1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B

INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B : Communiqué d'EZAG

j.salee
16 févr. 200911:12

Eckert & Ziegler: IBt-Aktionär klagt auf Erzwingung eines Pflichtangebotes

Berlin, 16. Februar 2009 - Die Eckert & Ziegler Strahlen- und Medizintechnik AG (ISIN DE0005659700) ist von der belgischen International Brachytherapy S.A. (IBt) darüber informiert worden, dass ein Aktionär der IBt vor einem Brüsseler Gericht eine Klage gegen Eckert & Ziegler zur Erzwingung eines Pflichtangebots eingereicht habe. Eckert & Ziegler hält 29,89% der Aktien von IBt und soll dazu verurteilt werden, den anderen Aktionären von IBt für ihre insgesamt ca. 10 Mio. Aktien ein Pflichtangebot zu einem Aktienpreis von 3,47 EUR pro Aktie zu unterbreiten. Eckert & Ziegler ist überzeugt, dass eine solche Pflicht nicht besteht oder bestanden hat, und wird beantragen, die Klage abzuweisen.

Erläuterungstext: Im Februar 2008 brachte Eckert & Ziegler ihre Tochterfirma BEBIG zu einem Preis von 3,47 EUR pro Aktie in die Brüsseler International Brachytherapy S.A. (IBt) ein. Nach der belgischen Börsenordnung wäre dieser Einbringungspreis als Mindestpreis zu zahlen, falls Eckert & Ziegler innerhalb von 12 Monaten nach der Einbringung ein Übernahmeangebot ausspräche. Durch die Klage möchte der Aktionär Eckert & Ziegler zwingen, dieses noch vor Ablauf der Mindestpreisfrist am 26. Februar 2009 zu tun.

Begründet wird die Klage mit dem Transfer einer Option Ende Dezember 2008. Dazu muss man wissen, dass Eckert & Ziegler zusammen mit den Aktien der International Brachytherapy im Februar 2008 eine Zehnjahresoption auf ein Paket von 5 Mio. Stimmaktien an IBt erwarb. Es handelt sich um Aktien, die keinen Dividendenanspruch besitzen und de facto nur zur Stimmabgabe in der Hauptversammlung berechtigen. Zusammen mit den regulären IBt-Aktien der Eckert & Ziegler AG machen diese IBt-Stimmaktien mehr als die Hälfe der Hauptversammlungsstimmrechte aus.

Um Optionsgebühren zu sparen und die eigene Investorenbasis langfristig zu erweitern, transferierte Eckert & Ziegler Ende 2008 diese IBt-Stimmaktienoption unter Beibehaltung ihrer Option auf eine der Eckert & Ziegler AG bekannte unabhängige Investmentgesellschaft. Der Kläger unterstellt nun, dass der neue Optionsgeber und Eckert & Ziegler in Bezug auf IBt abgestimmt handelten. Die Vorwürfe sind in der Klage nur vage formuliert. Eckert & Ziegler kann sie nicht nachvollziehen und weist sie zudem entschieden zurück.

Der Vorstand

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

4 réponses

  • j.salee
    16 février 200911:15

    Traduction Babel Fish :

    Les Eckert & ; Le Ziegler la technique médicale et de rayon AG (ISIN DE0005659700) a été informé par au niveau international le Brachytherapy S.A. belge (IBt) de ce qu'un actionnaire des IBt devant une cour de Bruxelles une plainte contre des Eckert & ; Le Ziegler visant l'obtention par la force d'une offre de devoir a soumis. Eckert & ; Le Ziegler tient 29,89% les parts des IBt et doit être condamné soumettre au total 10 millions de parts aux autres actionnaires des IBt pour leurs environ une offre de devoir à un prix de part de 3,47 EUR par part. Eckert & ; Le Ziegler est convaincu qu'un tel devoir n'existe pas ou a existé, et demandera de rejeter la plainte. Texte d'explication : En février 2008, l'Eckert apportait & ; Ziegler leur filiale BEBIG à un prix de 3,47 EUR par part dans au niveau international les Brachytherapy S.A. de Bruxelles (IBt). D'après l'ordre de bourse belge, ce prix d'apport comme prix minimum devrait être payé, si Eckert & ; Le Ziegler dans un délai de 12 mois après l'apport une offre publique d'achat exprimerait. Par la plainte, l'actionnaire voudrait des Eckert & ; Des Ziegler forcent encore à faire celui-ci avant l'expiration du délai de prix minimum le 26 février 2009. La plainte avec le transfert d'une option est justifiée fin décembre 2008. On doit savoir qu'Eckert & ; Le Ziegler avec les parts au niveau international des Brachytherapy une option d'année de dix sur un ensemble de 5 millions de parts d'ambiance à des IBt acquérait en février 2008. Il s'agit de parts qui ne possèdent pas d'exigence de dividende et autorisent de facto seulement au vote dans l'assemblée générale. Avec les IBt-Aktien réguliers des Eckert & ; Des Ziegler AG font ces IBt-Stimmaktien à plus que celui aideraient les droits de vote d'assemblée générale. Pour épargner des droits d'option et étendre à long terme la propre base d'investisseur, Eckert transférés & ; Ziegler fin 2008 ces IBt-Stimmaktienoption en gardant leur option sur une les Eckert & ; Ziegler AG société d'investissement indépendante connue. Le plaignant subordonne maintenant que le nouveaux donneur d'option et Eckert & ; Des Ziegler en ce qui concerne des IBt ont agi de concert. Les reproches ne sont formulés que vaguement dans la plainte. Eckert & ; Le Ziegler ne peut pas la reconstruire et la rejette en outre résolument. Le comité directeur

    Signaler un abus

  • Dahoyo
    16 février 200911:15

    Eckert & Ziegler: IBT-action? R plaint à imposer une obligation d'offre

    Berlin, 16 Février 2009 - Les rayons Eckert & Ziegler et médicales AG (ISIN DE0005659700) est de la Belgique International Brachytherapy samedi (IBT) qui au sujet a été informé qu'une action? R la IBT avant un Br? Clé de justice d'un recours dirigé contre Eckert & Ziegler d'imposer une offre obligatoire a présentée. Eckert & Ziegler h? Lt 29,89% des actions de IBT et doit être condamné, l'autre action? IBT de ren d? Leur total d'environ 10 millions d'actions à une offre obligatoire part un prix de 3,47 EUR par action en ce sens. Eckert & Ziegler est? Berzeugt qu'une telle obligation existe ou a existé, et de demander de rejeter le recours.

    Erl? Uterungstext: En février 2008, a Eckert & Ziegler BEBIG sa filiale à un prix de 3,47 EUR par action dans le Br? Clé de International Brachytherapy samedi (IBT) un. Après le belge B? Rsenordnung w? Re de ces apports de prix minimum à payer, si Eckert & Ziegler dans un délai de 12 mois à compter de l'apport d'un? Bernahmeangebot ausspr? Che. Par le recours m? Veux de l'action? R Eckert & Ziegler forcer, ce avant même l'expiration du délai minimum, le 26 Février 2009 à faire.

    Bienvenue? Ndet le recours est rejeté pour le transfert d'une option de fin décembre 2008. Il faut savoir que Eckert & Ziegler, avec les actions de la société International Brachytherapy en février 2008 une option de dix ans sur un lot de 5 millions d'actions à vote IBT acquis. Il s'agit d'actions, le dividende n'a pas le droit de posséder et de fait seulement de vote à l'assemblée générale de droit. Avec les de réglementation? IBT-tion de la part Eckert & Ziegler AG, ces IBT-parts de vote plus de la H? Lfe de droits de vote de l'assemblée générale.

    Pour Optionsgeb? Hren à économiser et à sa base d'investisseurs à long terme, à augmenter, Eckert & Ziegler transféré la fin de 2008 cette IBT-parts de vote tout en conservant leur option sur une option de la Eckert & Ziegler AG connue indépendants? Ngige société d'investissement. La cl? Ger soumis maintenant que la nouvelle option de donateurs et Eckert & Ziegler, en ce qui concerne IBT voix agi. L'en avant? RFE sont dans la requête que vagues. Eckert & Ziegler, elle ne peut pas comprendre et elle a décidé de? Ck.

    Le conseil d'administration
    @+ D.H

    Signaler un abus

  • j.salee
    16 février 200911:23

    Évidemment, EZAG a du prendre un certain nombre de précautions légales avant de procéder à l'opération de cession d'option.
    Ils rejettent donc la demande de Creafund II mais le dernier mot restera à la CBFA.

    NB : traduction perso de la dernière phrase
    "Eckert & Ziegler kann sie nicht nachvollziehen und weist sie zudem entschieden zurück." :

    Eckert & Ziegler ne peut comprendre la plainte et la rejette résolument.

    Signaler un abus

  • j.salee
    16 février 200913:02

    Publié par Binck bank le 16-02-2009 à 12:53:20

    Bruxelles (L'Echo) - Une bataille juridique vient de se déclencher au sein de l'actionnariat d'IBt, la société biotech spécialisée dans la fabrication d'implants contre le cancer. Creafund II, un fond d'investissement flamand actionnaire historique à hauteur de 3%, exige de la société allemande Eckert & Ziegler, qui détient 29,9% des droits de vote, qu'elle lance une OPA sur IBt à 3,47 euros l'action. Une plainte a été introduite en ce sens devant la Cour d'Appel de Bruxelles. L'Allemand a d'ores et déjà annoncé, par voie de communiqué, qu'il allait se défendre vigoureusement.

    La loi européenne prévoit que, à partir du moment où une entreprise franchit le seuil des 30% de participation dans un capital, elle est obligée de lancer une OPA sur le reste des actions. Ce qui n'est pas le cas pour Eckert & Ziegler, qui ne détient que 29,9% d'IBt. Mais Creafund II le soupçonne d'agir "de concert" avec SMI Steglitz, qui détient 22% des droits de vote.

    Chez Creafund, on assure que le but de l'opération n'est pas de sortir du capital d'IBt à bon prix. "Nous ne sommes pas directement intéressés par l'opportunité de vendre nos actions à 3,47 euros", déclare à lecho.be un partenaire de chez Creafund. "IBt en tant que projet industriel fait ses premiers pas dans la rentabilité, les résultats du troisième trimestre ont été très forts", a-t-il poursuivi. Selon lui, là n'est pas la question.

    "Le problème, c'est que fin février 2007, les fondateurs américains d'IBt ont transféré des options sur des parts bénéficaires (qui ne donnent que le droit de vote) à Eckert & Ziegler. Le holding allemand avait un certain délai pour les exercer ou les transférer. En les exerçant, il passait au-dessus des 30% et donc aurait d'office du lancer une OPA sur l'entierté des actions", explique-t-il.

    "Ils ont donc choisi de les transférer à un tiers (ndlr SMI Steglitz) indépendant", poursuit-il. Et c'est là qu'intervient la faille, selon Creafund. "Après étude, il s'avère que Steglitz et Eckert & Ziegler ne sont pas indépendants. De plus, ils ont signé, au moment du transfert des options sur les parts bénéficiaires une option put and call, qui est un lien contractuel entre deux parties prévoyant que si l'une vend, l'autre est obligé d'acheter". Ce qui ressemble, selon le partenaire de chez Creafund, à une consolidation de la position dans IBt comme s'ils détenaient 50%.

    Alors, si le but de Creafund n'est pas de se retirer à bon compte du capital d'IBt, c'est bien pour "sauvegarder l'intérêt des autres actionnaires" que le fond d'investissement flamand monte au tribunal. "Il y a clairement une structure qui a été mise en place pour éviter à Eckert & Ziegler de devoir lancer une OPA. Il y a plus que de la fumée...", conclut le partenaire de Creafund.

    Du côté du management d'IBt, le CEO François Blondel s'est dit "profondément déçu" qu'une dispute éclate entre deux actionnaires importants du groupe. "Cela risque de nous distraire de l'aspect opérationnel de la société et de provoquer de sérieuses tensions", a-t-il confié à L'Echo.be.

    De plus, le CEO n'est "pas convaincu" que le prix de 3,47 euros par action soit un niveau qui reflète la valeur du groupe. La fixation du prix de l'OPA obligatoire est réglée par la législation européenne. Elle dit que sur une période de 12 mois avant l'action en justice, il faut choisir le prix le plus élevé auquel la société a acheté des actions. Eckert & Ziegler a donc acheté au moins une action IBt à 3,49 euros au cours de ces douze derniers mois.

    A la reprise de sa cotation à Bruxelles, le titre d'IBt a bondi de 4,55% à 2,30 euros.

    isabelle.dykmans@lecho.be
    (c) - L'Echo

    Signaler un abus

Retour au sujet INTERNATIONAL BRACHYTHERAPY B

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer