le probleme de ce produit reside dans le fait qu'il y a un trop gros differentiel entre le prix actuel est les futurs (pour l'instant)
    2.7 pour des futurs vers les 5
    85% de diference
    c'est quasi rarissime vous pouver chercher sur d'autres mp vous n'en trouverez pas
    le differentiel va obligatoirement se reduire non pas sur les futurs qui continuereont a monter mais a un rythme moins soutenu mais plutot sur le prix actuel du mis en cours que ce soit sept ou oct
    il va arriver un moment ou ce differentiel va se reduire et ainsi le certif va se stabiliser et devrait a nouveau croitre du moins je l'espere mais je reste confiant

    Signaler un abus

  • M4483466
    03 septembre 200912:47

    La permanence de l'AMF pour ce genre de problème c'est mardi ou jeudi entre 14h00 et 16h00. Je les appelle aujourd'hui pour connaître exactement quelle est la procédure que je dois suivre pour dénoncer ce genre de contrat qui dans certains cas de figure fait prendre des risques considérables (que l'investisseur doit être conscient de prendre sans qu'ils ne soient mentionnés sur internet mais surtout sur la brochure). Mais je rappelle encore une fois que ces risques n'apparaissent que lorsqu'il y a une certaines forme de la courbe des futurs.

    En tout cas je vous tiendrai informé surtout ceux qui m'ont envoyé leurs emails.

    Signaler un abus

  • abnamro
    03 septembre 200913:01

    pas par hasard, j'ai toujours préféré les bandits au héros dans les films

    blague a part j'ai toujours constaté que cette boite faisait du blé aveec du vent et que son concept commodities open end etait une jolie arnak, Rbs semble suivre la meme voie

    Signaler un abus

  • M4483466
    03 septembre 200913:02

    Dans ce que je dis il n'y a aucune arnaque.

    Si effectivement tu comprends l'exact fonctionnement du produit tu sais qu'en fait c'est comme si tu investissais dans le futur avec la plus proche échéance et peu avant d'arriver à la maturité tu bascules sur le suivant. C'est ce qu'ils appellent le RollOver dans la termsheet. Il s'agit de bien prendre conscience dans ce que l'on investit et beaucoup de particuliers n'en ont pas conscience ils font confiance à la description générique des produits open end et pensent comme ils l'écrivent que "Les risques inhérents aux Certificats Open-End sont comparables à ceux d’un investissement direct dans le sous-jacent. Une hausse se traduit par une progression proportionnelle (Ajustés par la parité, à taux de change constant et hors commission annuelle) de la valeur du Certificat Open-End tandis qu’une baisse du sous-jacent diminue d’autant l’appréciation du certificat. Néanmoins, dans le cadre des Certificats Open-End, la perte est limitée au montant investi. Les performances peuvent dans certains cas être imputées par des frais de gestion annuels"

    Donc pour le particulier lambda ne peut pas pleinement se rendre compte avec ce genre de phrase qu'en fait pour avoir des gains il faut faire mieux que ce qui est anticipé par le marché (cf courbe des futurs). Tout le monde pense qu'en se mettant maintenant dans le gaz lorsqu'il vaut environ 3$ feront 66% de plus valu si le cours du gaz est à 5 en janvier.

    Signaler un abus

  • abnamro
    03 septembre 200913:05

    en 3 mois, ... abn amro blanc bleu, rbs des petits sains...

    sans parler de la correlation au sous-jacent et de l'arbitrage panier

    un produit pouRRi a hautement éviter

    Signaler un abus

  • M5730586
    03 septembre 200913:19

    gwe.clement@gmail.com

    Signaler un abus

  • jcpierre
    03 septembre 200913:44

    Je participe également à la démarche.
    Mon mail : pcvanson21@orange.fr

    Signaler un abus

  • goldo65
    03 septembre 200913:58

    Tout le marketing de ce(s)est basé sur la réplication du sous-jacent mais sans avertir le porteur d'un risque de la sorte alors même que sur le site de suivi du prix il est indiqué le prix spot comme référence pour l'investisseur.

    sur la doc (lien ci-dessous) pages 36 et 38, l'investisseur paraît averti alors qu'il n'en est rien :

    Limites
    - Les risques inhérents aux Certificats
    Open-End sont comparables à ceux d’un
    investissement direct dans le sous-jacent.
    Une hausse se traduit par une progression
    proportionnelle de la valeur du Certificat
    Open-End, tandis qu’une baisse du
    sous-jacent diminue d’autant l’appréciation
    du Certificat. Le capital investi n’est
    donc pas garanti.

    - Dans certains cas, compte tenu de la
    nature de ces Certificats, la reproduction
    de l’évolution du sous-jacent peut
    être partielle. (peut explicite)

    -------------------

    Évolution (*) : Reproduit la performance du sous-jacent

    Avantages : Simplicité, Accès à des marchés complexes, Transparence, Risque limité à la somme investie

    Risques (*) : La baisse du sous-jacent entraîne une baisse proportionnelle du Certificat (ce qui est faux).

    (*) ajustée par la parité, à taux de change constant et hors commission
    annuelle.

    http://markets.rbsbank.fr/FR/MediaLibrary/Document/MarketsHS2009.pd f

    mon mail : albator6765@hotmail.com

    Signaler un abus

  • abnamro
    03 septembre 200914:30

    je supporte votre démarche, belle initiative

    Signaler un abus

  • PHIL.GOL
    03 septembre 200915:32

    je me suis fait avoir et je donne mon adresse email pour toute intervention contre ce certificat auprès de l'AMF philippegoldmann@hotmail.com

    Signaler un abus

  • M4483466
    03 septembre 200915:48

    Alors voilà je viens d'alerter l'AMF.

    Je sais maintenant la procédure que je dois mettre en place. Je me charge de faire la démarche donc pas besoin de la faire de votre côté pour surcharger leurs adresses électroniques pour le même litige. C'est uniquement seulement une fois que j'aurais reçu leur réponse que je devrais contacter l'AMF pour leur communiquer toutes ces informations.

    Je vous tiens au courant de l'évolution de la situation ici dans un premier temps puis par email à ceux qui me l'auront donné.

    Signaler un abus

  • goldo65
    03 septembre 200915:51

    albator6765@hotmail.com

    Signaler un abus

  • M1478065
    03 septembre 200915:58

    Bonjour et bravo pour entreprendre les démarches.

    Voici également mon email:
    Cyrille.berton@gmail.com

    Signaler un abus

  • oroho
    03 septembre 200916:19

    j'ai téléphoné à RBS. Le contact m'a confirmé l'effet pervers des futures sur le Gaz du fait d'une courbe de futures croissante sur cette matière première. J'ai demandé quel était l'intérêt de laisser ce produit ouvert à la commercialisation... il est évident que c'est pour continuer à profiter du spread Bid/Ask tant qu'il y aura des non-initiés pour souscrire ce produit. Le prix du Quanto peut tendre vers zéro. Un risque qui me parait démesuré au regard de l'espérance de gain. J'ai coupé ma position. J'essuie une paume de 50% en 3 semaines... Je suis partant pour une action de concert auprès de l'AMF.

    Signaler un abus

  • fdktlse
    03 septembre 200916:23

    OK. Et en attendant, pour ceux qui comme moi sont entrés sur ce produit récemment (PRU: 0,56 €), faut-il dégager au plus vite avec ses moins-values ? Ce certificat n'a-t'il vraiment aucune chance de remonter d'ici la fin de l'année ? Merci tout particulièrement par avance à M44 pour sa réponse.

    Signaler un abus

  • abnamro
    03 septembre 200917:02

    Signaler un abus

  • abnamro
    03 septembre 200917:03

    Signaler un abus

  • M4483466
    03 septembre 200917:05

    Ta question m'a déjà été posé plusieurs fois.

    Réponds moi à cette question simple: Tu anticipes le spot gaz à combien en janvier ?
    Si tu réponds à cette question par moins de 5$ c'est que tes pertes vont encore augmenter et pourtant ton prix spot de plus de 85%. Donc pour tous ceux qui se disent qu'ils vont investir maintenant à 2.7$ pour revendre lorsque le spot sera à 5$ en janvier en empochant une plus valu proportionnelle à 85% et bien vous êtes dans l'erreur vous n'avez pas compris le produit et les risques que vous prenez. Je vous invite à lire et relire jusqu'à comprendre. Lorsque vous aurez compris cous comprendrez que les risques que vous prenez sont pharaoniques par rapport à ce que vous pensiez. Et si vous n'avez pas encore compris vous ne pouvez même pas vous imaginer des risques que vous prenait.

    Mais maintenant me faite pas dire ce que je n'ai pas dit. A savoir je n'ai pas dit que si le gaz demain fait +30%, l'open-end fera pas 30% il fera même 45% (existence d'un effet de levier. Mais attention il existe aussi à la baisse exemple -30% du spot gaz ==> -45% minimum de l'open-end. Cet effet de levier est indépendant du phénomène de dépréciation). Ce que je dis juste c'est que si vous investissez maintenant et que dans un mois le prix spot n'a pas varier vous aurez une dépréciation colossale de votre open-end et ensuite vous recommencer le même jeu pour le mois suivant. Pour être clair je suis un investisseur qui investit aujourd'hui au prix spot gaz à 2.77$. Si ce prix ne bouge pas pendant un mois alors je subis une dépréciation de l'open end de 25% si ensuite si le prix spot gaz se met à monter assez fortement pour arriver à 5 en février alors l'open end sera rester à la même valeur qu'avant la montée ce qui se traduit toujours pour vous pour l'investisseur de toujours -25% au total.

    Si vous ne comprenez strictement rien à tout ce que j'écris c'est qu'il est sûr et certains que vous n'avez pas conscience des risques que vous prenez. Hors je vous rappelle que lorsque vous achetez ce genre de contrat, il est toujours considéré que vous avez lu le contrat et la première phrase commence par une phrase qui vous dit de reconnaître que vous avez pris pleinement conscience des risques du produits même de ceux qui ne sont pas mentionnés dans le contrat. Le risque auquel je fais allusion n'est pas écrit sur le contrat mais d'après la phrase précédente vous devez quand même en avoir pris conscience. Donc dans ce cas restez à l'écart de ce produit qui dans le cas du gaz est devenu un produit hautement spéculatif.

    Alors pour ce qui est de mon conseil: Vends maintenant avec tes pertes ou prie pour que le prix spot du gaz augmente dans le mois qui vient (si ça stagne un mois c'est pas bon du tout) et tous ceux qui suivent aussi rapidement que la courbe des futurs (+30% pour ce mois pour commencer) et prie pour que la courbe des futurs s'aplatissent car sinon le phénomène de dépréciation persistera.

    Signaler un abus

  • M4483466
    03 septembre 200917:29

    Voilà si vous allez voir sur ce lien
    internet

    http://www.jdf.com/gestion-collective/2009/08/22/04019-20090822ARTHB D00147-la-chute-du-prix-du-gaz-naturel-est-un-non-sens.php

    Vous aurez accès à l'article du JDF. A la suite du commentaire que j'ai écrit (il l'a accepté et vous pouvez consulter mon commentaire)il m'a demandé de l'appeler. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui. Et nous avons longuement discuté ensemble. Lorsque j'ai investi je n'avais pas vu son article car en ce qui me concerne je ne fais confiance qu'à ma propre analyse et je ne prends que des données brutes que j'interprète. Après lui avoir donné toutes ses explications concernant les risques colossaux associés à ce produit, il m'a dit effectivement qu'il y avait un problème de compréhension du produit et des risques associés et que du fait des transactions importantes qu'il y a sur ce titre ils vont écrire samedi un article concernant ce produit. (Ca va être ma première fois que je vais acheter ce journal).

    Dans un mail que je lui ai envoyer j'ai essayer d'apporter des explications claires et j'espère qu'ils redonneront le même type d'explications car sans les explications que je donne on ne peut pas se rendre compte du caractère spéculatif de 1165N et 1140N surtout si avant ça on a déjà manipulé d'autres open end sur d'autres sou-jacent pour lesquels ce phénomène de dépréciation est minime. Je rappelle qu'aucun certificat n'est à l'abri de ce qui se passe sur 1165N et 1140N (cela dépend des 2 premières échéances de futurs)

    Signaler un abus

  • M2642831
    03 septembre 200917:59

    Je me joins volontier à vous pour toute action future.
    gotline13@hotmail.com
    Et encore bravo pour ces explications !

    Signaler un abus

  • goldo65
    03 septembre 200918:07

    ce qui se passe sur ce certif est gravissime pour RBS

    : leurs produits (ceux basés basés sur des futures) devraient être interdits immédiatement

    je contacte mon avocat à cet effet !

    Signaler un abus

  • M4483466
    03 septembre 200918:28

    Tu es sérieux quand tu dis que tu contactes ton avocat ?

    Pour l'instant le seul recours possible que je vois à moindre frais c'est l'AMF. Mais si tu as la capacité financière de t'offrir un avocat compétent dans ce domaine juridique je veux bien t'aider également à monter un dossier sérieux fournissant des explications très claires concernant la dangerosité du produit et la non divulgation du risque encouru alors même qu'ils en ont connaissance.

    En attendant si tu veux me donner ton email pour que je te tienne au courant de ce qu'il en est de mon recours au près de l'AMF il n'y pas de soucis.

    Signaler un abus

  • gaguil
    03 septembre 200918:35

    georges.guillaume@9online.fr

    Signaler un abus

  • roniron
    03 septembre 200918:36

    ronycorp13@laposte.net

    Signaler un abus

  • goldo65
    03 septembre 200918:42

    albator6765@hotmail.com

    je connais bien mon avocat

    je lui en touche 2 mots

    Signaler un abus

Retour au sujet Produits de Bourse

199 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer