Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Matières premières

Matières premières : le moment d'en sor

t.allan
08 juil. 200817:09

Matières premières, le moment d'en sortir


Quand le collègue de travail, l'oncle ou le cireur de pompe new-yorkais commence à vous parler de ses investissements dans les matières premières, c'est un signal imminent de vente car dans la majorité des cas ledit investisseur entre au plus mauvais moment : c'est historique.

L'investisseur particulier est à ce titre un très bon indicateur de ce qui ne faut pas faire…

Dégonflement de la bulle immobilière, chute des actions et…explosion des matières premières… La messe est dite : la bulle des matières premières s'est crée et, comme toutes les autres, éclatera un jour ou l'autre. En tout état de cause, il est aujourd'hui trop tard pour entrer sur les matières premières (mes indicateurs "particuliers" sont rouge vif…).

A l'instar de l'immobilier, des arguments très forts tels que "pénurie" ou "croissance inexorable de la population sont rabâchés"… Comme toujours il y a un peu de vrai…
En tous les cas, la pénurie immobilière fait aujourd'hui tellement rage que certains sites d'annonces immobilières français publient plus d'un million d'offres…

Une multiplication par deux, trois, quatre, cinq, des prix en 6 ans relève avant tout de la spéculation que d'un rattrapage soudain relatif aux fondamentaux économiques propres à chacune des matières premières. Un peu comme la bulle internet de 2000 où le particulier achetait n'importe quoi du moment où la valeur appartenait à l'univers de la nouvelle économie.
Malheureusement, les moyens technologiques permettent aujourd'hui à tout un chacun de détenir en portefeuille des barils de pétrole, des boisseaux de blés, du platine, etc... Et ce, à des fins exclusivement spéculatives avec les conséquences humaines directes que l'on connaît…

En tout état de cause, lorsque la récession serait clairement installée, les experts prédiront une réduction de la demande en matières premières et les bulles y relatives ......

La suite de ce billet ici :

http://www.trendis-yourfriend.com/2008/07/matires-premires-le-moment-den-sortir.html

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

7 réponses

  • lh0280
    08 juillet 200821:47

    entièrement d'accord avec ce qui est écrit.
    L'inverse est également vrai,les meilleurs affaires (à l'achat) se font quand le degré de pessimisme atteind son maximum.

    Signaler un abus

  • coriolix
    01 août 200819:47

    Signaler un abus

  • t.allan
    07 septembre 200811:54

    J'étais juste dans le timing..

    Signaler un abus

  • arami6
    07 septembre 200819:44

    Concernant le site ci-dessous:
    http://www.trendis-yourfriend.com/

    dommage ce fond noir et ces textes de petite taille en couleur,
    en tout cas je renonce, pour moi c'est trop pénible à lire.

    Très regrettable aussi, que pour poster un commentaire
    il faille "donner" l'adresse mail d'un "ami", moi je ne balance pas mes amis,
    je ne les embarque pas dans des entreprises douteuses, dont je ne connais ni les tenants ni les aboutissants, et encore moins sans leur consentement...

    Signaler un abus

  • chriss54
    09 septembre 200815:27

    Qui aura raison entre t.allan de Boursorama ou le gourou des MP Jim Rogers ?

    Il prévoit un gold à 3500 $ et une poursuite du cycle haussier jusqu'en 2014 au moins ...

    @+

    Signaler un abus

  • arami6
    09 septembre 200817:39

    Jim est positif à long terme, mais négatif pour fin 2008.

    Signaler un abus

  • chriss54
    10 septembre 200800:16

    fin 2008 reste plus que 3 mois ...

    Du moment qu'il voit juste sur le cycle haussier horizon 2014, ça me convient.

    @+

    Signaler un abus

Retour au sujet Matières premières

7 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.