1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet Marché des changes

Marché des changes : LE MYTHE DES FONDS SOUVERAINS!

inzair
24 oct. 200813:03


Les fonds souverains sont un mythe qui s'écroule

« Au secours, les envahisseurs arrivent ! ».
C’est en peu en ces termes qu’on a « découvert » il y a quelques mois ces fonds souverains prêts à fondre sur les plus belles pépites du vieux monde. Je dis découvert car les « fonds souverains » sont justement…aussi vieux que le monde. Ils portaient d’autres noms mais Abu Dhabi, la Lybie, Singapoure, l’Indonésie faisait déjà trembler les marchés financiers dans les années 80. L’ADIA, Abu Dhabi Investment Authority date très exactement de 1976 et reste en tête des classements avec ses prés de 1000 milliards de dollars. La Chine est venue accentuer ce phénomène de peur, intentionnellement, en montrant ses muscles avec ses fameuses réserves de change quasi illimitées lui permettant en théorie de nous croquer tout cru. Depuis quelques mois le monde a changé mais le mythe persiste. Notre président milite même cette semaine pour un fonds souverain européen, un chevalier (« blanc » ?) qui viendrait soutenir les entreprises menacées par les fonds souverains étrangers… C’est touchant mais terriblement démodé ; déjà. En 6 mois, les pays émergents se sont effondrés. Bourses, banques, économies volent en éclats alors que, contrairement aux pays développés, par définition, tous ces pays n’ont pas fini de financer leur développement, loin de là. On n’entend plus le Président Chavez depuis que le pétrole est passé à 70 dollars, le président Iranien ne fait plus d’essais nucléaires et les oligarques Russes se demandent comment annuler la promesse d’achat d’une villa à Saint Jean Cap Ferrat à 500 millions d’euros. Les pays émergents sont au bord de l’explosion sociale. Après les émeutes de la faim, on risque d’assister aux émeutes des chômeurs. En Chine les usines ferment les unes après les autres et tous les producteurs de matières premières ne savent plus que faire d’un minerai ou de matières premières agricoles dont plus personne ne veut. Le fonds souverain Russe fond comme neige au soleil de Saint Tropez du fait d’investissements qui sont déjà perdants mais également parce qu’il est « pompé » pour rétablir de la liquidité dans les marchés financiers Russes. ET c’est le cas des principaux fonds souverains coincés entre des investissement désastreux et les besoins de leurs pays d’origine.
Les fonds souverains sont un mythe qui s’écroule….
MF

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

1 réponse

  • M4413204
    24 octobre 200819:09

    abu dhabi que tu cites n'ast pas du tout au bord de l'explosion sociale! loin s'en faut!! donc mettre tous ces fonds dans le même sac est réducteur, et les fonds arabes ont les moyens d'investir!
    en ce moment, pour être plus précis, ils se demandent ce qu'ils pourraient bien faire avec leurs dollars: garder confiance ou pas? telle est leur question du moment.
    pour en savoir plus, visiter un site émirati:
    www.arabianmoney.net
    et à bientôt sur le forum! ( j'apprécie généralement tes contributions)
    Assilameho

    Signaler un abus

Retour au sujet Marché des changes

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer