1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

EXXON MOBIL
69.240 (c) USD
-1.59% 
valeur indicative 62.266 EUR

US30231G1022 XOM

NYSE données temps différé
  • ouverture

    70.500

  • clôture veille

    70.360

  • + haut

    70.540

  • + bas

    69.120

  • volume

    0

  • valorisation

    292 962 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    13.12.19 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    79.560

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2019

    4.93%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    26.18

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet EXXON MOBIL CORP

EXXON MOBIL : ExxonMobil frôle les 12 milliards

envelo
31 juil. 200819:05

ExxonMobil frôle les 12 milliards de dollars de bénéfice

Une station-essence Exxon à Washington, le 22 mai 2007
© AFP/Archives Tim Sloan
Porté par les prix records du pétrole, ExxonMobil a engrangé au deuxième trimestre le bénéfice courant le plus élevé jamais dégagé par une firme américaine, frôlant les 12 milliards de dollars, mais ce résultat n'a pas contenté les marchés qui espéraient mieux encore.

Le premier groupe pétrolier américain a fait état jeudi d'un bénéfice net de 11,68 milliards de dollars, en hausse de 14% sur un an.

ExxonMobil a même atteint 11,97 milliards de dollars en excluant une provision de 290 millions de dollars liée à sa condamnation à 510 millions de dommages et intérêts pour la marée noire du pétrolier Exxon Valdez en Alaska.

Ce nouveau record pour le groupe est pourtant en deçà des prévisions de Wall Street. Rapporté par action, le bénéfice (BPA) a atteint 2,27 dollars hors exceptionnels, là où le marché tablait sur 2,52 dollars.

Le plus gros groupe mondial par la capitalisation boursière, devant PetroChina et Gazprom, est également en dessous des attentes en termes de chiffre d'affaires, avec 138,07 milliards de dollars, représentant certes un bond de 40% sur un an mais sous les 144,39 milliards envisagés par le marché.

Ces résultats étaient sanctionnés à la Bourse de New York. L'action ExxonMobil perdait 2,93% à 81,92 dollars vers 16H15 GMT.

"ExxonMobil a certes accru ses bénéfices, mais il a déçu le marché car l'impact des niveaux record du brut a été mitigé par des marges amaigries dans la raffinerie, par des coûts d'exploitation plus élevés et par des volumes de production moins importants", a résumé Ryan McShane, analyste du site financier Briefing.com.

La direction du groupe a invoqué les mêmes raisons pour justifier ces résultats. Ella toutefois rappelé avoir redistribué 10,1 milliards de dollars à ses actionnaires au cours du trimestre.

La direction d'ExxonMobil a aussi insisté sur la hausse de ses investissements dans toutes ses activités "afin de pouvoir répondre à la demande mondiale en pétrole, en gaz naturel et en produits transformés". Les investissements pour les projets d'exploration ont ainsi augmenté de 38%, à 7 milliards de dollars.

Si ExxonMobil a largement bénéficié des cours records de l'or noir pour ses activités amont, il en a souffert dans l'aval - raffinage et chimie - où il a beaucoup perdu en rentabilité.

L'amont (exploration, production) a ainsi réalisé la quasi-totalité du bénéfice net, avec 10,01 milliards de dollars, en hausse de 71%.

En revanche, le bénéfice du raffinage a été réduit de plus de moitié, à 1,5 milliard de dollars, et celui dans la chimie a reculé de 32%, à 687 millions de dollars.

Le marché a été aussi déçu par la baisse de 8% des volumes produits.

"5% de cette baisse est liée au Venezuela (d'où Exxon est sorti suite à la nationalisation des champs pétroliers, ndlr), et 3% résulte de l'arrivée à maturité des champs pétroliers existants et de moindres découvertes", a souligné M. McShane.

Reste que ce bénéfice net record pour le groupe "a de quoi éveiller les protestations des politiciens et des consommateurs face aux prix de l'essence", notait encore cet analyste.

Dans la foulée des résultats d'ExxonMobil, le candidat démocrate à la Maison Blanche Barack Obama s'est dit "scandalisé" et a appelé "à la création d'une économie américaine de l'énergie basée sur des investissements dans les énergies alternatives (...), qui mettront un terme une bonne fois pour toutes à la tyrannie des groupes pétroliers".

Le sénateur de l'Illinois a par ailleurs fustigé son rival républicain John McCain, à qui il reproche d'avoir proposé une ristourne fiscale de 1,2 milliard de dollars pour Exxon, après avoir perçu "plus d'un million de dollars des groupes pétroliers pour sa campagne le mois dernier".

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

1 réponse

  • rainierb
    01 août 200816:53

    que bande de petit joueur

    Signaler un abus

Retour au sujet EXXON MOBIL CORP

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer