Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Matières premières

Metaux : Les précieux ridicules...

cigi
20 août 200815:20


Oubliées les mignardises et autres galanteries haussières de début d’année, oubliées les envolées lyriques de l’or et du platine du premier trimestre, l’atmosphère, lourde et électrique, régnant actuellement sur le compartiment des métaux précieux contraste franchement avec celle, euphorique, du début d’année...
Frappés par la disgrâce d'un vain et inconstant consensus, nos vaniteux précieux ont beaucoup perdu de leur lustre ces derniers jours : ainsi l’or est-il furtivement allé s’installer, la semaine dernière, en dessous de la barre symbolique des 800 dollars ; de même, l’argent, également en chute libre de plus de 9 % sur la seule journée de vendredi, concède-t-il déjà plus de 25 % sur le mois d’août... Et que dire du platine en totale déconfiture à 1 400 dollars la tonne ?

Alors ridicules, les métaux précieux ? Le terme est sans doute outrancier, l’or, notamment, valant encore 3 fois plus cher qu’il y a 10 ans. Toutefois, il va sans dire que le vif rebond du dollar et le reflux – en trompe l’œil... – des inquiétudes liées à la résurgence de l’inflation ont largement contribué à réduire les ambitions du compartiment ces derniers temps.
A cela s’ajoutent également des facteurs fondamentaux, certes toujours un peu vains sur ce compartiment compte tenu des « interférences » structurellement générées par les banques centrales, mais que l’on ne peut éluder : la demande mondiale d’or, affectée par la flambée des cours de l’once en début d’année, s’est ainsi repliée au premier semestre 2008 de près de 20 % – en valeur... – par rapport à l’an dernier...

Ceci étant posé, l’on se gardera bien de brûler trop vite ce que l’on a adoré, la production de métaux précieux à l’échelle mondiale restant encore trop apathique pour peser en tendance sur les cours.

En adoptant davantage de recul, le dollar aura du mal à casser les 1,45, l’inflation reviendra tôt ou tard sur le devant de la scène et l’or demeure le seul garant d’un REEL pouvoir d’achat depuis de millénaires. Dont acte.

http://www.abnamromarkets.fr/

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

4 réponses

  • Refred
    03 septembre 200822:07

    Je cite une phrase de l'article !

    Et que dire du platine en totale déconfiture à 1 400 dollars la tonne

    Signaler un abus

  • cigi
    19 septembre 200815:49

    naît pas : prochaine étape OR à 1 000 $
    Mais le train a repris sa marche vers la gare des 1 000 $. Par ses fenêtres, on aperçoit quelques décombres fumants : Bear Stearns, Lehman Brothers, AIG...

    Et après, me direz-vous ? Qui sait ? Le train s'enfonce dans l'inconnu. La gare des 1 000 $ est connue, mais les autres étapes moins. Et puis, qui va lentement va sûrement et qui va sûrement va loin. Mon objectif, c'est la gare des 2 300 $. Les sages descendront. Les aventureux continueront. La dernière étape du voyage pourrait explorer des contrées situées à des altitudes totalement inconnues : 3 000 $, 4 000 $. La relique barbare sera alors ballonnée, comme les bulles qu'elle pourfend. Infatuée, elle cédera sa place.

    Car l'homme du XXIe siècle ne se promènera pas avec de l'or dans les poches. D'ailleurs, c'est très incommode pour passer les portiques de contrôle dans les aéroports (s'il reste de quoi prendre les avions et si ceux-ci peuvent encore voler). Le ménage monétaire se fera sans doute. La relique barbare se réassoupira donc.

    Et le grand voyage de 1999 sombrera dans l'oubli. Jusqu'à la prochaine GAF (Grande Apocalypse Financière)...

    Signaler un abus

  • M7967723
    19 septembre 200817:50

    et bien maintenant on sait que ce n'était pas si ridicule quand on voit les progressions de ces 10 derniers jours.

    mais rien n'est encore commencé, une lame de fond de progression de la Bourse de 9.27€ sur une séance avec des valeurs à +25% et plus pour Orco, cela ne présage rien de bon/

    C'est un peu comme les Tsunamis, en général, avant la catastrophe , le mer se retire très loin, et là tu peux courrir très vite , sinon tu es mort!

    J'attend avec impatience la séance de lundi pour voire les retombées sur les grosses progressions de ce jour/ cela risque de faire un grand splash!
    bon WE
    merci pour les messages

    Signaler un abus

  • M7967723
    19 septembre 200817:51

    une tonne de platine c'est beau , mais c'est encombrant dans mon salon!

    allez , bon Week end , il faut bien se détendre un peu.

    Signaler un abus

Retour au sujet Matières premières

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

99.88 -0.46%
ALD
15.1 -1.69%
1.158 -0.02%
5.492 -0.02%
0.95 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.