1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

OXURION
2.5800 EUR
+0.78% 

BE0003846632 OXUR

Euronext Bruxelles données temps différé
  • ouverture

    2.5600

  • clôture veille

    2.5600

  • + haut

    2.5800

  • + bas

    2.5600

  • volume

    37 286

  • valorisation

    99 MEUR

  • capital échangé

    0.10%

  • dernier échange

    11.12.19 / 14:42:17

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2.4550

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2.7050

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    30.11.-1

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet THROMBOGENICS (WI)

OXURION : 2019

MAYA2.0
27 déc. 201812:33

Oxurion: un succès clinique (au bas mot) en 2019





Rédaction Initié de la Bourse


20/12/18 à 15:58 - Mise à jour à 16:49

L'ancienne ThromboGenics va nous tenir en haleine, l'an prochain: de nombreux résultats seront dévoilés au second semestre. Une excellente nouvelle suffirait à réorienter le cours. Oxurion est la sixième de nos dix valeurs favorites pour l'année prochaine.
Oxurion est le nouveau nom de ThromboGenics. En 2013, l'entreprise louvaniste était la deuxième biotech belge après Tigenix à avoir mis sur le marché un médicament. Mais son échec avec le Jetrea en 2015 a incité l'entreprise à se concentrer sur le développement d'un nouveau pipeline: des molécules destinées au traitement de maladies oculaires liées au diabète. Durant les quatre études en cours, elle teste trois molécules dont le mécanisme d'action est différent et vise à obtenir, avec chacune d'elles, un médicament constituant une amélioration majeure et répondant à des besoins médicaux non encore satisfaits. Les résultats des premières phases de ces études seront dévoilés en 2019. De même que ceux de sa coentreprise avec l'Institut flamand de biotechnologie (VIB), Oncurious, dont elle détient 85% du capital: il s'agira, entre autres, des résultats intermédiaires de l'étude portant sur le TB-403.



La trésorerie d'Oxurion est à ce jour suffisamment abondante pour qu'elle puisse poursuivre le développement du pipeline jusqu'en 2022.
Quel bilan tirer de 2018?

En 2018, Oxurion a fait état de nombreuses avancées cliniques. Les phases I/IIa de l'étude portant sur le THR-317 ont livré de bons résultats; la molécule, qui agit sur le facteur de croissance placentaire (FCP), est destinée aux patients souffrant d'un oedème maculaire diabétique (OMD). Fin avril, l'étude de phase II associant son THR-317 et le Lucentis de Novartis, un médicament anti-FCP également, a commencé. Le deuxième candidat médicament d'Oxurion contre l'OMD est le THR-149, un inhibiteur de kallikréine plasmatique prometteur; depuis mai, il fait l'objet d'une étude portant sur l'évaluation du dosage (phase I). Autre molécule prometteuse, le THR-687, un inhibiteur d'intégrines, est testé depuis septembre (phase I: dosage) sur des patients présentant une rétinopathie diabétique, couplée ou non à un OMD.

Oxurion a précisé vouloir étudier en outre les maladies affectant l'arrière de l'oeil. Dans cette optique, un essai clinique de phase II a débuté en septembre: le THR-317 est administré à des patients souffrant d'une télangiectasie maculaire de type 1. De plus, en novembre, Oxurion a annoncé un partenariat avec le groupe australien Beta Therapeutics pour le traitement de la forme sèche de la dégénérescence maculaire liée à l'âge.
Qu'attendre de 2019?

Le deuxième semestre, et en particulier le quatrième trimestre, promet d'être passionnant, puisqu'en principe, les résultats des essais cliniques portant sur le THR-317, le THR-419 et le THR-687 seront dévoilés au cours de cette période. L'on espère également de bonnes nouvelles en provenance d'Oncurious. Les résultats des phasesI/IIa de l'étude portant sur le TB-403 seront communiqués au premier semestre déjà _ la molécule a été administrée à des enfants présentant un cancer du cerveau. Nous espérons en outre qu'une première preuve de concept soit livrée, parmi les cinq molécules de nouvelle génération à l'étude en vue de traiter les tumeurs.

Pourquoi l'action compte-t-elle parmi nos favorites pour 2019?

Après six très bons mois, le cours de l'action a cédé beaucoup de terrain, au deuxième semestre qui s'achève. La valeur de l'entreprise est ainsi revenue à 50-60 millions d'euros à peine, une situation qui n'est pas sans rappeler celle de la fin 2017. Parmi les nombreuses annonces attendues en 2019, il y aura bien - nous l'espérons - celle d'un succès clinique (au bas mot), auquel cas une hausse substantielle de la valeur boursière s'amorcerait pour sûr. Par ailleurs, la valeur d'Oncurious pourrait se révéler

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • michelp3
    07 janvier 201913:17

    merci pour info

    Signaler un abus

  • michelp3
    01 février 201910:29

    que penser de Kepler ???

    Signaler un abus

Retour au sujet THROMBOGENICS (WI)

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer