1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

PETROLEO BR SP ADR
15.450 (c) USD
+2.18% 
valeur indicative 13.966 EUR

US71654V4086 PBR

NYSE données temps différé
  • ouverture

    15.180

  • clôture veille

    15.120

  • + haut

    15.507

  • + bas

    15.180

  • volume

    0

  • valorisation

    57 493 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    15.11.19 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    14.100

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2019

    2.56%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    11.06

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet PETROLEO BRASILEIRO S.A. ADS

PETROLEO BR SP ADR : hello

riddick1
24 oct. 201413:55

personne sur cette valeur ?

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

11 réponses

  • MAYA2012
    27 octobre 201408:05

    Bonjour riddick
    je ne m'intéressé pas à cette valeur (je reste sur le marché EUR, question de change, d'horaire)
    Le secteur pétrolier en ce moment me semble pas au top et la réélection au Brésil de ROUSSEFF pas une très bonne nouvelle pour le secteur
    Mais comme dit je ne connais absolument pas la société
    Une ancienne brève analyse de 3/2014
    http://cjoint.com/14av/DDbowB1RyQv_petrobras.pdf

    Signaler un abus

  • riddick1
    28 octobre 201411:09

    tu es partout toi :)

    appelle moi jé --> Jérôme

    merci bcp

    Signaler un abus

  • MAYA2012
    14 novembre 201420:01

    14/11/2014 | 18:42

    La police brésilienne a arrêté vendredi un ancien dirigeant de la compagnie pétrolière publique Petrobras dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de blanchiment d'argent et de corruption.

    Renato Duque, un ancien directeur de l'ingénierie, est le deuxième cadre supérieur de Petrobras arrêté dans le cadre de cette enquête.

    Le titre Petrobras a perdu vendredi jusqu'à 5% à la Bourse de Sao Paulo après la décision de la compagnie pétrolière de différer la publication de ses résultats trimestriels en raison de l'enquête en cours.

    Des analystes estiment que les soupçons de corruption pesant sur le groupe ainsi que sa décision de retarder l'annonce de ses résultats pourraient conduire les agences de notation à dégrader la note de crédit de Petrobras, qui sortirait alors de la catégorie investissement.

    Signaler un abus

  • roeli1
    15 novembre 201409:42

    Voici l'avis de l'initié de la bourse du 14/11/2014

    Mauvaises nouvelles intégrées dans le cours
    Dilma Rousseff a été réélue de justesse à la présidence du Brésil pour un deuxième mandat. Comme les marchés financiers voulaient son départ, sa victoire a provoqué une - nouvelle - correction sur la Bourse de São Paulo et renvoyé l'action du géant pétrolier Petrobras à son plus-bas annuel de mars. L'action s'échange à présent au même niveau qu'en 2005, avant le début de la série de découvertes dans la zone du pré-sel des bassins de Santos et de Campos, quelques centaines de kilomètres au large de la côte brésilienne. Grâce au développement rapide de la gigantesque zone du pré-sel, Petrobras y produit plus de 500.000 barils par jour depuis mai 2014, soit moins de huit ans après la première découverte. Il a fallu 20 ans dans le golfe du Mexique et 10 ans en mer du Nord pour atteindre ce niveau de production. De plus, le groupe a réussi cette prouesse avec seulement 25 puits de pétrole, lesquels, avec une moyenne journalière de 25.000 barils, sont également beaucoup plus productifs que ceux du golfe du Mexique (10.000 barils) et de la mer du Nord (15.000 barils). Enfin, la production du groupe est à nouveau en hausse depuis février, après trois ans de stabilité ou de léger recul. Avec une production journalière moyenne de 2,63 millions de barils après neuf mois (2,57 millions de barils après six mois et 2,54 millions de barils en 2013), Petrobras battra sans doute son record de 2011 (2,62 millions de barils). Le programme d'investissement de 221 milliards USD entre 2014 et 2018 a augmenté la capacité dans la zone du pré-sel de 3,1 millions de barils par jour, avec pour objectif une production journalière au Brésil de 4,2 millions de barils d'ici à 2020 (dont plus de 50% provenant de la zone pré-sel, contre 16% aujourd'hui). L'influence de l'administration Rousseff reste un point délicat : depuis 2011, elle n'autorise les augmentations du prix de l'essence et du diesel qu'au compte-gouttes. De ce fait, la division Raffinage essuie des pertes structurelles sur les quantités croissantes de pétrole brut qui doivent être importées pour satisfaire à la hausse de la demande intérieure. Ironiquement, la baisse du cours du pétrole va réduire ce handicap, parce que le gouvernement brésilien laisse à peine baisser les prix intérieurs. Pour l'instant, cet effet positif sera cependant encore masqué par la faiblesse du real brésilien (BRL) face au dollar américain (USD), mais nous pensons que cette baisse aussi est en grande partie derrière nous vu le pessimisme général à l'égard du Brésil. Petrobras a en tout cas annoncé une hausse de 3% pour l'essence et de 5% pour le diesel la semaine dernière. Une bonne nouvelle, même si elle ne constitue pas encore une ébauche de solution structurelle. Un autre motif d'inquiétude est l'endettement croissant du groupe. Les gros investissements, associés au handicap structurel en matière de tarification, ont engendré une position nette d'endettement de quatre fois les cash-flows opérationnels attendus (EBITDA) en 2014, un niveau nettement supérieur à l'objectif de l'entreprise (2,5). Ce ratio va cependant commencer à baisser à partir de 2015, avec l'augmentation de la production. Pour couronner le tout, des histoires de pots-de-vin en échange de l'octroi de contrats refont régulièrement surface.


    Conclusion

    Le net repli consécutif aux mauvaises performances des Bourses dans les pays émergents, à la baisse du cours du pétrole, aux scandales de corruption, mais surtout à la méfiance vis-à-vis de la présidente Rousseff ouvre une belle fenêtre d'investissement dans la croissance à long terme de Petrobras. A 11,5 fois les bénéfices attendus pour 2015, les risques liés à l'endettement et à l'ingérence politique nous semblent largement intégrés dans le cours. Nous échangeons RoyalDutch Shell contre Petrobras dans le portefeuille.

    Signaler un abus

  • pcur
    10 décembre 201417:04

    Avis intéressant. Toutefois personne ne sait la durée de cette faiblesse du pétrole, si elle était amenée à durer très longtemps, les projets de PBR dans les présals seraient menacés. Très franchement quitte à prendre du risque sur ce secteur autant acheter des compagnies russes qui elle continueront à être rentable avec un pétrole faible (le risque ne me paraît pas plus élevé car elle sont bien moins endettées que PBR).

    Signaler un abus

  • pcur
    05 janvier 201523:58

    6$ ce soir pari lourdement perdant pour le moment...

    Signaler un abus

  • sebajack
    26 janvier 201516:48

    Belle montee, objectif: 8 euros d'ici 1 semaine...

    Signaler un abus

  • t.demlen
    26 janvier 201522:03

    Hello, demain 27/01/2015, PBR va présenter ses résultats du Q3 2014. Cela passe ou cela casse.
    Si cela passe cours vers les 10 USD si cela casse 5 USD...croisons les doigts

    Signaler un abus

  • riddick1
    28 janvier 201515:57

    ca casse !!!! scandale de corruption !

    Signaler un abus

  • pcur
    08 février 201519:41

    C'est extrêmement difficile de valoriser PBR, eux mêmes ne savent même pas chiffrer les conséquences financières exactes du rapport en cours (on parle de 10Md, 20Md...personne ne sait vraiment)...Plus inquiétant encore ils semblent incapables de présenter un rapport financier qui puisse être audité. L'achat de ce titre ressemble plus à de la roulette russe qu'autre chose et en l'absence de clarification elle risque d'être abonnée au mouvements de forte ampleur à la hausse comme à la baisse...

    Signaler un abus

  • pbnla
    02 avril 201515:48

    allez on joue le rebond maintenant qu'on est à la cave

    Signaler un abus

Retour au sujet PETROLEO BRASILEIRO S.A. ADS

11 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer