1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

SOC QUIM&MIN SP ADR
21.060 (c) USD
-4.23% 
valeur indicative 19.493 EUR

US8336351056 SQM

NYSE données temps différé
  • ouverture

    22.060

  • clôture veille

    21.990

  • + haut

    22.420

  • + bas

    20.940

  • volume

    0

  • valorisation

    2 535 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    03.04.20 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    55.980

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2020

    4.32%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    17.64

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet SOCIEDAD QUIMICA Y MINERA ADS

SOC QUIM&MIN SP ADR : Sarkozy en Moselle: la nouvelle Smart é

PEAI60
08 oct. 200913:47

Sarkozy en Moselle: la nouvelle Smart électrique sera construite à Hambach
AFP, le 08/10/09 à 13:19


La nouvelle Smart électrique sera produite en grande série à partir de 2012 en Lorraine, a annoncé le patron de Daimler, Dieter Zetsche, en accueillant jeudi Nicolas Sarkozy à Hambach, première étape d'une visite-éclair du président de la République en Moselle.

"J'ai le plaisir d'annoncer que la fabrication en grande série de la 3e génération de la Smart électrique se fera à Hambach", a déclaré M. Zetsche, président de la maison-mère de Smart, sur le site qui a fabriqué l'an dernier 138.000 exemplaires des versions essence et diesel de la mini-voiture urbaine.

Une première série de mille unités de la "ForTwo Electric Drive" sera fabriquée à partir de novembre pour mise sur le marché dès la fin de l'année, a-t-il ajouté devant M. Sarkozy, qui ne cachait pas sa satisfaction, et sous les applaudissements des ouvriers du site.

Le chef de l'Etat s'est félicité de cet investissement du groupe allemand. "Nous croyons, nous achèterons des véhicules électriques", a assuré M. Sarkozy à M. Zetsche, ajoutant que l'Etat avait apporté 1,5 million d'euros d'aides à l'investissement de Daimler, estimé à quelque 90 millions d'euros.


La ForTwo ED disposera de deux places et sera dotée d'un moteur électrique de 41 chevaux lui offrant une autonomie de 115 km. Sa vitesse maximale sera de 112 km/h et elle passera de 0 à 60 km/h en 5,7 secondes.

Ses batteries au lithium-ion à haut rendement, placées entre les essieux, pourront être rechargées sur une simple prise de courant 220 volts. Pour la "ED", le groupe promet un coût d'utilisation de deux euros aux 100 km, soit trois fois moins que sa version essence.

Le président français a également annoncé que "Renault créera deux usines pour fabriquer des véhicules électriques". Dans l'entourage du président, on a précisé qu'il pourrait s'agir de "lignes de fabrication".

A l'issue de la visite qui a duré près d'une heure, M. Sarkozy s'est rendu en hélicoptère à Woippy (Moselle), ville voisine de Metz où, dans l'enceinte du 1er Régiment du matériel, il devait faire un bilan d'étape de la mise en oeuvre, parfois douloureuse, de la nouvelle carte militaire.

Avant son arrivée, sur un rond-point situé à proximité de l'entrée de l'usine, une trentaine de manifestants avaient déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire "Nicolas, ici on flingue ton Grenelle", en référence à un projet d'implantation dans la ville voisine de Sarreguemines (Moselle) d'une centrale électrique au gaz par le fournisseur alternatif Direct Energie.

"Ici Johnson Controls sacrifie 365 emplois", proclamait une autre banderole tenue par une dizaine de salariés de l'équimentier américain, qui a arrêté sa production de batteries en Moselle.

© 2009 AFP

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet SOCIEDAD QUIMICA Y MINERA ADS

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.53 -7.58%
34.69 +16.84%
1.0805 -0.05%
24.735 -5.03%
12.8 -8.15%

Les Risques en Bourse

Fermer