1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Marché des changes

Marché des changes : µ-économie quantique monde: tendance?

j.tavern
05 août 201718:54

µ-économie quantique monde : tendance 6 prochains mois?
.
Au 4 Août 2017, les principaux indices Boursiers ci-dessous ont des potentiels de hausses supérieurs 11% validité Septembre 2017 - Février 2018 (les probabilités actuelles tendance hausse (assimilable spineur 1/2 ou 2 états possibles état up or down comme avec un aimant orienté pole sud ou nord ou spin électron ou matrices 2x2 de Pauli sont toutes > 50%, par exemple DJ état hausse probabilité 50,1% ou CAC40 : 51,7%, SMI Suisse 51,5%, ...). Donc les 11 indices Boursiers principaux mondiaux dont les niveaux fondamentaux stationnaires (NFS*) peuvent atteindre et/ou dépasser le nombre NFS >= 12 sont :
.
. DOW JONES > 24 650 pts (+11,6%)
.NASDAQ > 7 200 pts (+13,5%)
..HANG SEND Index > 31 900 pts (+15,8%)
. BEL20 > 4 500 pts (+14,0%)
.CAC40 > 6 070 pts (+16,7%)
. Norvège OBX > 740 pts (+11,7%)
. Nikkei > 23 400 pts (+17,2%)
. Argentine > 25 250 (+16,3%)
. Chili > 21 100 pts (+12,1%)
. Inde > 36 500 (+12,9%)
. Mexique > 57 300 pts (+11,6%)
.
.Les probabilités de réalisation ou espérances (espérance tient compte proba tendance hausse actuelle) des évènements aléatoires ci-dessus sont comprises entre 3,6% et 6,9%.
.
Conclusion : pour les 6 prochains mois nous pouvons rester raisonnablement optimistes sur le commerce mondial. @+
.
.
.

Merci pas lire si pas physicien (pas facile autrement impossible sur un forum d'expliquer, vulgariser sans être plus long comme dans un livre)
.
NFS : brièvement pour quantifier des indices ou des cours de Bourse il faut se donner au moins 4 observables ou matrices hermitiques ici en µ-économie ( P, N, H et S) disons un cours dans l'état initial et un autre dans un état final aléatoire (opérateur ,P , variation relative de cours). L'opérateur P est analogue à celui d'une impulsion généralisée et un opérateur N nombre d'action(s) échangée(s). Par postulat (idem en physique quantique) les opérateurs P et N ne commutent pas ou impossible de mesurer au même instant le cours final et le nombre d'actions échangées >= 1, d'où le calcul équivalent d'une constante h >0 qui contraint la quantification [P,N] =/=0. Aux 2 opérateurs variation relative P (indépendant de la devise choisie $, €, CHF, Yen , ...) et N avec leur commutateur =/=0 il faut se donner par théorie un opérateur, H, Hamiltonien (matrice énergie totale du système ici monétaire) et aussi un autre opérateur, S, spin 1/2 tendance hausse ou baisse.
.
Avec les 4 opérateurs P, N, H et S vient une équation de Schrödinger ou matrice de Heisenberg 2x2 ou des fonctions d'onde de probabilité solutions à 2 composantes (spineur) selon l'orientation probabilisée de la tendance hausse ou baisse. La résolution de l'équation en question [superposition infinie de fonctions d'ondes oscillantes de NFS (dépend de l'opérateur H choisi pour décrire au plus près les observations disons dépend d'un potentiel vecteur comme en électromagnétisme A) de moins l'infini à plus l'infini ] se simplifie au 1er ordre en prenant l'enveloppe du carré des fonctions d'onde de probabilité (2 courbes continues) une première courbe densité de probabilité à gauche du dernier cours connu (DCC ou P=0) et une seconde courbe à droite. Le DCC et un point de rebroussement c.à.d. la densité de probabilité (carré fct d'onde) s'annule en DCC.
.
Au final les valeurs propres discrètes ou continues par prolongement de H étiquettent les NFS la densité de probabilité de présence presque non nulle des NFS va de NFS < -7/2 cours négatifs ou faillite à entre 10 et 14). Les NFS s'étendent de moins l'infini à plus l'infini mais avec une densité de probabilité de présence d'où reste un petit nombre de NFS significatifs ou de poids comme une gaussienne pour donner une image qui va de moins l'infini à plus l'infini.
.
Exemple :
.
Dow Jones 1929-1932 le DJ à atteint en 1932 son maximum de refroidissement ou ici son 1er niveau de condensation autour de NFS = -3/2 c.à.d. un état qui commence à avoir des propriétés « superfluides » la résistance à la vente tend vers 0 ou les cours ici en 1932 s'effondraient. Il existe 3 niveaux de condensation pour le 3ème NFS < -7/2 c'est le refroidissement équivalent à 0°K ou fin définitive ou également (ça existe hélas) faillite pour une société cotée en Bourse. Donc en Août 2017 le DJ est sur un NFS = 10 disons à autour de 22 100 pts pour fixer les idées. Pour retrouver une situation semblable à 1932 cela correspondrait (NFS DJ < -3/2 ) = 3 130 pts ( -86%). Donc pas d'inquiétude pour le DJ dont le NFS = 0 par exemple correspond à 5 520 pts (-75%). Je suis optimiste pour le DJ.
.
Nota : la résonnance July 2007 (subprime, effondrement de la banque LB et propagations d'ondes (amplitudes) financières au reste du monde) n'a été qu'une secousse le DJ ne s'est jamais refroidi en dessous d'un NFS de +3 probablement au prix de sauvetages de banques renflouées ou masse noire monétaire (planche à billets des milliers de Mds équivalent $ virtuels non économie réelle ) depuis 2008 qui vont forcément interagir par leur masse fictive dans la mécanique financière mondiale. C'est le job des banques centrales d'éviter un chaos monétaire mondial sauf si des conditions initiales (taux d'intérêts ? je ne sais pas car pas d'idée ou de modèle probabiliste là-dessus). L'harmonie du système financier planétaire dépend probablement du commerce mondial ou bien du DTS du FMI à 4 degrés de liberté avec son panier de 5 monnaies fiduciaires : $ ;€, £, Yen et le Yuan et les taux des banques centrales associées.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

1 réponse

  • j.tavern
    03 mars 201814:44

    Nous sommes au 2 Mars 2018 soit 6 mois depuis les prédictions probabilistes sur 11 principaux indices Boursiers données le 4 Août 2017 ci-dessus où ils étaient attendus en croissance de plus de 11% en moyenne (compte tenu des probabilités tendance hausse à la fin Juillet 2017).
    .
    Donc comparaison avec les observations 6 mois après (avec écart /prédiction) à vérifier pour chacun :
    .
    . DOW JONES > 24 650 pts (+11,6%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 26 617pts écart : +8,0%
    .
    .NASDAQ > 7 200 pts (+13,5%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 7 506pts écart : +4,2%
    .
    ..HANG SEND Index > 31 900 pts (+15,8%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 33 484pts écart : +5,0%
    .
    . BEL20 > 4 500 pts (+14,0%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 4 189pts écart : -6,90%
    .
    .CAC40 > 6 070 pts (+16,7%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 5 567pts écart : -8,3%
    .
    . Norvège OBX > 740 pts (+11,7%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 751pts écart : +1,5%
    .
    . Nikkei > 23 400 pts (+17,2%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 24 129pts écart : +3,1%
    .
    . Argentine > 25 250 (+16,3%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 35 462pts écart : +40,4%
    .
    . Chili IGPA > 21 100 pts (+12,1%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 20 752pts écart : -1,6%
    .
    . Inde S&P BSE > 36 500 (+12,9%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 36 44pts écart : -0,2%%
    .
    . Mexique IPC > 57 300 pts (+11,6%) --> + Haut atteint 3 derniers mois 51 665pts écart : -9,8%
    .
    .
    Nous voyons que les performances de croissance des indices BEL20, CAC40 et IPC (Mexique) sont inférieures à -6% par rapport aux prévisions. (L'indice Russe RTS prévision non mentionnée le 4 Août 2017 serait quant à lui positif > 11% sur les 3 derniers mois par exemple ! No comment here).
    .
    .
    Conclusion : Le Président des USA, Donald Trump (DT), comparait avant-hier l'UE (sauf l'Angleterre (UK) ) à des pays disons proches du Mexique. Le 2 Mars 2018, DT; veut taxer les importations de l'acier entre autre +25% de droits de douane. Réponse de l'UE à DT nous allons taxer votre whiskey Bourbon, vos motos Harley Davison et vos jeans Levis. J'imagine Donald Trump hilare (Rire) go ahead EU
    .
    DT doit bien se marrer en regardant depuis 6 mois sur ses télés les chiffres des évolutions des indices Boursiers de la zone euro. En effet sur les 6 derniers mois le BEL20 ,qui avec l' ESTX50 EUR représente le mieux la mesure (nombre) de l'économie UE, ne fait guère mieux que l'indice IPC du Mexique à lui tout seul! Donc pour les USA avec d'autres pays non UE cités plus hauts avec leurs indices Boursiers : l'UE avec ses 27 pays (sauf UK depuis le Brexit) constituerait une armée mexicaine à 26 tous uniquement maréchaux ou généraux étoilés Ministres de l'Economie pour partir en guerre commerciale mondiale.
    .
    Its enough ridiculus. Quelque chose ne va pas dans l'économie UE à 26 Pays (moins UK). En effet disons depuis 2008 les politiques prescrites qui sont en même temps faites d'austérité et de subventions publiques à gogo (sauf petits agriculteurs , recherche entreprises privées, aides sociales aux plus démunis, ...) avec des taux d'intérêts BCE à environ 0% en plus des rachats de dettes publiques par celle-ci avec ses QE ( environ ajd 1 500 Mds €) ce modèle économique ,cher à Mme Merkel principalement, est un véritable désastre aussi perçu comme tel par des investisseurs étrangers qui contribuent pour certains à plus de 50% en masse monétaire dans les indices Boursiers UE : CAC40, BEL20, DAX, ...).
    .
    En bref (peux pas être trop long non plus dans un post) le rendement actuel économique de l'UE est vraisemblablement pas très bon. Par exemple à 1 euro donné en subvention (=paperasses administratives demandées aux politiques à Bruxelles) combien de retour sur investissement car sauf dans certains cas sous-critiques les dites subventions gavent presque tjrs les plus riches demandeurs de crédits UE (moins par définition le privé et ses recherches concurrentielles par exemple). En effet malgré des centaines de Mds€ déversés par année en subventions : la pauvreté (seuil), le manque de logements, le chômage augmentent avec les impôts et taxes.
    .
    Parmi des solutions je remplacerais l'armée mexicaine actuelle de l'économie UE (une bande de joyeux incapables à Bruxelles vu aux résultats minables obtenus en 6 mois), maintenant par des ingénieurs et des techniciens en économie scientifique (fini ou rideau le blabla pour décrire le passé mais avec des calculs et des prédictions) afin que dorénavant pour chaque 1€ investi en subvention âprement donné soit aussi calculé le retour en investissement sur : la pauvreté, le logement, le chômage, ... en comparaison avec d'autres pays plus performants y compris comme Président ou Chancelier ou 1er Ministre.
    .
    J'attends des changements dans la rigueur dans le modèle économique tjrs en vigueur (ex URSS ?) de l'UE. La confiance avec les investisseurs étrangers alors reviendra sur tous indices Boursier de la zone euro. J'en suis sûr ou je l'espère pour nos jeunes.

    Signaler un abus

Retour au sujet Marché des changes

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer