1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Pétrole

Pétrole : Un hedge fund voit le brent à 300$

maxos1
07 mai 201811:55

Un hedge fund et pas le moindre puisqu'il s'agit de Pierre Andurand, un Frenchie qui a su se tailler une solide réputation sur le pétrole avec des prévision au cordeau.
Son scénario est le suivant ; pour que les investissement reprennent rapidement, il faudrait un brent d'urgence à 100$ pour inciter les compagnie à forer à nouveau.
Dans le cas contraire, le manque d'investissement va conduire à une pénurie massive par déplétion et un brent à 300$ n'est plus une fiction.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

26 réponses

  • maxos1
    07 mai 201811:55

    https://www.letemps.ch/economie/un-hedge-fund-prevoit-un-baril-brut-300-dollars

    Signaler un abus

  • maxos1
    07 mai 201811:56


    https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-30/oil-hedge-fund-manager-andura nd-says-300-oil-not-impossible

    Signaler un abus

  • M5551803
    07 mai 201815:17

    Maxos qu'il passe déjà les 80 $ et après il reste 220 à faire $

    Signaler un abus

  • maxos1
    07 mai 201815:51

    Le gars qui a dit ça, il bien plus calé que nous. Certes c'est une fiction pour le moment, mais si un jour les marchés s'aperçoive que le pétrole devient rare, on part directement en bulle.
    Il est urgent de réinvestir, les trader peuvent tenir les marchés en lévitation un moment, mais ils ne peuvent rien faire contre la géologie.
    La déplétion naturelle c'est 3 à 5% par an selon la phase de déplétion. Ce ne sont pas les shisteux avec leur petits bras musclés qui vont pourvoir compenser.
    Riens que le Vénézuela et l'Angola qui est entré en déplétion offshore suffisent a compenser le surplus des américains depuis le début de l'année.
    Autre problème et il est de taille, le réseau de pipeline est arrivé à saturation dans le bassin majeur de Permian, la hausse de la production a été trop rapide, l'infrastructure ne peut pas suivre.

    Signaler un abus

  • Typhon73
    08 mai 201816:19

    De toute façon si vous êtes un copain de Trump vous connaissez sa position pour ce soir et vous vous placez en TP ou TC. Le mouvement va être vif d'un coté ou de l'autre.

    Signaler un abus

  • M1968213
    09 août 201808:54

    alors qu'a 80$ les pays importateurs et les gros industriels se plaignent qu'il est trop cher ????, c'est d'ailleurs pour ça qu'il y a eu des reunion entre pays producteurs et exportateurs si je ne m'abuse, afin de tenir un prix correct

    un baril a 300$ , ne vaut rien si personne ne peut l'acheter

    Signaler un abus

  • Quadra66
    09 août 201812:28

    En attendant, le Brent est en train de glisser doucement vers les 70$ voire en dessous. De Margerie parlait d'un baril à 200$, maintenant c'est 300$...Provocation...

    Signaler un abus

  • yzotop
    11 août 201816:58

    300$, il faudrait des événements exceptionnels, mais 100$, c'est tout à fait possible. Depuis janvier 2016, le cours ne cesse de monter, certes pas en ligne droite, mais il progresse., il suffit de regarder le graphique.

    Signaler un abus

  • excfp
    12 août 201815:02

    Salut Maxos,

    De retour de vacances je vois....Les hedge funds veulent créer de la volatilité et bien sur encaisser des profits..Perso, je vois de la stabilité et çà fore toujours comme des malades sur le Permien . La stratégie à mon avis US n'a pas changé et je surveille celà comme le lait sur le feu. On attend d'abord de résoudre l'évacuation du brut et du GNL . PP avait raison quand il tirait la sonnette d'alarme sur le manque d'investissements en amont.; çà c'est sûr...

    Signaler un abus

  • maxos1
    13 août 201812:49

    Bonjour à tous,
    Il ne s'agit pas de provocation, mais d'un scénario possible
    Poerre Andurant n'est pas un débutant ni un farfelu. 80% des HF se sont ramassés sur le petrole, lui il a continué à faire du bénéficie tous les ans et a survécu. C'est grâce a un gros travail et beaucoup de modestie et d'humilité. Donc quand il,parle, la planète petrole l'écoute.
    Son raisonnement est simple et logique, la géologie naturelle des puits fait que si l'on ne se met pas à forer urgèrent on va vers une très grave pénurie. Le probleme c'est que c'est pour le moment ce qui est en train de se passer.
    Donc scenario qui peut bou paraître farfelu, mais qu'il ne faut pas écarter. Si un jour le marché prend en compte la certitude que l'on va dans une pénurie, il partira en bulle.

    Signaler un abus

  • maxos1
    13 août 201812:57

    J'ai de plus l'impression que face au besoin de cash cruel ces dernières années, beaucoup'de compagnies n'ont pas fait une exploitation rationnelle de leurs champs en "bonne gestion", en les sollicitant trop fortement (injections d'eau, ....) à moindre coût abîmant ainsi leurs ressources.
    Dans les majors, mis à part le cas de Total, qui est gérée je pense magnifiquement par PP en long terme, on voit bien que les autres ont raté leurs consensus de production au S1 alors oui, je me pose des questions.

    Signaler un abus

  • excfp
    13 août 201814:59

    Salut Maxos,

    L'injection d'eau en récupération secondaire, est une technique que l'on utilise depuis très longtemps, notamment pour maintenir la pression des gisements...C'est ce qu'on appelle la récupération secondaire .
    On en a fait un peu partout : Handil par exemple en Indonésie...mais aussi à Abu Dhabi sur Bu Hasa.

    Ceci se fait généralement en périphérie de champ dans certaines zones et sous certaines conditions; on fait aussi du tertiaire (injection de polymères , plus visqueux) dans certains cas. Ce serait un peu long à expliquer et çà dépend surtout des caractéristiques des gisements, des caractéristiques de l'huile en place, des risques de breakthrough (arrivée d'eau vers les puits producteurs..) ; pas si simple.

    On parle de perméabilité relative des fluides en place , de mouillabilité , de tension superficielle entre 2 fluides...Un peu dur à expliquer tout celà: c'est la technique du Réservoir Engineering.

    Signaler un abus

  • Quadra66
    13 août 201819:27

    Avant ce très hypothétique bond du pétrole lié à cet effet de ciseau sur la production qui générerait une chute de l'offre (auquelle je ne crois pas trop), on aura plus probablement une baisse en relation avec la diminution de la demande elle même liée à la crise économique qui pointe le bout de son nez.

    Signaler un abus

  • excfp
    14 août 201808:03

    Oui Quadra 66; bien d'accord avec vous si Trump continue de casser la croissance dans le monde; pour l'instant on est en consommation mondiale à 100 Millions de bbls/j dont un peu plus de 20 Mbj pour les Usa soit le 1/5 ....

    Signaler un abus

  • excfp
    14 août 201810:12

    Les prévisions de l'EIA revues......à la baisse sur le Permien; la production moyennée par puits est passée de 562 bls/j à 552 bls/j pour septembre/ à Août . On voit que malgré l'ajout d'appareils de forage en hausse(+5) , les prévisions DPR sont passées à + 34 000bls/j au lieu de 78 000bls/j attendus . Non seulement la déplétion augmente mais on va maintenant passer d'une production des meilleures zones vers la production de zones moins productrices , plus chères à mettre en production ; les coûts augmentent également ; çà sent comme une amorce de déclin de production à mon avis ....

    Signaler un abus

  • maxos1
    14 août 201821:54

    Oui, même avis Excfp,
    Une nouvelle qui pourrait être bonne est qu'il semblerait que le WTI US trouve preneur en Europe pour remplacer le brut Iranien, ça éviterai de remplir à nouveau les stocks US qui sont un peu abusivement scrutés pour faire le prix du brent et du WTI.
    Pour Quadra66, je trouve qu'il est un peu tôt pour parler récession dans une économie mondiale en croissance de 3,9%, et des prévisions Idem pour 2019.
    Bien évidement l'attitude de Trump est très dangereuse, mais les multiples signais d'alarme tirés actuellement par le FMI, chefs d'état de tout poil sont à titre préventif pour mettre en garde l'administration Trump. On fera le point ama après les élections mi mandat, mais restons effectivement vigilant, tout eut déraper en quelques jours.
    Ma hantise première serait une difficulté d'un état majeur pour se financer faisant grimper les taux en flèche, la il faudra siffler la fin de la partie et rentrer au vestiaire pour quelques temps.

    Signaler un abus

  • Quadra66
    20 août 201813:54

    L'Italie est bien placée dans le peloton des états en difficulté, surtout avec son nouveau gouvernement. La Turquie aussi.

    Signaler un abus

  • rober563
    22 août 201809:45

    Sans compter que...

    Les Etats-Unis vendent une part de leurs réserves stratégiques. Le pétrole monte, les valeurs parapétrolières en profitent.

    Les valeurs parapétrolières progressaient fortement mardi après-midi dans le sillage du baril. Vallourec grimpait de 4% à un peu plus de 5 euros en milieu d'après-midi (5,012 euros à 15h45) tandis que TechnipFMC gagnait près de 3% (+2,84% à 25,36 euros).

    Les prix du pétrole montent en effet alors que les Etats-Unis s'apprêtent à vendre une partie de leurs réserves stratégiques entre octobre et novembre, quand les sanctions de Washington empêcheront l'Iran d'exporter son brut.

    Vers 15h45, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 72,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 71 cents par rapport à la clôture de lundi.

    Le département américain de l'Energie (DoE) a annoncé lundi soir qu'onze millions de barils de pétrole des réserves stratégiques des Etats-Unis seraient mis en vente entre le 1er octobre et le 30 novembre.

    "Cette livraison est annoncée avec le délai le plus faible légalement possible, et elle va rentrer en conflit avec des importations pour lesquelles les tankers sont déjà sur l'eau", a prévenu Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

    "Cependant les 11 millions de barils ne représentent que quatre jours d'exportation de l'Iran", ont prévenu les analystes de Commerzbank.

    F.B. avec AFP

    Signaler un abus

  • mistutir
    26 août 201809:02

    super si le dollar est a 300$ je me suis procuré des PETRO bitcoin sur les réserves pétrolières vénézuélienne!

    Signaler un abus

  • fan42
    15 mai 201919:19

    Pas idiot comme raisonnement

    Signaler un abus

  • Jermaup
    25 mai 201916:08

    Ça tient la route. 300 $ ça fait beaucoup quand même. Toutefois je ne vois pas comment les US vont continuer à nous faire croire qu'envoyer des coups de "karcher" dans le sol pour récupérer des bulles de gaz dans le sol ... est rentable ... d'autant qu'il faut perçer plus de 2500 puits de Gaz de Schiste pour produire 1 mbj... les États UNis produisent 12 mbj, ils en consomment plus 20 ... Depuis fin 2018 le monde consomme 100 mbj, en progression constante.

    Signaler un abus

  • lanza
    27 mai 201915:51

    ma concierge le voit à 400 $ avant fin mai !!!

    Signaler un abus

  • pimperne
    04 juin 201922:51

    Plouuufff 61$ ...............LOL

    Signaler un abus

  • FUN2010
    09 août 201908:29

    c'est du grand n'importe quoi , a 300 $ c'est la récession mondiale pour plusieurs années assurée , il faut réfléchir avant de balancer des âneries pareilles
    100 a 150$ serai plus réaliste !!

    Signaler un abus

  • cab91
    10 août 201918:15

    tout simplement grotesque............c'est plutôt le contraire qui risque de se produire avec une baisse de la demande.........! Du coup, les réserves dureront beaucoup plus longtemps.

    Signaler un abus

  • lanza
    12 août 201913:55

    à 300 $, ils feront encore moins de bénéfs
    qui fera le plein à ce prix

    Signaler un abus

Retour au sujet Pétrole

26 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer