1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Pétrole

Pétrole : Gaz de schiste qui s'epuise. Seuls 10 % des entreprises sont rentables.

Jermaup
14 sept. 201910:29

13 SEPTEMBRE 2019 PAR MATTHIEU AUZANNEAU
La production américaine de pétrole a cessé de croître. Le nombre de faillites de producteurs de shale oil est très élevé depuis 2018. Wall Street n'a plus guère d'appétit pour la dette émise par un secteur qui, pris dans sa globalité, n'a jamais gagné d'argent. Le secteur du shale oil américain pris dans son ensemble a toujours été inférieur au montant des investissements dans le développement de la production. Au 1er trimestre 2019, seuls 10 % des entreprises du secteur gagnaient de l'argent, autrement dit disposaient d'un excédent brut d'exploitation supérieur au montant de leurs investissements dans le développement de leur production.
Comment miser sereinement sur le doublement de la production de shale oil, un secteur qui, en dépit de son boum tonitruant depuis le début de la décennie, révèle autant de vulnérabilités profondes ? Sachant que pendant ce temps, pour des raisons fondamentalement géologiques, les découvertes de pétrole conventionnel (les 3/4 de la production mondiale de carburant liquide) n'ont jamais été aussi faibles qu'aujourd'hui...
Un haut responsable de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) m'a tout récemment confirmé en off son inquiétude. Je lui ai posé la question suivante : « Etes-vous bien d'accord que, compte tenu du manque de ressources pétrolières nouvelles pour compenser le déclin de la production existante, si nous n'organisons pas de toute urgence la décrue de la consommation de pétrole, nous avons toutes les chances d'être forcés au sevrage dès les toutes prochaines années ? » En guise de réponse, mon interlocuteur s'est contenté de hocher la tête, l'air sombre.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • Jermaup
    14 septembre 201910:38

    Quelle va être l'ampleur de la baisse de la production aux US ? quels vont être les investissements necessaires pour compenser la consommation US et la depletion des champs mondiaux ?.
    Un signal pour aller dans les parapetrolieres ( sans distinction) ? pour un horizon à 5 ans.

    Signaler un abus

  • M7129607
    16 septembre 201900:32

    Donc actuellement et ce depuis 1 ans ils se battent pour donner du pétrole qu'on aura bientôt plus !!!!!!

    Signaler un abus

Retour au sujet Pétrole

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer