1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

PAYTON PLANAR
6.500 (c) EUR
0.00% 

IL0010830391 PAY

Euronext Bruxelles données temps différé
  • ouverture

    6.500

  • clôture veille

    6.500

  • + haut

    6.500

  • + bas

    6.500

  • volume

    1 000

  • valorisation

    114 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    21.02.20 / 17:09:42

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.150

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    7.450

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    0.13 EUR

  • date dernier dividende

    22.05.18

  • Éligibilité

    -

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet PAYTON PLANAR MAGNETICS

PAYTON PLANAR : MAil bourso >>

d.vande2
05 mars 201121:23

Bonjour,

Pouvez-vous me dire pourquoi vous avez subitement supprimé les valeurs cotées au Pinck Sheet que sont FMNJ et CWRN ? Pouvez-vous en rétablir les forum qui étaient relativement actifs et remplis d'articles intéressants?

Merci d'avance!


Cordialement,

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

39 réponses

  • Gegen37
    06 mars 201100:30

    Signaler un abus

  • d.vande2
    06 mars 201105:01

    faire ouvrir CWRN.. déjà eu le cas sur CTIC... purement BUG Boursorama....

    Signaler un abus

  • d.vande2
    07 mars 201113:33

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire pourquoi vous avez subitement supprimé les valeurs cotées au Pinck Sheet que sont FMNJ, CWRN et d'une multitude d'autres petites actions cotées à l'OTC également ? Pouvez-vous en rétablir les forum qui étaient relativement actifs et remplis d'articles intéressants? Ce qui est très triste, c'est que beaucoup de bons post sont supprimés et perdus à jamais !

    Merci d'avance!


    Cordialement,

    Signaler un abus

  • d.vande2
    20 mai 201120:58

    Post de Mary censuré >>
    Auj. à 20:58
    intitulé

    DSK : l'incroyable malentendu

    !

    http://maesterbd.wordpress.com/2011/05/17/dsk-peut-on-tout-spermettre/dsk -f emmedech1/

    Signaler un abus

  • d.vande2
    20 mai 201120:59

    Un permis pour pouvoir "élever" Dingue>
    Auj. à 20:56
    Laurent Louis imagine qu'un certificat pourrait être remis aux candidats-parents à la fin d'un stage

    BRUXELLES Le député Laurent Louis (MLD) a imaginé mercredi sur Twitter l'imposition d'un stage parental sanctionné par un certificat pour les couples désireux d'avoir un enfant. "Quand on voit de quoi sont capables certains parents, on en vient à se demander s'il ne faudrait pas un permis pour avoir des enfants", indique Laurent Louis (Mouvement libéral démocrate) sur le site de microblogging.

    Il dit constater au quotidien à quel point certains parents sont "inaptes et incapables d'élever correctement leurs enfants" et en déduit qu'il serait peut-être bon d'instaurer un stage parental "pour tout couple ou personne souhaitant avoir un enfant".

    A ses yeux, "cela éviterait les dérives et permettrait de voir directement quels sont les parents à risque et d'éviter ainsi des souffrances aux enfants".

    Laurent Louis avait conquis son siège à la Chambre aux dernières élections en se présentant sur la liste Brabant wallon du Parti populaire, mais a été évincé de ce parti quelques mois plus tard. Il siège depuis comme député MLD, parti qu'il a fondé.

    Signaler un abus

  • d.vande2
    22 mai 201120:20

    backwardation des futures de l'argent, toujours active ..

    com d'hab et apres mult pollutions des habituels forumiens, ma file a été reportée abusivement ..

    revoici donc le lien qui vous permettra de visualiser le graph réactualisé de la backwardation silver

    e: http://t.co/yXbIgUV

    Signaler un abus

  • d.vande2
    16 juin 201112:27

    Mariani et Dehaene>>>
    Auj. à 15:26
    On va bien rire avec vos 3.6 milliards passés en charge exceptionnelle...

    Ha ha ha ... 4 milliards d'exposition à la Grèce ?

    Avez-vous bien investi en CDS ?

    Combien à l'Irlande et au Portugal et à l'Espagne et....

    Ha ha ha on va rire !!

    ESC.ROCS !!

    INCOMPETENTS !!!

    C'est facile d'aller chercher aux tunes à la BCE à du 1% et investir ensuite en Bonds de PIIGS....

    HONTEUX !!!

    BAN.DITS !!!!

    Signaler un abus

  • d.vande2
    18 juin 201114:42

    La Belgique a de gros soucis>>
    Auj. à 14:41
    1/ le très haut niveau de la fiscalité

    2/ le socialisme wallon

    3/ la forte inflation qui anéanti la croissance supérieure à la moyenne .

    4/ le très haut niveau d'incompétence des politiciens wallons .

    5/ la grande philosophie "verte" en Wallonie qui entraîne une économie verte hyper-subventionnée .

    6/ la quantité ENORME de niches fiscales qui coûte bcp d'argent à l'Etat .

    7/ un clivage Nord/Sud impossible à résoudre sans aller vers bcp plus de fédéralisme .

    8/ une économie bcp trop dépendante de l'Allemagne qui voit ses stats économiques plonger depuis 2 mois .

    9/ une fct publique bcp trop importante avec une innéficacité avérée...

    10/ un principe d'indexation des salaires extrêmement préjudiciable à nos entreprises au niveau de la concurrence .

    Signaler un abus

  • d.vande2
    22 juin 201123:35

    Ha purée, étant vétérinaire, fils de f
    Auj. à 23:33
    Ha purée, étant vétérinaire, fils de ferme, et ne pratiquant QUE ds la filière élevage bovins... c'est marrant ce genre de vidéo réalisée par une Organisation Gauc.histe Alt.ermondialiste dont la philosophie de GAÏA est le livre de chevet.... d'abord le maïs ... je connais des animaux qui en reçoivent des quantité raisonnables ds une ration équilibrées pdt toute leur vie.... des étables paillées, propres.... l'engraissement utilise durant trois mois des all-mash à base de sous-produits de céréales et de bettraves.... en Belgique en tout cas + de la protéines (soja, Arachide, Lin, ...).... et un beau jour, on trouve des steaks contaminés.... l'autre jour, c'était les germes de blé bios.... ha ha ha ... ça me fait bien rire.... tj trouver bouc-émissaire dès qu'une bactérie se transforme....


    Un Ph de rumen doit se trouver à un niveau bien précis, une fourchette bien précise.... si trop de maïs, on tombe en acidose et la production est fortement diminuée, les anx ont toute une série de problème qui apparaissent.... un excès de maïs entraîne chute du taux butyreux ds le lait.... le maïs en excès car bon marché ha ha ha ... le maïs fait partie d'une ration équilibrée depuis 50 ans....

    Principe de Précaution : deux poids deux mesures ?
    Par Fred Wauters
    Publié le 21 juin 2011

    39 décès dus à une épidémie d’E. Coli née dans une exploitation bio. Faut-il pour autant interdire l’agriculture bio au nom du principe de précaution ? Bien sûr que non ! Mais tirerons-nous pour autant les vraies leçons du désastre ?
    Le verdict est donc désormais confirmé: l’épidémie d’E. Coli est bien partie d’une petite exploitation agricole du Nord de l’Allemagne, spécialisée dans la production de graines germées estampillées « bio ». Pour une industrie qui base l’essentiel de son marketing sur l’aspect « sain » de sa production face aux dangers, réels ou fantasmés, de l’agriculture intensive et des OGM, le verdict est sévère.
    Si une telle mésaventure était arrivée suite à l’ingestion de céréales génétiquement modifiées, nul doute que les figures de proue de l’écologisme et de l’altermondialisme seraient montées au créneau pour dénoncer les « inévitables dérives » d’une agriculture « entièrement tournée vers le profit » et qui « prend le consommateur en otage ». À la place, il règne un silence gêné.

    Eliminer tout risque ? Impossible !
    Un silence bien compréhensible. Car ceux qui se taisent aujourd’hui étaient hier les chantres du « principe de précaution ». Principe au nom duquel, ils prétendaient justifier un moratoire sur l’utilisation des OGM. Ce moratoire n’aurait pu être levé qu’à condition que les producteurs de ces plantes d’un nouveau genre soient parvenus à démontrer la totale innocuité de leurs inventions. Un défi impossible à relever.
    Aujourd’hui, les dangers supposés mais jamais démontrés des OGM pour la santé s’effacent devant les 39 morts, bien réels, causés par l’agriculture bio. Le milieu chaud et humide dans lequel germent les graines de soja, de luzerne ou de blé, est particulièrement propice à la croissance des bactéries. L’accident allemand est la preuve qu’un peu de bon sens et de bactéricides s’imposent.
    Faut-il pour autant rendre aux porte-étendards de l’agriculture bio la monnaie de leur pièce et en appeler à l’instauration d’un moratoire sur l’agriculture bio? Ce serait absurde et dangereux.

    Décider, c’est prendre des risques
    Ces morts, si tristes soient-elles, nous rappellent un grand principe qui gouverne l’action humaine. Une vérité que le principe de précaution tente de masquer : l’activité productrice, comme la vie, est le résultat d’un ensemble de décisions. Or, chaque décision implique une prise de risque : utiliser ou non un fongicide sur les cultures de céréales, par exemple. En clair : en agriculture bio comme ailleurs, le risque zéro n’existe pas. L’agriculture bio comporte des risques, nombreux et bien documentés. Personne ne tente cependant de la faire interdire, et c’est tant mieux.
    Le consommateur fait lui-même son choix. D’un côté, les consommateurs peuvent s’organiser en associations pour tester la qualité des produits qu’ils achètent et faire connaître les résultats de ces tests. De l’autre, les producteurs innovent afin d’améliorer les caractéristiques de leurs produits pour répondre aux demandes des consommateurs. Après tout, n’est-ce pas la meilleure manière d’augmenter leurs ventes, et, partant, leurs profits ?
    Il est grand temps de jeter aux orties le principe de précaution et de revenir au principe de réalité. Tout choix comporte un risque, et s’il est logique de vouloir réduire au maximum les risques, il est illusoire et dangereux de vouloir les supprimer. Illusoire, parce que le hasard ne se contrôle pas. Dangereux, parce que cela crée un faux sentiment de sécurité. La vraie solution est de faire confiance au libre choix du consommateur.

    Signaler un abus

  • d.vande2
    27 juin 201119:11

    Allez, les banques se mettent d'accord>
    Auj. à 19:09
    elles n'ont d'autre choix...

    Rebond fort à espérer sur les bancaires donc... suite à plan d'austérité accepté en Grèce et accord Banques/Gouvernements...

    Mais attention, le résultat final sera de toute manière un défaut...

    Les mesures prises sont des mesures de restructuration contrairement à ce q'on veut nous faire croire...

    Reporter 50% des bons arrivant à échéance sur des bons à 30 ans, C'EST DE LA RESTRUCTURATION !

    Les agences de notation vont pas apprécier....

    Sarko peut faire son petit théoricien, il n'y changera RIEN !

    Rebond des 10 à 15% des bancaires possible dans les prochains jours mais attention, au final, ce sera recapitaliser, pertes exceptionnelles etc etc...

    La FALLITE de la Grèce est inéluctable, ne l'oubliez pas !

    Signaler un abus

  • d.vande2
    28 juin 201113:50

    Parce que l'Europe ici n'est>

    pas foireuse... suffit de voir les émeutes qui s'y passent ou qui vont s'y passer... après printemps arabe, automne européen ?

    Ha mais oui, c'est parce qu'il n'y a pas assez d'Europe... heu... une Europe Oligarchique adepte de Gouvernance Mondiale avec un Sarko et une Serpillière à la tête, je n'en veux pas hein !!

    Lire

    ceci>>>

    http://blog.turgot.org/index.php?post/Benard-oligarchies

    et surtout, la fin de cette

    vidéo>>>

    http://www.dailymotion.com/video/xcclqg_salin-pour-eviter -l es-crises_news

    et cette

    vidéo>>>>

    http://www.dailymotion.com/video/xcskth_pascal-salin- l- etat-et-la-crise_news


    et en suite à l'article d'Abadie>>>

    http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=9979

    Mais aussi dans cet article gauch.iste mais


    bon...>>

    http://www.alterinfo.net/Souverainete-monetaire-ou-dictatu re -b ancaire_a60075.html


    Très bon post d'Alcide en 7/.. le commentaire 8/ pas mal non plus.....


    Etienne Chouard, dans videos sur Daily explique bien aussi le principe....





    Alors, entre nous, l'excuse de l'Europe ou de "plus d'Europe" pour éviter les conflits , c'est FAUX !

    Ce "plus d'Europe", on n'en veux pas , surtout pas !

    Mais une Europe Libérale avec une imm.igration libre, une abolition de l'Etat-Providence, une fct publique restreinte mais efficace, une imposition faible, un retour de l'Etat à ces fct Régaliennes de base, y compris création monétaire, mais comme Chouard la décrit, abolition de la BCE, OUI !

    Une Europe qui rend à l'individu ses droits élémentaires que sont Responsabilité, Propriété et Liberté, OUI !

    Pas l'Europe de cette technocratie, pas cette Europe de cette Oligarchie, pas cette Europe adepte de politique monétariste Keynésienne !!!

    Signaler un abus

  • d.vande2
    28 juin 201122:12

    C'est vrai, les routes sont criblées

    de trou.... c'est infernal...

    Mais dis moi, tu en sais des choses toi sur mon petit pays...

    Toi qui habite en Creuse, si loin, la région où un jeune violeur de 4 petits garçons âgés de 7 à 10 ans se suicide après sa condamnation....

    Voici l'article

    >>>

    http://www.lepopulaire.fr/editions_locales/creuse/le_jeune_ped op hile_s_est_suicide_dans_sa_cellule@CARGNjFdJSsNFRIH.html

    Signaler un abus

  • d.vande2
    07 juillet 201120:51

    Comment peut-on jouer comme cela avec
    Auj. à 20:40
    l'argent des contribuables !?

    Preuve que la BCE n'est pas impartiale .. elle ne tient pas compte de l'avais d'une agence de notation... preuve qu'elle est pieds et poings liés aux politiques... c'est Merkel et Sarko qui dictent la position à adopter par la BCE...

    Continue à ignorer la réalité Jean-Claude... tu vas nous mettre sur la paille car l'argent que tu prêtes à des banques insolvables est garanti par des "Junkbonds" ... de toute façon, nous y sommes sur la paille....

    Quelle Honte.....

    La BCE inflige un camouflet à Moody's en soutenant les banques portugaises :

    La banque centrale européenne a infligé jeudi un camouflet à l'agence de notation Moody's en décidant de continuer à accepter des titres de dette portugaise dans ses échanges avec les banques du pays.
    Par cette décision qui revient de facto à ignorer la mise en garde de Moody's sur la solvabilité du Portugal, la BCE a apporté "une réponse immédiate" à l'agence, a fait valoir son président Jean-Claude Trichet lors d'une conférence de presse à Francfort (ouest).
    La BCE a levé "jusqu'à nouvel ordre" toute condition relative à la notation de crédit pour les titres de dette portugais qu'elle accepte en contrepartie de prêts, dits "collatéraux", a dit son président.
    En clair, elle va ignorer la brutale baisse infligée par Moody's à la note de solvabilité du Portugal.
    Il a justifié cette décision par le fait que le Portugal a engagé des réformes, jugées "appropriées" par les gardiens de l'euro.
    Le fonctionnement du système européen prévoit que lorsqu'une banque emprunte de l'argent à la BCE, elle lui apporte des titres en garantie, généralement des titres de dettes émis par son pays.
    En temps normal, la BCE n'accepte ces titres que s'ils sont bien notés par les agences, afin de ne pas prendre de risques.
    L'institution a toutefois levé cette condition pour les banques irlandaises, grecques et portugaises, qui dépendent presque entièrement de la banque centrale pour fonctionner en raison de la réticence des banques d'autres pays à traiter avec elles.
    La décision de Moody's de ranger les obligations du Portugal dans la catégorie des obligations "pourries" (junk bonds) a provoqué un tollé en Europe, s'attirant notamment des critiques de Berlin, Paris et Bruxelles, et relançant le débat sur l'influence des agences de notation.

    Signaler un abus

  • d.vande2
    07 juillet 201120:51

    Pas une agence à la solde des US ça !?
    Auj. à

    18:51

    http://www.easybourse.com/bourse/international/article/16942/dagong-r at ing-degra de-les-grands-pays-industrialises.html

    Signaler un abus

  • d.vande2
    08 juillet 201116:50

    retour sur 50€ après RS par 100
    Auj. à 16:49
    bien entendu...

    Le film :

    Elle va sur 0.50 voir bcp plus bas....

    Ensuite, faillite du système... les raisons? La Grèce etc ...

    Mise en faillite organisée avec échanges de dette en capital .. les créancier en prennent donc plein la gu.eule... mais bon, tout le monde sait depuis 2007 qu'il ne faut plus détenir de bancaires.. je parle les bons père de famille car en effet, les spéculateurs, en 2010 y ont gagné des tunes...

    Echange dette contre capital donc avec un nb de titres qui explose... cette technique est bien expliquée par certains économistes.. méthode Dinkic notamment... ou explication V.Bénard...

    Et ensuite, reverse split.....

    Signaler un abus

  • d.vande2
    09 juillet 201118:09

    Jacobmore>>>
    Auj. à 18:07
    à ton post 43945>>>

    Mais sache que les photos sont les preuves que tout marche comme sur des roulettes à la mine avec un minerai encore plus cher à 171.50 par rapport à tes projections d'effondrement....

    Je ne nie pas que le minerai peut baisser, mais ta crédibilité sur tes projections de cours à 0.002 sont toujours plus faibles de jours en jours ....et même si elle retourne à 0.006, ou même à 0.0045, on sait où elle va à terme puisque les développements sont conséquents....

    Bob a eu besoin de 6 mois de travail pour exporter son premier navire... 4 mois pour le second....

    Tu es sans doute comme ceux qui depuis 3 ans au moins nous disent que le Gold va revenir à 500$ l'once ou peut-être es-tu le frère de de Callataÿ qui disait sur un plateau de télévision en novembre 2008, lorsque l'once était à 750$ après un pic à 1000$, de ne surtout pas en acheter car bcp trop spéculatif....

    Ha ha ha des grands analystes comme toi, on connait...

    CREDIBILITE NULLE !

    Voilà, comme je sais que tu lis ardemment notrte forum puisque tu en fais partie et que je n'écris pas sur IH car pas suffisamment bon en anglais que pour ne pas avoir besoin du traducteur automatique comme toi tu le fais, je préfère t'expliquer mon point de vue ici, sur Bourso, forum ouvert par moi-même voilà plus de 3 ans.... alors que toi, tu passais encore ton temps sur Dexia et fortis ... pour finalement investir en CWRN cette année à plus de 0.02$....

    Bien à toi..... Jacobmore alias...

    Signaler un abus

  • d.vande2
    10 juillet 201114:01

    ici>>
    Auj. à 14:00
    http://www.pensee-unique.fr/

    aller ds "chroniques" à gauche et lire les pages intitulées "pourquoi ça chauffe", "niveau des mers" et "refroidissement" ainsi que la rubrique "indicateurs" en priorité... mais tout le site est à lire bien entendu....

    Les rubriques "doutes" et "l'effet de serre démenti" sont aussi très intéressante....

    Bcp d'autres sites comme skyfall ainsi que de nombreuse vidéos comme celle-ci sur la formation des nuages sont aussi à voir

    !

    http://www.dailymotion.com/video/xcteyl_1-5-le-secret-des-nuages_news

    Un e expérience appelée CLOUD menée au CERN est en cours pour évaluer l'impact de l'entrée des particules cosmiques ds notre atmosphère sur la formation des nuages.... en effet, l'ennuagement est très déterminant dans l'évolution des températures terrestres.... voici une mise à jour sur le sujet>>>

    http://www.pensee-unique.fr/theses.html#cloud3

    Je ne peux que vous conseillez de lire le site en entier... cela prendra des semaines mais ensuite, votre objectivité sur le sujet apparaîtra car c'est très difficile pour tout un chacun de ne pas tomber dans la subjectivité continuelle de nos médias et politiques....

    Sachez que si cela vous intéresse, j'ai aussi une foule d'articles démontrant les implications qu'à le dogme climatique de nos réchauffistes carbocentristes sur les politiques menées ainsi que sur l'aspect socio-économique....

    Qui sait que chaque emploi vert crée détruit 2 à 4 emplois conventionnel ?

    Il existe des études, et nombreuses, qui le démontre...

    Signaler un abus

  • d.vande2
    10 juillet 201118:59

    L'atmosphère est une chambre de Wilson
    Auj. à 18:08
    de grande taille.

    La chambre de Wilson, bien connue en physique des particules est une belle illustration de la formation des nuages par les rayons cosmiques.
    La chambre de Wilson contient du gaz saturé de vapeur d’eau (produit par détente).
    Les rayons ionisants qui la traversent, produisent des chapelets de gouttes d’eau sur la trajectoire des particules.
    Trajectoires qui deviennent visibles.
    Ce qui explique très bien la formation des nuages (micro-gouttes d’eau) par les rayons cosmiques ionisant

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 juillet 201101:28

    En effet, il y aura un accord
    Auj. à 01:28
    avec certitude !

    Heu... rien n'est "avec certitude"... car attention, ne sous-estimer pas la branche Tea Party, à ne pas confondre avec Conservateur ou Républicain ou extrême-droite, ... non... le Tea Party, c'est du Libertarianisme PUR.... et les pro-Ron Paul n'en n'ont RIEN à fout.re d'un accord qui ne va pas dans le sens de LEURS convictions...

    Leurs convictions, c'est quoi ? C'est "l'impôt, c'est du vol" cad que les concessions sur l'imposition des riches ou de n'importe qui, c'est NIET et autre conviction, REDUIRE l'Etat à ses fct Régalienne uniquement... ça veut dire protéger la sécurité des gens, la Propriété des gens, la Liberté des gens... POINT-BARRE !

    Alors attention, ne sous-estimez pas la branche Tea Party du Parti Républicain.....

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 juillet 201111:47

    Feraient bien d'aller vendre
    Auj. à 11:46
    des carottes au marché....

    N'osent pas dire 1€ va....

    Degroof, c'est où travaille le De Callataÿ ça !?

    Ce gars avait dit sur un plateau de télé en novembre 2008 de ne surtout pas acheter d'Or car trop volatil ... il était à 750$ et avait été, ok, qques mois avant à 1000$/Once... il est à 1543.53 actuellement avec un lingot record battu today en € !!

    Alors quid ? Quelle crédibilité ces gaillards-la !?

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 juillet 201113:50

    Aux Banco-Politico-Septiques >>
    Auj. à 13:49
    Nous pouvons être fiers d'avoir prévenu les gens qui hésitaient à acheter ou non des Dexia de les en décourager et donc, de leur éviter de fortes pertes...

    Attention, je n'ai pas dis qu'un rebond ne pouvait pas avoir lieu mais à terme, je le répète, 50€ après reverse split....

    Rebond sur annonces rassurantes des politiciens... mais vous savez maintenant la confiance, la crédibilité que l'on peut accorder à leurs déclarations...

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 juillet 201117:41

    Le Libéralisme est un fameux bouc-émissaire... c'est triste de lire que le Libéralisme est responsable de la Crise... c'est justement l'inverse.. le vrai Libéralisme prône l'abolition des institutions FED et BC et la fin des politiques monétaires... je vous qu'Alcide est un grand connaisseur... ces références à l'Argent -Dette de Paul Grignon est dit long....

    Le Libéralisme est LA Solution pour s'en sortir.. c'est l'excès de réglementation chaque fois mise en oeuvre après une Crise qui entraîne l'absence de régulation et donc, entraîne une nouvelle crise...

    Biblio :


    http://www.objectifliberte.fr/2010/05/regulation-finan ciere-et-role-etat-regalien.html

    http://blog.turgot.org/ind 203;ex.php?post%2FDrieu-Foreclosure-Gate

    http://blog.turgot.org/in dex.php?post%2FInterview-Benard

    http://archives.contrep oints.org/Capitalisme-financier-contre.html

    http://minu it-1.blogspot.com/2011/06/livre-divina-insidia-le-piege-di vin-de.html

    http://www.dailymotion.com/video/xck13c_cha rles-gave-euro-ligne-maginot-mem_news

    Pour savoir ce qu'est vraiment le Libéralisme, commencer par
    ceci>>

    http://www.quebecoislibre.org/04/040615-13.htm

    Voi ci encore un bel exemple de l'interventionnisme étatique qui recrée de nouvelles conditions afin d'avoir une nouvelle crise
    catastrophique......

    http://www.bilan.ch/lapart%C3%A9/wall-street- c%E2%80%99est-de-nouveau-las-vegas

    Les vidéos suivantes sont aussi très utiles pour ouvrir les yeux des gauch.istes prenant le Libéralisme comme responsable de tous nos maux... le Vrai Libéralisme que ne connaissent pas nos hommes politiques est LA Philosophie, et la seule, a respecter les droits élémentaires de l'individu... Responsabilité, Liberté et Propriété...

    Les grands banquiers JPM, Rothshild etc qui ont créés la FED n'ont RIEN de Libéral.. ce sont des individus qui ont entraîné la soumissions des Peuples à l'Oligarchisme que le Vrai Libéral dénonce
    !!

    http://blog.turgot.org/index.php?post%2FBenard-oliga rchies

    Voici pour les vidéos... bon amusement... et merci de m'avoir lu.....

    Je note aussi ce blog TRES
    intéressant>>>

    http://lafaillitedeletat.com/author/failli tedeletat/

    http://www.dailymotion.com/video/xcskth_pascal-salin&am p;#8203;-l-etat-et-la-crise_news

    http://www.dailymotion.com/video/ xfttuq_salin-politique-monetaire_news

    http://www.dailymotion.com&a mp;#8203;/video/xcclqg_salin-pour-eviter-les-crises_news

    Et pour conclure, la plus belle et courte en plus !
    LOL

    http://www.dailymotion.com/video/xdap59_pourquoi-il-​ ;n-y-a-pas-de-liberal-en_news

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 juillet 201119:33

    Posté par r.espic · boursomarquer · ignorer
    L'Italie: Gros Probleme
    26/06/2011 à 21:50
    L'acuité de la crise de la dette grecque ne saurait occulter que l'inquiétude monte autour de l'Italie. En témoignent les poussées de stress des marchés financiers le 24 juin, avec la mise sous surveillance négative des banques italiennes par l'agence de notation Moody's. L'Italie est-elle un risque plus grand que la Grèce ? Emeric Challier, responsable de la gestion Global Macro d'AFIM OFP, l'un des rares à annoncer fin 2010 la résurgence de la crise, et dont le fonds AFIM OFP Euro Sovereign se classe premier de sa catégorie sur 3 mois et un an, nous livre son analyse du risque italien.

    Sur les marchés financiers, la volatilité fut encore extrêmement vive lors de la séance du vendredi 24 juin. Au centre de l'attention : l'Italie. A la bourse de Milan, les titres des principales banques italiennes telles qu'Unicredit ou Intesa Sanpaolo ont plongé avant d'être brièvement suspendus de cotation. La veille, Moody's avait annoncé songer à une possible dégradation de 16 établissements bancaires transalpins. Si la crise grecque fait toujours la une, le feu couve de l'autre côté des Alpes. Un feu sur lequel Jose-Manuel Gonzalez-Paramo, membre du directoire de la BCE, a jeté de l'huile en avouant que la crise de la dette de la zone euro était loin d'être terminée.
    Emeric Challier, Responsable de la gestion Global Macro d'AFIM OFP, l'un des rares à mettre en garde ces derniers mois contre le risque italien, nous semblait dans ces conditions un interlocuteur privilégié. Il l'est d'autant plus que son analyse de la crise et la stratégie qu'il en infère permettent à son fonds AFIM OFP Euro Sovereign d'afficher la meilleure performance de sa catégorie sur 3 mois et un an.


    Sicavonline : Emeric Challier, vous étiez l'un de ceux qui considéraient l'Italie comme un vrai maillon faible en Europe. Les marchés semblent de plus en plus adhérer à votre point de vue. Moody's a annoncé le 16 juin envisager la possible dégradation de la note de la dette italienne, actuellement à Aa2, puis, le 23 juin, l'agence de notation a indiqué songer à un abaissement de la note de 16 banques italiennes qu'elle a placées sous surveillance négative. En quoi la situation de l'Italie est-elle particulièrement préoccupante ?
    En zone euro, seule l'Allemagne produit de bons chiffres macro-économiques. Dans le reste de l'Europe, les statistiques sont au mieux moyennes. En outre, le marché se focalise moins désormais sur les chiffres de croissance en eux-mêmes que sur la façon dont cette croissance est financée. En la circonstance, l'Italie apparaît comme un mauvais élève. Ses perspectives de croissance sont faibles : le consensus des économistes prévoit entre 0,8 % et 1 % de croissance italienne en 2011 ; pour notre part chez AFIM OFP, nous escomptons une hausse du PIB transalpin comprise entre 0 % et 0,5 %. Nous observons qu'il n'y a pas de création de crédit en Italie. Les ménages et les entreprises n'empruntent pas. La demande de crédit est inexistante, et il ne peut pas en aller autrement avec des enquêtes de confiance des ménages italiens aujourd'hui au plus bas et un taux de chômage au plus haut, aux alentours de 8,5 %, alors qu'il se situait plutôt entre 5,5 % et 6 % avant crise. De surcroît, l'Italie affiche un déficit budgétaire de 4 % et un ratio dette/PIB supérieur à 100 %.


    Mais en l'occurrence beaucoup soutiennent que cet impressionnant ratio dette/PIB ne constitue pas vraiment un problème car l'Italie n'est pas en déficit primaire (NDLR : le déficit primaire est le déficit budgétaire hors les intérêts et les remboursements de la dette).
    Oui, l'Italie n'est pas en déficit primaire. Le pays est même en très léger excédent. Mais on ne peut pas occulter que ses charges d'intérêt sont très élevées et que sa sensibilité aux taux d'intérêt est considérable. Si l'Italie ne fait aucun effort pour améliorer ses budgets, la remontée des taux d'intérêt accroîtra encore son déficit budgétaire. Or la tendance est là. Ce vendredi le spread, autrement dit l'écart de taux entre la dette italienne et la dette allemande (la dette de référence), est revenue à son plus haut niveau depuis 1997. Les taux d'intérêt de la dette italienne se retrouvent donc à des niveaux supérieurs à ce qu'ils étaient lors de la crise de 2008 ou durant la crise grecque de mai 2010 ! Pour un pays avec une dette aussi importante que l'Italie, cette situation devient très dangereuse.


    Est-ce que les annonces de l'agence de notation Moody's ne risquent pas d'avoir un effet auto-réalisateur et de précipiter l'Italie dans la crise ?
    Effectivement, elles vont sans doute inciter davantage, les gérants de portefeuille à se débarrasser des titres obligataires italiens. D'autant que Moody's a fait part de ses intentions, juste avant la clôture des comptes de fin de semestre, un moment particulièrement délicat pour l'industrie financière et les investisseurs que nous sommes. Une présence trop importante de dettes d'Etats en voie de dégradation de leurs notations dans les portefeuilles n'est pas souhaitable, et peut accélérer un processus de vente sur le marché en cette période si sensible de fin de trimestre, de publication des bilans. En effet, aucune institution financière ou fonds d'investissement ne prendra le risque d'une surexposition italienne en période de stress test, ou d'analyse de la qualité de son bilan. Enfin, dernier élément important, une dégradation de la notation italienne ferait passer la notation moyenne à simple A, et sortirait l'Italie des indices obligataires internationaux et Euro AAA-AA, qui est l'indice de référence de nombreux investisseurs dont le fonds AFIM-OFP Euro Sovereign, et nous forcera à vendre car nous ne serons plus autorisés à en détenir. La vente de titres de dette italienne dans les prochains jours pourrait donc s'accélérer et dans le même temps accroître la remontée des taux d'intérêt sur la dette italienne, donc rendre plus lourdes les charges d'intérêt pour l'Italie et sans doute justifier encore plus rapidement sa dégradation.


    Certains avancent que la résolution de la crise grecque permettrait d'éviter sa propagation aux autres membres de la zone euro, dont l'Italie. Cette idée ne vous parait donc pas fondée en l'état actuel des choses ?
    L'ancien gouverneur de la banque centrale argentine a récemment déclaré que la crise que vit en ce moment l'Europe lui rappelait celle traversée par les pays d'Amérique Latine dans les années 1990. Dans un premier temps, ces derniers n'ont cherché qu'à gagner du temps, sans régler les problèmes. Rééchelonner la dette grecque de 3 ou 5 ans permettra de gagner 6 à 12 mois vis-à-vis des marchés, mais cela n'améliorera pas la croissance grecque, cela ne réduira pas le déficit budgétaire grec, et en aucun cas, cela ne fera disparaître la dette grecque.
    Apporter un répit de 6 à 12 mois à la Grèce ne constitue donc pas une solution globale aux grands problèmes d'aujourd'hui que sont les déficits portugais, espagnol ou italien. La crise grecque ne peut servir de paravent au reste.


    Quelles seraient les conséquences pour l'ensemble du système bancaire d'une dégradation effective de l'Italie ?
    L'Italie présente un risque systémique. Sa dégradation signifierait une très forte détérioration du bilan des banques et l'on pourrait assister de nouveau à ce que l'on appelle un événement de crédit, c'est-à-dire à une crise de liquidité comme on en a vécu en 2008 après la faillite de Lehman Brothers.


    La zone euro peut-elle réellement sortir du cul-de-sac dans lequel elle se trouve aujourd'hui?
    Elle le peut si prévaut une véritable solidarité entre Etats et que l'on émet des Euro bonds, des obligations émises part la zone euro dans son ensemble, pour permettre aux pays les plus faibles de se refinancer sur les marchés sous l'égide de la zone euro. Mais cette solidarité ne semble pas s'exercer naturellement. Nous risquons d'en passer par des situations extrêmes, et in fine, la BCE devra sans doute intervenir comme la FED l'a fait, en procédant à une injection massive de liquidités.


    Il faut donc se préparer à l'inflation ?
    Oui, sans doute le faudra-t-il à partir de 2012.

    Signaler un abus

  • d.vande2
    12 juillet 201116:46

    et qu'on ne vienne pas me dire qu'on
    Auj. à 16:43
    va sauver ses pays en leur imposant des mesures d'austérités importantes et en leur prêtant à du 5% des Euro-Bonds (titrisation de dette pourrie) vendu à du 3% hein!?

    Lorsque vos acheteurs d'Euro-Bonds auront compris que le système s'éffondre car pays défaillants qui ne rembourseront pas l'Europe, les investisseurs craindront sur les capacités de l'Europe à les rembourser (Europe future Grèce?) et c'est tout le système qui collapsera !

    Soyez LUCIDE SVP !!

    Signaler un abus

  • d.vande2
    13 juillet 201101:21

    La BCE est elle insolvable ?
    Par James Turk. - Goldmoney
    Publié le 12 juillet 2011





    La solvabilité de la Banque Centrale Européenne s’est vue remise en question par une brillante étude effectuée par OpenEurope.org.uk. Cette association de penseurs indépendants voudrait que ‘l’Union Européenne embrasse une réforme radicale basée à la fois sur la libéralisation économique, une structure financière plus flexible et une comptabilité plus transparente’. Cela permettrait aux ‘institutions Européennes dénigrées par les citoyens de l’Union’ de faire face ‘au déclin de la croissance économique ainsi qu’à la compétition et l’insécurité grandissantes et à la crise démographique’.

    L’annonce de la publication de ce dossier intitulé ‘A HOUSE BUILT ON SAND? - The ECB and the hidden cost of saving the euro’, présente un sommaire succinct des points clés développés ci-dessous. Mes commentaires y sont présentés en italique.

    -En parallèle aux milliards d’Euros que représentent les diverses interventions de l’UE et du FMI, la BCE s’est engagée dans son propre plan de sauvetage, fournissant aux banques insolvables des crédits à taux très faibles et venant en aide aux pays de l’Euro les plus faibles en matière économique, bien que ce ne soit pas son rôle premier. La BCE est soutenue par les contribuables, ce qui signifie qu’il existe un coût de la crise plus ou moins caché dans les registres de la BCE.

    -Il en ressort donc que les bilans de la BCE sont extrêmement vulnérables. Nous estimons que la BCE est exposée à la crise européenne à hauteur de 444 milliards d’euros – ce qui représente l’équivalent des PIB combinés de la Finlande et de l’Autriche. Bien que tous les prêts accordés par la BCE ne soient pas ‘mauvais’, il n’en demeure pas moins que la plupart d’entre eux puissent entraîner des pertes importantes pour la BCE si la situation en zone Euro continuait à se détériorer. Les banques des pays insolvables se sont vues autorisées le transfert de leurs biens à risque vers la BCE en échange de prêts. Ces biens à risques sont très difficile à évaluer. (Bien qu’ils aient toutefois une valeur inférieure à ce qu’il en est dit dans les bilans de la BCE).

    -En moyenne, la BCE prête entre 23 et 24 fois son capital, qui s’élève à 82 milliards d’euros. Cela signifie que si la BCE voyait ses biens perdre 4,25% de leur valeur, ce qui pourrait se produire à la suite du rachat de la dette d’un pays par exemple, son capital se verrait anéanti. La BCE se trouve donc au même niveau que toutes les autres institutions auxquelles elle rend service en leur proposant des plans de sauvetage.

    -Les pertes de la BCE sont désormais plus une réalité qu’un risque, avec la Grèce qui semble sur le point de faire défaut ces quelques prochaines années [OpenEurope est ici très optimiste, dans la mesure où un défaut semble également très probable lors de ces quelques prochaines ‘semaines’ ou prochains ‘mois’. La Grèce a effectivement déjà commencé à faire défaut de sa dette dans la mesure où elle n’a aucunement la capacité de rembourser ses dettes]. Nous estimons que la BCE détient environs l’équivalent de 190 milliards d’euros de biens issus de la Grèce [soit plus du double de son capital de base], originaires du gouvernement Grec comme de ses banques. Si la Grèce parvenait à rembourser la moitié de sa dette – ce qui est nécessaire à un retour de la dette Grecque à des niveaux ‘surmontables’ -, la BCE perdrait entre 44,5 et 65,8 milliards d’euros. Cela représenterait entre 2,35 et 3,47% de ses biens. Nous nous approchons là dangereusement des 4,25% nécessaires à l’anéantissement du capital de la BCE. [Encore une fois, OpenEurope reste généreux en déclarant la Grèce comme pouvant rembourser la moitié de sa dette].

    -Une perte d’une telle ampleur rendrait la BCE insolvable et nécessitant une création nouvelle de capital, ce qui signifie qu’elle devrait soit imprimer de la monnaie [La BCE n’est rien si ce n’est une institution imprimant de la monnaie, elle aurait donc à imprimer plus de monnaie que ce qu’elle ne fait en temps normal] afin de couvrir ses pertes, ou bien qu’elle devrait demander des prêts aux gouvernements (grâce par exemple à un appel aux banques centrales nationales). [Cet appel pourrait se faire en termes d’euros, que la BCE devrait emprunter ou imprimer, mais également en termes d’or, qui représente son capital réel. Que les banques centrales nationales lui transfèrent ou non leurs réserves d’or reste encore à voir]. La première option déboucherait sans conteste sur une inflation, ce qui est inacceptable particulièrement en Allemagne [et bien sûr aux yeux de l’ensemble des citoyens de l’Union], alors que la seconde option déboucherait sur un nouveau plan de sauvetage dont les contribuables seraient les premières victimes.

    -Les actions de la BCE tout au long de la crise financière n’ont pas uniquement pesé lourdement sur ses propres bilans, mais aussi sur sa crédibilité. Crédibilité qui avait déjà était largement bafouée en mai dernier, alors que les gouvernements étant venus en aide à la Grèce avaient fait pression sur la BCE pour qu’elle outrepasse ses propres lois et rachète la dette souveraine de la Grèce. La BCE n’a depuis pas quitté cette route vers la ruine, rachetant la dette d’autres pays en crise.

    Pour toutes ces raisons, la BCE est insolvable. Ses portes demeurent ouvertes pour la seule et bonne raison qu’elle joue le rôle de comptable pour toutes les banques insolvables de par l’Europe. Nombreux sont ceux qui ne peuvent déterminer lorsqu’une banque se trouve en état d’insolvabilité si cette dernière ne mentionne pas la valeur réelle de ses biens dans ses comptes financiers. L’insolvabilité d’une banque éclate au grand jour lorsque cette dernière ferme ses portes, ce qui a été prouvé par le cas de la Lehman Brothers. En d’autres termes, début 2008, alors que quelques personnes retiraient leurs réserves monétaires des coffres de la Lehman Brothers, le marché s’est rendu compte que la banque était insolvable même si ses bilans n’en faisaient pas fi, entraînant le prix des parts de la banque dans une spirale infernale. Le rapport publié par OpenEurope pousse de plus en plus de personnes à se pencher sur le cas de la BCE, les forçant ainsi à tirer des conclusions quant à sa solvabilité. Toute personne détenant encore des euros à ce jour se trouve dans la même situation que celle ayant détenu des parts de la Lehman Brothers.

    Si vous êtes de ceux qui pensent que ce problème n’est qu’un problème européen, veuillez considérer ceci :

    Dans un article concernant le rapport publié par OpenEurope, paru cette semaine dans le journal Barron’s, indique : ‘La Réserve Fédérale possède un effet de levier plus important que celui de la BCE, à hauteur de 50%, mais ses possessions en bons du Trésor sont de biens meilleure qualité que les dettes du Portugal, de l’Italie, de l’Irlande, de la Grèce ou de l’Espagne’. Ce commentaire passe outre le fait que seuls 55% des biens détenus par la Fed proviennent de la Trésorerie, et que la plupart de ces biens ne sont pas des biens liquides. De plus, la dette de la Trésorerie a autant de chances de se voir un jour remboursée que celle de tout autre pays surendetté.

    Il existe donc une seule conclusion logique : Etant donné que le remboursement semble au-delà des capacités des pays surendettés, la part la plus importante de la dette mondiale ne se verra jamais repayée. Puisque qu’une part importante de la dette n’est autre que le bien qui soutient aujourd’hui les devises du monde, ces devises continueront de se voir dévaluées. Ces histoires nous sont familières, puisque ce sont celles que nous pouvons lire dans nos livres d’histoire monétaire, faisant état de rois ayant trompé leurs citoyens par la création d’une monnaie sans valeur afin de protéger leurs possessions en métaux précieux. Aujourd’hui, la dévaluation d’une monnaie fiduciaire naît d’une masse de dettes colossale, de bureaucrates et de politiciens autocratiques, et bien sûr de leurs banquiers centraux. Cette observation met succinctement l’accent sur un thème redondant : Les banques centrales sont une relique barbare.




    James Turk

    Signaler un abus

  • d.vande2
    13 juillet 201112:28


    http://www.objectifliberte.fr/2010/05/regulation-financiere-et-role-etat-regalie n.html

    http://blog.turgot.org/index.php?post%2FDrieu-Foreclosure-Gate

    http ://blog.turgot.org/index.php?post%2FInterview-Benard

    http://www.abcbourse.com /analyses/chronique-dettes_souveraines_vers_lheure_de_verite_quelles_solutions_- 719.aspx

    http://www.bilan.ch/lapart%C3%A9/wall-street-c%E2%80%99est-de-nouvea u-las-vegas

    http://blog.turgot.org/index.php?post%2FBenard-Faillites


    ?"Sommes-nous en présence d’un schéma de Ponzi? D’une certaine façon, oui. Un gérant de hedge fund chevronné nous a confié en privé que la hausse de la bourse américaine devait quasiment tout à la création de papier par la Fed, c’est-à-dire à l’inflation monétaire qui gonfle la bourse plutôt qu’à des gains liés à l’activité économique réelle. Et que pour sa part, il comptait bien en profiter, le tout étant de sortir à temps avant que le crash inévitable ne s’abatte sur la foule des
    nigauds."


    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/artic le/vincent-benard-dettes-souveraines-vers-l-heure-de-verite-quelles-solutions

    Signaler un abus

  • d.vande2
    13 juillet 201113:34

    Cher Monsieur, Chère Madame,

    A de nombreuses reprises mais par une autre adresse mail, je vous ai fait part des très désagréables inspirations de Mr De Maegd lorsqu'il présente le journal télévisé...

    Serait-il possible qu'il se corrige ?

    Et ne me dite pas d'écouter le JT de La Une car je l'enregistre et regarde celui d'RTL en direct...

    Merci à vous,

    Signaler un abus

  • d.vande2
    14 juillet 201117:59

    Le Libéralisme est un fameux bouc-émissaire... c'est triste de lire que le Libéralisme est responsable de la Crise... c'est justement l'inverse.. le vrai Libéralisme prône l'abolition des institutions FED et BC et la fin des politiques monétaires... je vous qu'Alcide est un grand connaisseur... ces références à l'Argent -Dette de Paul Grignon est dit long....

    Le Libéralisme est LA Solution pour s'en sortir.. c'est l'excès de réglementation chaque fois mise en oeuvre après une Crise qui entraîne l'absence de régulation et donc, entraîne une nouvelle crise...

    Biblio :


    http://www.objectifliberte.fr/2010/05/regulation-finan ciere-et-role-etat-regalien.html

    http://blog.turgot.org/ind 203;ex.php?post%2FDrieu-Foreclosure-Gate

    http://blog.turgot.org/in dex.php?post%2FInterview-Benard

    http://archives.contrep oints.org/Capitalisme-financier-contre.html

    http://minu it-1.blogspot.com/2011/06/livre-divina-insidia-le-piege-di vin-de.html

    http://www.dailymotion.com/video/xck13c_cha rles-gave-euro-ligne-maginot-mem_news

    Pour savoir ce qu'est vraiment le Libéralisme, commencer par
    ceci>>

    http://www.quebecoislibre.org/04/040615-13.htm

    Voi ci encore un bel exemple de l'interventionnisme étatique qui recrée de nouvelles conditions afin d'avoir une nouvelle crise
    catastrophique......

    http://www.bilan.ch/lapart%C3%A9/wall-street- c%E2%80%99est-de-nouveau-las-vegas

    Les vidéos suivantes sont aussi très utiles pour ouvrir les yeux des gau.chistes prenant le Libéralisme comme responsable de tous nos maux... le Vrai Libéralisme que ne connaissent pas nos hommes politiques est LA Philosophie, et la seule, a respecter les droits élémentaires de l'individu... Responsabilité, Liberté et Propriété...

    Les grands banquiers JPM, Rothshild etc qui ont créés la FED n'ont RIEN de Libéral.. ce sont des individus qui ont entraîné la soumissions des Peuples à l'Oligarchisme que le Vrai Libéral dénonce
    !!

    http://blog.turgot.org/index.php?post%2FBenard-oliga rchies

    Voici pour les vidéos... bon amusement... et merci de m'avoir lu.....

    Je note aussi ce blog TRES
    intéressant>>>

    http://lafaillitedeletat.com/author/failli tedeletat/

    http://www.dailymotion.com/video/xcskth_pascal-salin&am p;#8203;-l-etat-et-la-crise_news

    http://www.dailymotion.com/video/ xfttuq_salin-politique-monetaire_news

    http://www.dailymotion.com&a mp;#8203;/video/xcclqg_salin-pour-eviter-les-crises_news

    Et pour conclure, la plus belle et courte en plus !
    LOL

    http://www.dailymotion.com/video/xdap59_pourquoi-il-​ ;n-y-a-pas-de-liberal-en_news

    Signaler un abus

  • d.vande2
    26 juillet 201120:44

    oui mais attendez>>>
    Auj. à 20:42
    une banque, c'est une entreprise privée ... enfin... renflouée par de l'argent public mais entreprise privée quand même.. et donc, licencie si c'est nécessaire...

    Ce n'est pas aux banquiers qu'il faut vous en prendre mais aux politiciens ! Ces derniers n'avaient pas à utiliser de l'argent public pour les renflouer !

    Il fallait mettre le système en faillite organisée avec le principe d'échange dette contre capital... pas plus compliqué que ça...

    La banque X doit 1 milliard à Y... et bin , elle donne un nombre d'action convenu entre X et Y à Y et X ne doit plus d'argent à Y...

    X éponge ces dettes, voit son cours plonger car dilution mais comme dans toute augmentation de capital, c'est comme ça que ça se passe !

    Vous n'avez jamais investi en biotech ou en minières juniors vous !?

    C'est l'actionnaire qui trinque point barre et non le contribuable !

    Encore une fois, ce sont les politiques responsables suite à leur abyssale incompétence...

    D'autant plus que les créanciers devenus actionnaires verront leurs intérêts et risque de faire prendre des décisions bonnes pour la rentabilité de l'entreprise car ils en sont devenus actionnaires et voudraient voir le prix de leurs actions remonter et donc, boite gérée comme toute boite privée !

    Maintenant, nous avons des Dehaene, politicien, à la tête de banque comme Dexia... un politicien , les politiciens prendront TJ de mauvaises décisions car, c'est bien connus, des politiciens ne savent pas gérer une entreprise ! l'Etat est le plus mauvais gestionnaire de tous les temps, vous en avez le plus bel exemple avec l'endettement et les politiques keynésiennes....

    Signaler un abus

  • d.vande2
    28 juillet 201101:15

    ACCORD US PLAFOND DETTE>>>
    Auj. à 01:13
    Premier sénario... un accord est trouvé TRES prochainement et BOUM, les marchés prennent 4% avec rebond d'au moins 10% sur Dexia.....

    Deuxième sénario... un accord est trouvé tardivement... lire les dernières actus bourso...la FED prépare plan de secours... voici extrait analystes>>>

    (CercleFinance.com) - Coup de tabac à Wall Street qui chute de plus de 2% alors que les investisseurs réalisent que le blocage des négociations sur la dette déboucheront au mieux sur de mauvais compromis qui ne règleront ni la question des déficits ni le plafond de la dette.


    Et donc, mauvais accord... demi-accord... rebond il y aura mais... de combien.... et à partir de combien ? 1.5 sur Dexia ou 1.30 ? Avec combien comme objectif ?


    Troisième sénario... le Tea Party est si fort qu'il n'y a pas d'accord... avec comme référence cet

    article>>>

    http://www.bloomberg.com/news/2011-07-22/default-now-or -s uffer-a-more-expensive-crisis-later-ron-paul.html


    Et alors, là, j'imagine les agences de notation qui dégradent la dette US.. cata totale.... mais là, on risque de connaître des trucs qu'on ne connaîtra qu'une seule fois ds notre vie... du genre baisse de 30% des marchés en 3 mois avec GOLD très largement au-delà des 2000$... avec un € à 1.60$ minimum.....


    Perso, j'opte pour le deuxième sénario... en sachant que vu les dernières stats économiques US et Européennes, la baisse des marchés va perdurer mais pente bcp plus lente avec des rebonds fréquents... genre baisse de 30% des marchés en 1 an....


    Bon, en résumé, on est ds la M.erde et il faut être TRES prudent !

    Bonne chance !

    Signaler un abus

  • d.vande2
    04 août 201123:11

    Vous brillez par votre incompétence
    Auj. à 23:11
    Messieurs !

    En espérant que des actionnaires vont vous attaquer en justice !!

    Vous ne faites que mauvaises décisions sur mauvaises décisions !

    Avez-vous bcp investis en Or depuis que vous êtes à la tête de Dexia ?

    Vos coffres devraient en être remplis !

    INCOMPETENTS !

    Au moins cet or garantirait vos prêts !

    Ca ce sont des réserves ! Vos obligs pourries ne sont que de la M.erde !!

    HONTE A VOUS !!!

    Signaler un abus

  • d.vande2
    09 août 201110:22

    A VOIR ABSOLUMENT!!!>>>>
    Auj. à 03:05
    Une certitude, le mvt baissier

    actuel est absolument passager, rien à voir avec ce qu'on a connu en 2008.... CA NE DURERA PAS...

    Ecoutez bien et vous comprendrez pq Dexia en est là....

    http://www.rtl.be/videos/video/349562.aspx?CategoryID=495

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 août 201120:32

    Je pense qu'un rebond se dessine
    Auj. à 20:31
    éphémère il sera.. le DOW rebondit sur 10600/10800 avant d'aller chercher les 10 000....là, le support est meilleur... mais ensuite, ce sera bcp bcp plus bas....

    Attention, les problèmes de dettes ne sont ABSOLUMENT pas réglés, il n'y a PAS de solution miracle... en 2008, les Etats ont sauvé les banques et les marchés ont repris confiance... ici, il n'y PERSONNE pour sauver les Etats.. hormis l'Austérité et l'austérité est synonyme de... baisse de l'économie... et donc, de récession... regardez les dernier chiffres de PIB US et encore les chiffres du déficit commercial d'aujourd'hui....

    Bonne chance et soyez réalistes !

    Signaler un abus

  • d.vande2
    11 août 201123:32

    tu as écouté la vidéo de Chouard>>
    Auj. à 23:32
    aurais-je enfin trouver un interlocuteur ouvert à mes propos ?

    Je ne dis pas 18%... LOL mais comme dit Chouard, un tout petit pourcentage....

    Si cela avait existé dès le départ et que ces banques centrales privées (FED par exemple) n'avaient jamais existé, la dette des Etats serait quasi nulle !

    Au niveau création monétaire, ce ne serait, normalement, pas pire que ce qu'on connait...

    Et comme il l'explique bien, la dette croit terriblement à cause du SERVICE DE LA DETTE cad des intérêts qu'on doit payer depuis si longtemps à ces voleurs !

    Je ne sais pas si tu connais mais cette création de la FED est bien expliquée dans ...

    L'argent-dette je pense de Paul

    Grignon>>

    http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-dette-de-pa ul -grignon-fr-in_news


    Mais aussi, ds le livre "Divinia Insidia" écrit par Pascal Roussel... ce livre, que je n'ai pas lu, est EXCELLENT, j'ai vu sa présentation par l'auteur en personne....



    Et finalement, quelles sont les fonctions régaliennes de l'Etat ?

    Protéger les gens, la sécurité intérieure, la sécurité des frontières, la Justice mais aussi, la création monétaire...

    Depuis que cette fonction a été attribuée aux banques privées, le Peuple est cuit....

    Cela est bien expliqué dans l'Argent-Dette de Paul Grignon avec les citations au début de la vidéo....

    "donnez-moi le pouvoir de créer la monnaie et détiendrai TOUS les pouvoirs" un truc du genre....

    Bonne lecture !

    Signaler un abus

  • d.vande2
    13 août 201119:21

    Ha apurée, une abomination
    Auj. à 19:19
    Gauch.iste keynésienne bureaucrate interventionniste expansionniste pro-Gouvernance Mondiale...

    UNE CATASTROPHE !

    Alors que ce CES politiques interventionnistes prônées par ce genre d'incompétents qui nous ont mis là où on est...

    J'ai des tonnes de vidéos et d'article tu sais bien de Pascal Salin , Charles Gave, Blog Tirgot etc etc qui l'explique bien...

    Vais pas reposter tout ça mais bon, lire ce genre d'article me rend fou !

    Critiquer le Libéralisme comme responsable de la Crise alors que c'est le Vrai Libéralisme qui nous en sortira et oublier que le responsable est le socialisme d'Etat-Providence avec combiné à cela un Libéralisme Financier, de lobbying, de bureaucratie et d'Oligarchie, c'est un peu facile

    !

    http://www.dailymotion.com/video/xcskth_pascal-salin-l-etat-et-la-crise_n ew
    s

    http://www.dailymotion.com/video/xcclqg_salin-pour-eviter-les-crises_news

    http://www.dailymotion.com/video/xfttuq_salin-politique-monetaire_news


    ma is

    surtout>>>

    http://www.dailymotion.com/video/xc0ct6_crise-intervent io nnisme-ou-capitali_news

    Signaler un abus

  • d.vande2
    20 août 201121:24

    Les 3 phases d'un marché haussier de

    l'or selon

    Sartoni>>

    http://www.objectifeco.com/bourse/matieres-premieres/articl e/leonard-sartoni-l-or-fiche-32-les-3-phases-d-un-marche-haussier-sur-l-or

    Ex tr ait>>

    La phase 3. La troisième phase se caractérise par l’arrivée du grand public et elle se termine généralement en engouement spéculatif populaire. Le grand public se décide toujours au dernier moment, lorsque le prix a affiché de grandes performances sur une longue durée. Un exemple typique est celui du petit épargnant qui décide d’investir dans les actions technologiques en 1999. C’est comme si le prix ne pouvait continuer que dans un seul sens : la hausse. Cette psychologie de l’investisseur provient de notre nature grégaire : nous ne sommes rassurés que lorsque tout le monde achète la même chose, que cette chose est recommandée partout et figure en première page des grands magazines. La phase 3 ne peut commencer que lorsque le public, dans le monde entier, commence à se passionner pour l’or. Chaque être humain possède un attrait irrésistible pour l’or quelque part en lui, car cela fait partie de notre inconscient collectif. Et il n’y a pas de plus grand engouement qu’une ruée vers l’or. Naturellement, la hausse finale quasi verticale ne peut pas durer très longtemps, tout au plus 1 an. Lorsque les raisons qui poussent le prix de l’or à la hausse deviendront connues et évidentes pour tous, le marché haussier sera arrivé en bout de course. Lorsque la bulle éclatera, l’or retrouvera son juste prix, sorte de point d’équilibre que nous tâcherons de déterminer dans le chapitre suivant.

    L’investissement dans les sociétés minières en phase 3. Toutes les actions du secteur vont monter en flèche durant cette phase, même les mauvaises. Les capitaux qui entreront en compétition pour prendre des positions dans un secteur aussi minuscule, ne pourront que produire de très fortes hausses de prix. Des millions d’amateurs qui sauront tout juste ce qu’est une société minière, voudront absolument détenir une part dans ces sociétés pleines de promesses. Lorsque tous les journaux parleront de l’or et des rendements extraordinaires que l’on peut réaliser avec une société minière, ce sera le bon moment pour vendre vos sociétés minières et pour adopter une stratégie plus défensive.

    Signaler un abus

  • d.vande2
    20 août 201123:51

    Posté par PHRV1 ( phv ) · boursomarquer · ignorer
    On en est TRÈS TRÈS loin !!
    Auj. à 23:46
    On est très loin d'un engouement du public pour l'Or.

    En effet, le marché de l'Or est en état de sous-capacité chronique depuis 10 ans aujourd'hui...
    (sans même l'incidence du "grand public" mentionné dans ce papier)

    S'il fallait que le grand public se mette effectiveemnt à acheter de l'Or sur le marché (je ne parle pas des Napos, qui n'influence en RIEN les prix de l'or sur les marchés, mais de lingots, ou mini lingots, lingotins, onces et autres, fabriqués à partir de l'Or produit par les mines, et/ou récupéré des vieux bijoux), les prix verraient une ascension tout simplement VERTICALE !

    En effet, sur les (presque) 7 milliards d'individus sur la terre, il y a environ 1 milliard de nantis,
    (Américains du Nord + Européems, + Japonais, etc)
    soit +/- 300 Millions de foyers capables d'acheter une Once d'Or.

    S'il fallait que la demande augmente (en 1 an...) de 300 Millions d'onces d'Or, oubliez l'Or à moins de 10.000 $ / Euros l'once :

    300 Millions d'onces, cela représente 9.300 tonnes (neuf mille trois cent), soit près de 4 (quatre) années de production mondiale...)

    Circulez, les "zanalystes" du dimanche qui ne savez as de quoi vous parlez, Bon Sang !!!

    Signaler un abus

  • d.vande2
    22 août 201113:13

    absolument.. et mon post te répondant
    Auj. à 13:13
    que la phase 3 n'avait pas encore commencé aussi...

    1/ un cycle de hausse de MP dure entre 14 et 20 ans... ce dernier a débuté en

    2001...

    http://www.mining.com/2011/08/21/iron-ore-price-rise-eclipses-gold- as -china-cons truction-continues-unabated/

    2/ le rapport DOW/GOLD est encore loin de tendre vers 2, objectif historique.

    3/ la phase 3 comme décrite par Sartoni ne s'est pas encore produite, notamment allusion à la hausse des minières.

    Signaler un abus

  • d.vande2
    22 août 201113:15

    et 4/>>>
    les facteurs responsables de la hausse des Précieux sont loin d'être terminés (politiques monétaires expansionnistes, keynésianisme et surendettement chronique)

    Signaler un abus

Retour au sujet PAYTON PLANAR MAGNETICS

39 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6029.72 -0.54%
1.08545 +0.07%
1.29 +84.55%
31.685 -2.99%
44.295 -1.02%

Les Risques en Bourse

Fermer