1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

INTEL
58.2000 USD
-0.26% 
valeur indicative 52.5959 EUR

US4581401001 INTC

NASDAQ données temps différé
  • ouverture

    58.2600

  • clôture veille

    58.3500

  • + haut

    58.3600

  • + bas

    57.9800

  • volume

    4 543 707

  • valorisation

    253 170 MUSD

  • capital échangé

    0.10%

  • dernier échange

    20.11.19 / 18:12:46

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    51.1000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • rendement estimé 2019

    2.17%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    12.57

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet INTEL CORP

INTEL : INTEL CORP - INTEL CORP - La b oulette dIntel sur les P67 et H67

kardelen
04 févr. 201123:33

Analyse technique - Boursorama

Intel a annoncé la découverte dun important défaut de conception dans ses chipsets H67 et P67 (révision B2) pour processeurs Sandy Bridge. Lentreprise a mis en pause la production de ces chipsets et organise un rappel des produits défectueux, une opération qui pourrait coûter au total plus dun milliard de dollars au géant des semi-conducteurs.Tous les chipsets P67 et H67 déjà sur le marché (soit 8 millions dunités) souffrent dun défaut de conception qui affecte la gestion des périphériques reliés en SATA à la carte mère. Concrètement, les performances peuvent être ralenties du fait dun taux derreurs grandissant, avant que le port ne soit tout simplement plus fonctionnel. Cette dégradation des performances des contrôleurs SATA au fil du temps touche les ports SATA 2 à 5 (en Serial-ATA 3 Gb/s) en raison d’un problème dans la couche métallique du chipset et des problématiques de tension/température (?). Toutes les puces ne seront pas forcément touchées par ce problème, à ce jour Intel prévoit un taux de panne à 3 ans de 5 à 15. A noter que les ports SATA 0 et 1 (ceux pouvant fonctionner en SATA 6 Gb/s) ne sont pas concernés par ce bug de conception.Intel indique avoir corrigé le problème en question et débuté la production dune nouvelle révision B3 de la puce, le problème étant simplement corrigé par lajout dune fine couche de métal supplémentaire. Les premières puces débugguées devraient être livrées dans le courant du mois davril.Dans limmédiat, Intel invite les consommateurs ayant acheté une carte mère P67 / H67 à se tourner vers le constructeur de la carte pour étudier les modalités déchange. Intel anticipe une diminution de son chiffre daffaires de 300 millions de dollars pour le trimestre en cours et passe une provision de 700 millions de dollars pour la gestion des réparations, retours et échanges produit.

Cours de référenceTendanceMon objectif de coursRésistancesSupports
USD neutral Court terme : Long terme :
Court terme : Long terme :
Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

1 réponse

  • kardelen
    04 février 201123:34

    Intel a annoncé la découverte d'un important défaut de conception dans ses chipsets H67 et P67 (révision B2) pour processeurs Sandy Bridge. L'entreprise a mis en pause la production de ces chipsets et organise un rappel des produits défectueux, une opération qui pourrait coûter au total plus d'un milliard de dollars au géant des semi-conducteurs.

    Tous les chipsets P67 et H67 déjà sur le marché (soit 8 millions d'unités) souffrent d'un défaut de conception qui affecte la gestion des périphériques reliés en SATA à la carte mère. Concrètement, les performances peuvent être ralenties du fait d'un taux d'erreurs grandissant, avant que le port ne soit tout simplement plus fonctionnel. Cette dégradation des performances des contrôleurs SATA au fil du temps touche les ports SATA 2 à 5 (en Serial-ATA 3 Gb/s) en raison d’un "problème dans la couche métallique du chipset et des problématiques de tension/température" (?). Toutes les puces ne seront pas forcément touchées par ce problème, à ce jour Intel prévoit un taux de panne à 3 ans de 5 à 15%. A noter que les ports SATA 0 et 1 (ceux pouvant fonctionner en SATA 6 Gb/s) ne sont pas concernés par ce bug de conception.

    Intel indique avoir corrigé le problème en question et débuté la production d'une nouvelle révision B3 de la puce, le problème étant simplement corrigé par l'ajout d'une fine couche de métal supplémentaire. Les premières puces débugguées devraient être livrées dans le courant du mois d'avril.

    Dans l'immédiat, Intel invite les consommateurs ayant acheté une carte mère P67 / H67 à se tourner vers le constructeur de la carte pour étudier les modalités d'échange. Intel anticipe une diminution de son chiffre d'affaires de 300 millions de dollars pour le trimestre en cours et passe une provision de 700 millions de dollars pour la gestion des réparations, retours et échanges produit.

    Signaler un abus

Retour au sujet INTEL CORP

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer