1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

PAYTON PLANAR
6.100 EUR
+0.83% 

IL0010830391 PAY

Euronext Bruxelles données temps différé
  • ouverture

    6.100

  • clôture veille

    6.050

  • + haut

    6.100

  • + bas

    6.100

  • volume

    850

  • valorisation

    107 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    27.02.20 / 11:30:25

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    5.550

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.750

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    0.13 EUR

  • date dernier dividende

    22.05.18

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet PAYTON PLANAR MAGNETICS

PAYTON PLANAR : Principe du FESF>>>

d.vande2
17 sept. 201109:41

Le FESF, qui lève de l'argent sur les marchés avec la garantie apportée par les Etats de la zone euro pour pouvoir le prêter à des conditions plus avantageuses que celles du marché aux pays en difficulté, est aujourd'hui doté d'une capacité effective de prêts de 440 milliards d'euros.
Cette enveloppe suffit actuellement à faire face aux problèmes de la Grèce, de l'Irlande et du Portugal. Mais si la crise de la dette devait se propager en déstabilisant toutes les banques de la zone euro, voire gagner des pays comme l'Espagne ou l'Italie, ce filet de sécurité serait trop limité.
Face à l'aggravation de la crise, sa palette d'outils doit aussi être bientôt élargie pour qu'il fonctionne comme un FMI européen, avec la possibilité de racheter des titres de dette publique de pays en difficulté sur le marché où ils s'échangent entre investisseurs, et de prêter aux banques. Encore faut-il que les 17 membres de la zone euro ratifient ces changements.
A Wroclaw, l'objectif de départ qui était de concrétiser le second plan de sauvetage à la Grèce, de près de 160 milliards d'euros, n'a pas été atteint alors qu'il est pourtant vital pour éviter la banqueroute au pays.

La zone euro bute encore et toujours sur les garanties demandées par la Finlande en échange de nouveaux prêts à Athènes. "Des progrès ont été réalisés" mais aucun accord n'a été trouvé, a indiqué M. Juncker.
La difficulté est d'éviter d'affaiblir le plan de soutien à la Grèce et d'empêcher que trop d'Etats demandent ensuite le même traitement.
Un mécanisme à l'étude pourrait prévoir que la Finlande renonce au moins à une partie de ses bénéfices sur les prêts octroyés à la Grèce via le FESF, selon une source gouvernementale européenne.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet PAYTON PLANAR MAGNETICS

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer