1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet INNOGENETICS

INNOGENETICS : Résultats Bombardier UP UP UP

Profil supprimé
04 juin 200815:35

resultat bombardier comme prévu up up 12:55 04/06/08
Pierre Beaudoin devient président et chef de la direction
- Revenus consolidés de 4,8 milliards $, en regard de 4 milliards $ l'exercice précédent
- BAIIA de 461 millions $, par rapport à 314 millions $ l'exercice précédent
- BAII de 321 millions $, en regard de 183 millions $ l'exercice précédent
- Bénéfice net de 226 millions $, ou 0,12 $ l'action, comparativement à 79 millions $, ou 0,04 $ l'action, l'exercice précédent
- Flux de trésorerie disponibles de 560 millions $, contre une utilisation de 154 millions $ l'exercice précédent
- Solide situation de trésorerie de 4,3 milliards $
- Carnet de commandes de 55,5 milliards $
- Rétablissement d'un dividende trimestriel de 0,025 $ CAN par action ordinaire
MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 4 juin 2008) - (Tous les montants présentés dans ce communiqué sont en dollars américains, à moins d'indication contraire.)
Bombardier (TSX:BBD.A)(TSX:BBD.B) a publié aujourd'hui de solides résultats financiers pour le premier trimestre clos le 30 avril 2008. Les revenus ont enregistré une progression de 21 % pour atteindre 4,8 milliards $. Le bénéfice avant revenus de financement, dépenses de financement et impôts sur les bénéfices (BAII) a totalisé 321 millions $, en regard de 183 millions $ l'exercice précédent (252 millions $ l'exercice précédent avant une charge de 69 millions $ au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production). La marge BAII de 6,7 % se compare à celle de 4,6 % de l'exercice précédent, ou 6,4 % avant la charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production.
Le bénéfice net a atteint 226 millions $, une augmentation de 147 millions $ sur celui de la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice par action (BPA) dilué a progressé pour s'établir à 0,12 $, en regard de 0,04 $ l'exercice précédent. Le carnet de commandes total s'est élevé à 55,5 milliards $, comparativement à 53,6 milliards $ au 31 janvier 2008.
Les flux de trésorerie disponibles (flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation déduction faite des acquisitions nettes d'immobilisations corporelles) ont progressé de 714 millions $ pour atteindre 560 millions $. La situation de trésorerie est demeurée solide à 4,3 milliards $ au 3 0 avril 2008, comparativement à 3,6 milliards $ au 31 janvier 2008.
"Nos résultats pour le premier trimestre démontrent des progrès significatifs dans tous les domaines. La réalisation du niveau élevé de nouvelles commandes des dernières années alimente la croissance des revenus qui, conjuguée à notre discipline rigoureuse sur le plan de la réduction des coûts, s'est traduite en un solide bénéfice de 0,12 $ l'action, en regard de 0,04 $ l'exercice précédent. Combinée à la poursuite de nos efforts axés sur la génération de flux de trésorerie, nous avons une base solide sur laquelle bâtir pour l'année à venir. Nous sommes donc heureux d'annoncer le rétablissement d'un dividende trimestriel de 0,025 $ sur les actions ordinaires", a déclaré Laurent Beaudoin, président du conseil d'administration et chef de la direction, Bombardier Inc.
"Chez Bombardier Aéronautique, à la fois les avions d'affaires et les avions commerciaux ont fait l'objet d'une demande élevée, comme le démontrent les niveaux de commandes nettes et de livraisons. Bombardier Transport a reçu un flux stable de nouvelles commandes représentant un ratio de nouvelles commandes sur revenus de 1, ce qui est solide dans le contexte d'une croissance des revenus de 41 %. Avec un carnet de commandes total de 55,5 millliards $, les deux groupes sont en bonne position pour générer une croissance rentable soutenue", a rajouté M. Beaudoin.
Tel qu'annoncé le 28 novembre 2007, Pierre Beaudoin occupe à partir d'aujourd'hui le poste de président et chef de la direction de Bombardier Inc. Laurent Beaudoin reste à titre de président du conseil d'administration.
Bombardier Aéronautique
Les revenus de Bombardier Aéronautique ont progressé de 5 % totalisant 2,4 milliards $, alors que le BAII a augmenté de 94 millions $ pour atteindre 206 millions $. Cela représente une marge BAII de 8,7 % pour le premier trimest re clos le 30 avril 2008. Les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 224 millions $, totalisant 290 millions $. Bombardier Aéronautique a enregistré une hausse de 6 % de son carnet de commandes, qui a battu un nouveau record à 24,1 milliards $.
Selon le plus récent rapport de la General Aviation Manufacturers Association (GAMA), Bombardier Aéronautique est toujours le chef de file de l'industrie des avions d'affaires en fonction des revenus. Le groupe a livré 58 avions et obtenu 60 commandes nettes au cours du trimestre. Après la fin du premier trimestre, Bombardier Aéronautique a reçu une importante commande de VistaJet, de Suisse, pour 35 avions d'affaires et des options pour 25 appareils additionnels, pour une valeur totale, incluant les options, d'environ 1,2 milliard $. Les nouvelles commandes des derniers mois constituent une autre illustration de la force de notre portefeuille d'avions d'affaires à la fine pointe de la technologie.
Le ratio de nouvelles commandes sur livraisons relatif aux avions commerciaux est solide à 2,1 pour le trimestre, incluant une commande de 27 biréacteurs régionaux et biturbopropulseurs de la part de Scandinavian Airlines Systems (SAS) et ses sociétés affiliées. Le nombre de livraisons est demeuré stable pour tous nos produits. Autre preuve de la poursuite de la popularité de notre gamme de biréacteurs régionaux, la série CRJ a franchi une importante étape avec la livraison du 1500e appareil au cours du trimestre.
Bombardier Transport
Les revenus de Bombardier Transport ont progressé pour s'établir à 2,4 milliards $, une amélioration de 702 millions $ sur ceux de la période correspondante de l'exercice précédent. Le BAII a atteint 115 millions $, en regard de 71 millions $ l'exercice précédent. Cela représente une marge BAII de 4,8 %, contre 4,2 %. Parallèlement, la génération de flux de trésorerie disponibles s'est améliorée de 426 millions $, atteignant 258 millions $. Le carnet de commandes s'est établi à 31,4 milliards $ au 30 avril 2008.
Bombardier Transport a affiché 2,4 milliards $ de nouvelles commandes, entraînant un ratio de nouvelles commandes sur revenus de 1. Les commandes sont venues de diverses régions du monde, dont l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Inde. La société de transport de Bruxelles (STIB) a commandé des tramways FLEXITY Outlook, d'une valeur de 285 millions $, tandis que la New Jersey Transit Corporation (NJ Transit) a octroyé un contrat pour la fourniture de 27 locomotives, d'une valeur de 229 millions $. La Delhi Metro Rail Corporation a passé une commande de 84 voitures de métro MOVIA supplémentaires, d'une valeur de 137 millions $, portant le total de voitures de métro commandées à 424.
Dans le but de poursuivre son développement dans le segment des trains à très grande vitesse, Bombardier Transport a signé une entente avec AnsaldoBreda, une filiale de Finmeccanica. Après la fin du trimestre, Bombardier a signé une entente avec Transmashholding, principal fabricant russe de trains, pour établir une troisième coentreprise qui développera une nouvelle famille et une nouvelle génération de locomotives. Ces locomotives seront principalement destinées au marché de la Russie et autres marchés de la Communauté d'Etats indépendants (CEI). Cette entente conforte la position de Bombardier Transport dans ce marché stratégique et souligne son intention d'élargir des partenariats à long terme avec l'industrie russe.
/T/
Faits saillants financiers
(non vérifiés, en millions de dollars américains, sauf les montants par action qui sont présentés en dollars)
Premier trimestre Premier trimestre
se terminant les 30 avril se terminant les 30 avril

2008 2007

BA BT Total BA BT Total

Revenus 2 380 $ 2 409 $ 4 789 $ 2 260 $ 1 707 $ 3 967 $

BAIIA 311 $ 150 $ 461 $ 216 $ 98 $ 314 $
Amortissement 105 35 140 104 27 131

BAII 206 $ 115 $ 321 112 $ 71 $ 183

Revenus de financement (72) (51)

Dépenses de financement 93 120

BAI 300 114

Impôts sur les bénéfices 74 35

Bénéfice net 226 $ 79 $

Bénéfice par action < /TR>
De base 0,13 $ 0,04 $
Dilué 0,12 $ 0,04 $

Flux de trésorerie disponibles sectoriels 290 $ 258 $ 548 $ 66 $ (168)$ (102)$

Impôts sur les bénéfices et dépenses nettes de financement 12 (52)

Flux de trésorerie disponibles 560 $ (154)$

BA : Aéronautique; BT : Transport
/T/
RESULTATS FINANCIERS DU PREMIER TRIMESTRE CLOS LE 30 AVRIL 2008
ANALYSE DES RESULTATS
Résultats consolidés
Les revenus consolidés du premier trimestre clos le 30 avril 2008 ont totalisé 4,8 milliards $, en regard de 4 milliards $ pour la période correspondante de l'exercice précédent.
Le BAII pour le premier trimestre clos le 30 avril 2008 s'est chiffré à 321 millions $, ou 6,7 % des revenus, en regard de 183 millions $, ou 4,6 %, pour la période correspondante de l'exercice précédent .
Les dépenses nettes de financement ont totalisé 21 millions $ pour le premier trimestre de l'exercice 2009, en regard de 69 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse de 48 millions $ est principalement attribuable à la hausse des intérêts créditeurs sur les espèces et quasi-espèces, la diminution des intérêts débiteurs sur la dette à long terme et un gain net sur instruments financiers; en partie contrebalancés par la baisse des revenus de financement sur les prêts et créances liées aux contrats de location.
Pour le premier trimestre de l'exercice 2009, le taux d'imposition effectif a été de 24,7 %, comparativement au taux d'imposition prévu par la loi de 31,5 % (respectivement 30,7 % et 32,8 % pour la période correspondante de l'exercice précédent). Les taux effectifs sont inférieurs principalement en raison de la variation nette des montants constatés au titre des économies fiscales liées aux pertes d'exploitation et aux écarts temporaires et des taux d'imposition effectifs plus faibles des sociétés émettrices étrangères, en partie contrebalancés par des écarts permanents.
Il en a résulté un bénéfice net de 226 millions $, ou 0,12 $ l'action (BPA dilué), pour le premier trimestre de l'exercice 2009, comparativement à 79 millions $, ou 0,04 $ l'action (BPA dilué), pour la période correspondante de l'exercice précédent.
Pour le trimestre clos le 30 avril 2008, les flux de trésorerie disponibles se sont chiffrés à 560 millions $, en regard d'une utilisation de 154 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent.
Au 30 avril 2008, le carnet de commandes de Bombardier s'est établi à 55,5 milliards $, comparativement à 53,6 milliards $ au 31 janvier 2008.
Bombardier Aéronautique
- Revenus de 2,4 milliards $
- BAIIA de 311 millions $ ou 13,1 % des revenus
- BAII de 206 millions $, ou 8,7 % des revenus
- Flux de trésorerie disponibles de 290 millions $
- Carnet de commandes de 24,1 milliards $
Les revenus de Bombardier Aéronautique ont totalisé 2,4 milliards $ pour le trimestre clos le 30 avril 2008, contre 2,3 milliards $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'augmentation de 120 millions $ est principalement attribuable à une hausse de 9 % des revenus de fabrication reflétant l'accroissement du nombre de livraisons et une augmentation de 18 % des revenus de services; en partie contrebalancées par une baisse des revenus tirés de la vente d'avions d'occasion.
Le BAII a atteint 206 millions $, ou 8,7 % des revenus, pour le premier trimestre clos le 30 avril 2008, en regard de 112 millions $, ou 5 %, pour la période correspondante de l'exercice précédent (181 millions $, ou 8 % avant une charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production, résultant d'une modification de la convention comptable pour les programmes aéronautiques remplaçant la méthode du coût moyen par la méthode fondée sur le coût unitaire pour respecter les nouvelles normes comptables du Conseil des normes comptables (CNC) adoptées par Bombardier en date du 1er février 2008). La progression de 3,7 points de pourcentage est essentiellement attribuable à une charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production de néant pour le trimestre terminé le 30 avril 2008, comparativement à une charge nette de 69 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent résultant de la modification comptable, et à l'amélioration des prix de vente des avions d'affaires et des avions commerciaux; en partie contrebalancées par l'incidence négative du raffermissement du dollar canadien par rapport au dollar américain ainsi que par la hausse des coûts des matériaux en raison de la montée des prix.
Pour le premier trimestre clos le 30 avril 2008, les flux de trésorerie disponibles ont totalisé 290 millions $, par rapport à 66 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'augmentation de 224 millions $ est principalement attribuable à l'écart positif, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, de la variation nette des soldes hors caisse liés à l'exploitation et à l'amélioration de la rentabilité; en partie contrebalancées par l'accroissement des acquisitions nettes d'immobilisations corporelles.
Pour le trimestre clos le 30 avril 2008, le nombre total de livraisons d'avions s'est élevé à 87, comparativement à 78 pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les 87 livraisons étaient composées de 58 avions d'affaires, de 28 avions commerciaux et d'un avion amphibie (50 avions d'affaires et 28 avions commerciaux pour la période correspondante de l'exercice précédent).
Aéronautique a reçu 118 commandes nettes au cours du trimestre clos le 30 avril 2008, comparativement à 174 au cours de la période correspondante de l'exercice précédent. Les 118 commandes étaient composées de 60 avions d'affaires et de 58 avions commerciaux (83 avions d'affaires et 91 avions commerciaux pour la période correspondante de l'exercice précédent). Les commandes principales ont été placées par SAS Scandinavian Airlines et trois de ses sociétés affiliées pour 27 biréacteurs régionaux et biturbopropulseurs, d'une valeur approximative de 883 millions $ et du gouvernement de l'Iraq pour dix biréacteurs CRJ900 NextGen, d'une valeur d'environ 398 millions $.
Le carnet de commandes fermes de Aéronautique a atteint 24,1 milliards $ au 30 avril 2008, comparativement à 22,7 milliards $ au 31 janvier 2008. L'augmentation de 6 % reflète de solides nouvelles commandes d'avions commerciaux et d'avions d'affaires.
Bombardier Transport
- Revenus de 2,4 milliards $
- BAIIA de 150 millions $, ou 6,2 % des revenus
- BAII de 115 millions $, ou 4,8 % des revenus
- Flux de trésorerie disponibles de 258 millions $
- Nouvelles commandes totalisant 2,4 milliards $ (ratio de nouvelles commandes sur revenus de 1)
- Carnet de commandes de 31,4 milliards $
Les revenus de Bombardier Transport ont totalisé 2,4 milliards $ pour le trimestre clos le 30 avril 2008, comparativement à 1,7 milliard $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'augmentation de 702 millions $ résulte surtout de l'accroissement des activités de la division Matériel roulant dans le segment des trains régionaux, en particulier en France, aux Pays-Bas et en Suède, dans le segment des locomotives en Europe ainsi qu'en Amérique du Nord. L'augmentation reflète également l'incidence positive des taux de change, s'élevant à 209 millions $, et l'incidence d'un règlement intervenu avec Westinghouse Rail Systems Limited au montant de 189 millions $.
Le BAII a totalisé 115 millions $, ou 4,8 % des revenus, pour le premier trimestre clos le 30 avril 2008, comparativement à 71 millions $, ou 4,2 %, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation de 0,6 point de pourcentage est surtout attribuable à une meilleure absorption des frais de vente et d'administration, de recherche et de développement ainsi que de la dotation aux amortissements en raison de la hausse des revenus; partiellement contrebalancée par la composition et l'échéancier des contrats.
Les flux de trésorerie disponibles du trimestre clos le 30 avril 2008 ont été de 258 millions $, comparativement à une utilisation de 168 millions $ pour la période correspon dante de l'exercice précédent. L'augmentation de 426 millions $ est principalement attribuable à l'écart positif par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent de la variation nette des soldes hors caisse liés à l'exploitation et à l'amélioration de la rentabilité.
Les nouvelles commandes reçues au cours du premier trimestre clos le 30 avril 2008 ont totalisé 2,4 milliards $, en regard de 3 milliards $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, reflétant un ratio de nouvelles commandes sur revenus de 1 dans le contexte d'une croissance des revenus de 41 %. Les commandes principales sont venues de la STIB portant sur 87 tramways FLEXITY Outlook, d'une valeur d'environ 285 millions $ et de la NJ Transit des Etats-Unis pour 27 locomotives électriques ALP-46A, d'une valeur approximative de 229 millions $.
Le carnet de commandes de Bombardier Transport totalisait 31,4 milliards $ au 30 avril 2008, comparativement à 30,9 milliards $ au 31 janvier 2008. L'augmentation est principalement attribuable au raffermissement de l'euro par rapport au dollar américain.
DIVIDENDES SUR ACTIONS ORDINAIRES
Actions classe A et classe B
Un dividende de 0,025 $ CAN par action sur les actions classe A (droits de vote multiples) et de 0,025 $ CAN par action sur les actions classe B (droits de vote limités) est payable le 31 juillet 2008 aux porteurs d'actions inscrits à la fermeture des marchés le 18 juillet 2008.
Les porteurs d'actions classe B (droits de vote limités) inscrits à la fermeture des marchés le 18 juillet 2008 ont aussi droit à un dividende prioritaire au taux annuel de 0,0015625 $ CAN par action, payable par tranches trimestrielles de 0,000390625 $ CAN. La première tranche de 0,000390625 $ CAN par action sera versée le 31 juillet 2008.
Il est de l'intention de Bombardi er de payer un dividende trimestriel sur les actions classe A (droits de vote multiples) et sur les actions classe B (droits de vote limités) tel que, et lorsque, déclarés par le conseil d'administration de Bombardier sur une base trimestrielle.
DIVIDENDES SUR ACTIONS PRIVILEGIEES
Actions privilégiées, série 2
Un dividende mensuel sur les actions privilégiées, série 2 de 0,10979 $ CAN par action a été payé le 15 avril 2008 et de 0,10604 $ CAN le 15 mai 2008.
Actions privilégiées, série 3
Un dividende trimestriel sur les actions privilégiées, série 3 de 0,32919 $ CAN par action est payable le 31 juillet 2008 aux porteurs de ces actions inscrits à la fermeture des marchés le 18 juillet 2008.
Actions privilégiées, série 4
Un dividende trimestriel sur les actions privilégiées, série 4 de 0,390625 $ CAN par action est payable le 31 juillet 2008 aux porteurs de ces actions inscrits à la fermeture des marchés le 18 juillet 2008.
A propos de Bombardier
Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2008 s'élevaient à 17,5 milliards $ et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, consulter le site www.bombardier.com
CRJ, CRJ900, FLEXITY, MOVIA et NextGen sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.
Le rapport de gestion et les états financiers consolidés sont disponibles à l'adresse Internet www.bombardier.com.
ENONCES PROSPECTIFS
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme "pouvoir", "prévoir", "avoir l'intention de", "estimer", "planifier", "entrevoir", "croire", "continuer", la forme négative de ces termes ou de leurs variations ou une terminologie semblable. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que Bombardier Inc. ("la Société") formule des hypothèses et sont assujettis à d'importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que les résultats réels des périodes futures de la Société pourraient différer de façon importante des résultats prévus. Bien que la Société juge ses hypothèses raisonnables et appropriées selon l'information à sa disposition, il existe un risque qu'elles ne soient pas exactes. Pour en savoir davantage sur les hypothèses sous-jacentes aux énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse, se reporter aux sections sur le secteur aéronautique de la Société et sur le secteur transport de la Société du rapport de gestion du rapport annuel de la Société pour l'exercice 2008.
Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de manière importante des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, notons les risques liés à la conjoncture économique, au contexte commercial de la Société (la situation financière de l'industrie aérienne), à l'exploitation (les partenaires commerciaux, le développement de nouveaux produits et services, les pertes découlant de garanties sur le rendement des produits et de sinistres, les risques liés aux procédures réglementaires et judiciaires, les risques environnementaux, la dépendance à l'égard de certains clients et fournisseurs, le s risques liés aux ressources humaines et les risques découlant des engagements à modalités fixes), au financement (la dépendance à l'égard de l'aide gouvernementale, le financement en faveur de certains clients, les liquidités et l'accès aux marchés financiers, les modalités de certaines clauses restrictives de conventions d'emprunt) et au marché (les fluctuations des taux de change, des taux d'intérêt et des prix des produits de base). Pour plus de détails, se reporter à la section Risques et incertitudes du rapport de gestion du rapport annuel de la Société pour l'exercice 2008. Le lecteur est prévenu que la présente liste de facteurs pouvant influer sur la croissance, les résultats et le rendement futurs n'est pas exhaustive et qu'il ne faudrait pas s'y fier indûment. Les énoncés prospectifs décrits aux présentes reflètent les attentes de la Société à la date du présent communiqué de presse et pourraient subir des modifications après cette date. A moins qu'elle n'y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, la Société nie expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.
MISE EN GARDE RELATIVE AUX MESURES DE CALCUL DES RESULTATS NON DEFINIES PAR LES PCGR
Ce communiqué de presse repose sur les résultats établis selon les principes comptables généralement reconnus du Canada (PCGR), ainsi que sur le BAIIA, le BAII avant charge au titre de l'excédent sur les coûts moyens de production ainsi que sur les flux de trésorerie disponibles. Ces mesures, non définies par les PCGR, découlent directement des états financiers consolidés, mais n'ont pas un sens normalisé prescrit par les PCGR; par conséquent, d'autres sociétés utilisant ces termes peuvent les calculer différemment. La direction croit qu'un grand nombre d'utilisateurs du rapport de gestion analysent les résultats de la Société d'après ces mesures du rendement et que ce communiqué de presse est conforme aux pratiques de l'industrie.
POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
Bombardier Inc.
Isabelle Rondeau
Directrice, Communications
514-861-9481
OU
Bombardier Inc.
Shirley Chénier
Directrice principale, Relations avec les investisseurs
514-861-9481
www.bombardier.com
Copyright Hugin
[CN#138363 ]

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet INNOGENETICS

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.75 +607.55%
31.69 -5.80%
61 +1.99%
15.022 +2.99%
4.285 +43.31%

Les Risques en Bourse

Fermer